Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Partager Article
X

Bébé refuse de manger : que faire ?

(0 avis)

Aucun parent n'est épargné par un refus de manger de la part de bébé. 

Mardi 31 jan 2017

Qu'on lui propose un repas pour bébé concocté avec amour ou un plat industriel adapté à ses besoins alimentaires, chaque enfant traverse une période durant laquelle il chipote pour manger. Inutile de culpabiliser, les tout-petits passent tous par là. A retenir : un enfant en bonne santé ne se laisse jamais mourir de faim.

Vers 2 ans, bébé refuse soudainement de manger

Entre 18 et 24 mois, la personnalité de bébé s'affirme. Il prend conscience de la puissance de ses « non » et ne se prive pas d'en abuser.La « phase du non » est normale dans le développement psychomoteur de l'enfant, malgré tout, elle est difficile à vivre pour les parents.Bébé trouve plus passionnant de jouer ou d'explorer son univers plutôt que de perdre du temps à table. Le repas de bébé devient alors compliqué et il peut même refuser de manger.

Les menus préférés des bébés de deux ans affichent de nombreuses similitudes qui ne plaisent pas beaucoup aux parents :

  •     Attirance pour les aliments sucrés
  •     Fort intérêt pour les pâtes, le riz, les pommes de terre
  •     Moindre intérêt pour les légumes
  •     Réticence dès qu’un nouvel aliment est proposé

Cette passade, appelée "néophobie alimentaire", pousse bébé à refuser tout nouvel aliment, par méfiance et peur de l'inconnu. Elle disparaît généralement vers l’âge de 6 ou 7 ans ! Les parents devront prendre leur mal en patience.

L'alimentation de bébé varie selon ses envies

Quand bébé refuse de manger, la néophobie alimentaire ou la phase du « non » n'en sont pas forcément la raison. En effet, comme les adultes, il peut simplement ne pas avoir faim.La fatigue, une maladie ou une poussée dentaire peuvent avoir un impact sur l'appétit et l'alimentation du bébé.Tant que le poids et la courbe de croissance du tout-petit continuent de progresser régulièrement, sans causer de carences ou mettre en danger son développement, il n'y a pas à s'inquiéter du manque d'appétit d'un enfant.

Il est également possible que bébé n'aime pas du tout un aliment constituant son repas. Après plusieurs refus, il faut se rendre à l'évidence et il vaut mieux retirer l'aliment indésirable des repas de bébé.Il suffit parfois de le proposer à nouveau mais en recette simple ou en modifiant la texture.

Quelques conseils pour gérer les refus de manger de bébé

Bébé refuse de manger, la bouche fermée à triple tours, impassible à toutes les ruses. Malgré tout, il ne faut pas céder au chantage ni à l'intimidation, et encore moins au marchandage. Les parents doivent être fermes et cohérents en ne donnant rien d'autre à manger entre les repas. La première fois, il est difficile de tenir bon, mais la méthode portera vite ses fruits.

Les enjeux affectifs entre l’alimentation et l’enfant sont à proscrire. Bébé ne mange pas « pour faire plaisir » mais parce que c’est une nécessité vitale qui, en plus, provoque un plaisir gustatif !

Quelques règles à respecter :

  •     Ne pas forcer l'enfant à manger
  •     Lui demander de goûter
  •     Le féliciter quand il le fait

Lorsqu’une personne, autre que le parent habituel prend le relais, il se peut que le repas de bébé se déroule mieux.

Astuces pour éviter les refus

Pour éviter que bébé ne soit distrait pendant son repas ou refuse de manger, il vaut mieux :

  •     éteindre la télé
  •     retirer les jouets à portée de main
  •     lui apprendre à se concentrer sur les couleurs, les textures et les saveurs de son menu
  •     ne pas trop remplir l'assiette
  •     préparer une assiette rigolote pour rendre le repas de bébé joyeux.

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus
Avis sur l’article

0 avis