Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager MPI List
X

Vous en avez assez de la culpabilité maternelle ? Voici comment chasser les pensées négatives

Vous en avez assez de vous battre contre la culpabilité maternelle ? C'est tout à fait normal, mais plutôt inutile si vous êtes confrontée à de nombreuses autres émotions typiques des jeunes mamans. Voici cinq pensées typiques de la culpabilité parentale et la façon dont vous pouvez les surmonter.

Retour
  1. Pas de lien primaire avec bébé
    Il faut parfois des semaines, voire des mois, pour ressentir un attachement avec votre nouveau-né. Essayez de ne pas vous sentir coupable ou anxieuse. Avec le temps, cela se fera naturellement. Profitez du contact peau à peau et du massage de bébé. Chanter et bercer doucement votre nouveau-né peut aussi vous aider.
  2. Pression pour allaiter
    Vous pouvez ressentir une énorme culpabilité quand la question de l’allaitement ou du lait infantile se pose. Qu'il s'agisse de se sentir coupable de ne pas allaiter bébé, de le nourrir au lait infantile, de cesser de le nourrir au sein ou de se sentir nulle si vous ne pouvez pas l'allaiter, l'important est d’être une jeune maman heureuse et satisfaite, et de nourrir bébé. Par conséquent, faites le choix qui vous convient le mieux, à vous et à votre situation. L'Organisation Mondiale de la Santé recommande l'allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois.
  3. La culpabilité des mères qui travaillent
    Jongler entre le travail et la vie de famille est difficile pour toute jeune maman, cette culpabilité est donc fréquente. Lorsque vous étudiez les possibilités de mode de garde, suivez votre intuition de mère et choisissez celui qui vous correspond le mieux, à vous et à votre bébé. Partagez toutes les tâches ménagères avec votre partenaire ou demandez l'aide de votre famille et de vos amis. Ainsi, lorsque vous rentrez chez vous, vous pouvez profiter des câlins et de l'heure du bain plutôt que de courir partout en essayant d'être Wonderwoman. Lisez nos conseils sur le retour au travail après le congé maternité pour vous aider à trouver le bon équilibre.
  4. Prendre soin de soi en tant que jeune maman
    Nous allons vous confier un secret : vous avez le droit de penser : « J'ai besoin de faire une pause dans ma vie de mère ! » Prenez du temps pour vous. Vous n'êtes pas égoïste si vous pensez parfois à vous plutôt qu'à votre bébé. Faites de l'exercice, passez du temps avec des amis et gardez un peu de temps uniquement pour vous et votre partenaire. Si vous vous sentez détendue et moins stressée, vous serez plus heureuse et plus énergique. Vous serez impatiente d'y retourner !
  5. Le mythe de la mère parfaite
    Soyons clairs : la mère parfaite n'existe pas. Bien sûr, vous ferez des projets pendant votre grossesse, et vous rêverez de ce que sera le fait d'avoir un bébé et d'être une jeune maman. Mais en vérité, vous ne pouvez pas vous y préparer. Chaque jeune maman rencontre des difficultés, donc ne vous sentez pas coupable de ne pas être à la hauteur de vos propres attentes. Laissez tomber le bobard de la famille Instagram, et vous vous sentirez beaucoup mieux. Promis.
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !