Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager Blog
X
Conseils et astuces pour préparer les chiens, chats de la grossesse à l’arrivée de bébé.

Bébé et animaux de compagnie : comment se préparer ?

 

C'était le mois de la journée mondiale du chat (le 8 août) et de la journée mondiale du chien (26 août) ! C’est donc l’occasion de répondre à vos questions sur la cohabitation entre nos bébés et nos petits compagnons !

Jeudi 06 août 2020

Conseils et astuces pour préparer les chiens, chats de la grossesse à l’arrivée de bébé.

 

 

 

Vous êtes enceinte ou vous venez d’accoucher ? Vous avez un chien et / ou un chat ou peut-être souhaitez-vous adopter un animal de compagnie pour rejoindre votre famille après la naissance de votre bébé ?

Vous avez répondu oui à au moins une de ces questions ? Alors il est fort probable que vous vous posiez plein de questions sur la santé de votre bébé, sa sécurité et sur le comportement de votre animal de compagnie vis-à-vis de votre enfant. 

 

En ces journées mondiales du chat (8 août) et du chien (26 août), nous répondons aux questions fréquentes des parents sur la cohabitation avec nos petits compagnons et vous donnons quelques conseils pour un monde tout doux entre matou, toutou et bout-de-chou.

 

Chien et chat pendant la grossesse  

 

Sachez tout d’abord que vos petits compagnons à 4 pattes ont du flair et savent très vite que vous êtes enceinte. En effet, pendant la grossesse, vous dégagez des phéromones que détectent le chien et le chat. L’arrivée de votre bébé quelques mois plus tard n’est donc pas une surprise pour votre chat ou pour votre chien. Votre odeur sur votre enfant est également un « parfum » familier qu’il saura identifier. 

 

Pour que la rencontre se fasse en toute sérénité, préparez votre animal de compagnie pendant votre grossesse. Même si le changement de rythme se fait souvent naturellement, il peut y avoir parfois quelques réactions de mécontentement ou des revendications, notamment pour nos amis les chiens un peu jaloux de ne plus être le seul à avoir des câlinous. Des petits pipis par-ci par-là, un canapé qui « prend cher », des aboiements déchirants… Voici quelques conseils et n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.  

 

  • Ne vous pliez pas à ses exigences. C’est à vous d’imposer vos règles sans être trop autoritaire. Il doit vous obéir sans que cela soit perçu comme une contrainte. Par exemple : N’ouvrez pas la porte s’il gratte, laissez-le attendre. S’il a obéi, sans gratter et sans aboyer, alors félicitez-le avec une caresse et sa friandise préférée. 
  • Changez les heures de promenades / de repas pour l’habituer à ne plus être réglé comme du papier à musique. ☺
  • Accordez-lui toujours du temps pour jouer ! Il doit se dépenser, mais préférez les heures auxquelles vous savez que vous pourrez sortir avec bébé (vous promener au parc par exemple). En résumé, déshabituez-le et prenez pour habitude de n’en avoir aucune (du moins, pendant les premiers mois). ☺ 

 

Le pauvre chat a - à tort - assez mauvaise réputation… Il est temps de redorer son blason ! NON le chat n’est un risque majeur pour la toxoplasmose s’il s’agit d’un chat d’appartement, casanier et qui mange des croquettes mais le risque n’est pas non plus nul. 

La toxoplasmose est très répandue et le parasite (Toxoplasma gondii ou toxoplasme) infecte de nombreuses espèces animales. Pour éviter la toxo, il est recommandé de bien se laver les mains avant et après les repas, de bien cuire sa viande, d’éviter certaines viandes (ovine et bovine notamment) et de bien laver les légumes (et de les éplucher).  

Vous pouvez toujours câliner votre chat (en vous lavant les mains après). Par contre, si vous le pouvez, ne nettoyez pas vous-même la litière de votre chat. Le cas échéant, portez un masque et des gants.

Évitez les jeux qui présentent des risques de griffures et désinfectez immédiatement la griffure si vous n’y n’avez pas échappé (des conseils qui valent pour tous !).

NON les chats n’étouffent pas les bébés ! Par contre, ils adorent tout ce qui est confortable et chaud donc il est important de lui interdire la chambre (et ce n’est pas facile) et en particulier le lit pour des raisons d’hygiène et de sécurité pour éviter les coups de griffes, les morsures... 

Stressé et méfiant par nature, il est préférable de préparer votre chat à l’arrivée de nouvel humain sur son territoire. Pour ce faire : profitez de ces quelques mois de grossesse pour installer, au fur et à mesure, de nouveaux éléments (déco, doudou, meubles…) afin qu’il ait le temps de les « marquer » en se frottant à eux et de les intégrer dans son environnement « ami ». 

Puis commencez à lui faire découvrir de nouvelles odeurs ! Avant de vous coucher par exemple, mettez la crème que vous avez choisie pour votre bébé. Il comprendra que cette odeur veut dire « la fête est finie, tout le monde au lit ! ». 

Ne changez pas ses habitudes, continuez de vous accorder du temps de câlins et de jeux avec lui et laissez ses jouets loin de ceux de votre bébé.

 

Chien et Bébé : tout tout va bien !

 

Le « meilleur ami de l’Homme » est aussi le « super copain de bébé » 

Vous le constaterez, peut-être même l’avez-vous déjà observé, les chiens ne sont pas très à l’aise avec la présence d’un nouveau-né dans leur environnement. S’il vient renifler en douceur les petits pieds ou ses mains pour faire connaissance, laissez-le faire et félicitez-le pour sa douceur ! (Chouette ! Une caresse et une croquette ☺). 

Un conseil : Maintenez toujours votre bébé plus haut que la tête de votre chien. Il comprendra qu’en terme de hiérarchie le bébé est au-dessus de lui.

 

Bonne pâte, les toutous sont des compagnons de jeu parfaits et surtout ils sont très patients avec les enfants ! Ils tolèrent, avec beaucoup de flegme parfois, ce qu’ils ne supporteraient pas qu’un autre chien ou qu’un humain leur fasse. Par exemple : leur tirer la queue, les oreilles ou les poils ! Bon, évidemment il va falloir expliquer à votre bébé qu’il ne faut pas le faire quand il sera en âge de comprendre mais surtout, même si votre chien est un amour, ne laissez jamais votre chien seul avec bébé. 

 

Concernant les repas, évitez que votre chien soit près de vous lors des repas de bébé.

Faites manger votre chien après que votre enfant ait fini son repas et après que vous ayez fini le vôtre. Il doit comprendre que le petit « bout-de-chou qui n’a pas de dents à montrer » est dans la lignée des maîtres dominants auquel il doit obéir et que, même s’il se déplace à 4 pattes comme le petit humain, il doit être le dernier membre de la famille à manger quelque-soit l’heure. Autre conseil : il ne doit pas manger dans la même pièce que vous pour qu’il comprenne qu’il ne contrôle pas l’espace dans lequel il y a de la nourriture qu’on se partage. 

Les liens entre votre bébé et votre toutou se créeront quasi immédiatement et se renforceront à chaque interaction ! Surtout lors de moments de jeux parfois farfelus, comme par exemple le partage des petits pois jeté sur le sol de la cuisine, ou le jeu de balle au parc ! 

Au-delà de la vraie et belle complicité entre les chiens et les enfants, de nombreuses études ont démontré que le chien joue un rôle dans le développement de l’enfant dans les premières années de sa vie. 

 

La dernière étude en date, publiée dans le journal Pediatric Research, démontre que le chien est un super compagnon pour contribuer à l’éveil, à la socialisation de bébé et au développement de l’empathie ! Un enfant ayant un chien aurait moins tendance à s’énerver et éprouverait moins de difficulté à contrôler sa colère. Il ferait également preuve de plus de comportements bienveillants envers les autres. 

 

Si vous souhaitez adopter un chien, réfléchissez bien ! C’est très important de peser le pour et le contre (complexité pour se déplacer, sorties journalières pour « aller au petit coin » de la rue, budget annuel d’environ 500€ pour un chien de taille moyenne, espace de vie pour l’accueillir, rythme professionnel, voisinage tolérant…) avant d’accueillir ce nouveau membre car vous allez vivre plus d’une décennie ensemble et construire de merveilleux moments et de souvenirs tous ensemble. 

 

 

Chat et bébé : félin pour l’autre !

 

Indépendant, voire dédaigneux par nature, le chat ne sera pas enclin à côtoyer ce petit humain qui « ose » occuper son territoire et qui fait beaucoup trop de bruit. 

Il s’en approchera pour scanner son odeur, mais pour autant, il gardera ses distances car d’instinct il sait que le bébé humain est fragile. 

Pour que la relation se fasse en douceur et pour des raisons d’hygiène essentiellement, interdisez la chambre de bébé à votre chat. Il râlera / boudera au début car les félins détestent qu’on leur interdise de disposer l’entièreté de leur propriété. Puis il s’y fera, car les chattes font la même chose en cachant sa portée pour protéger ses chatons des prédateurs.

 

Concernant les repas de Minou, laissez des croquettes à disposition de votre chat. En effet, les chats ne font pas des repas mais consomment en très petite quantité mais plusieurs fois dans la journée. S’il mange à satiété, il contrôlera non seulement sa prise alimentaire, mais il ne sera pas frustré. Ainsi vous éviterez que votre matou soit « en mode chasseur » et tente de chaparder la nourriture à sa portée.

 

La rencontre peut se faire (sous votre surveillance bien sûr) en dehors des moments de repas de votre bébé, après le fameux « quart d’heure de folie » de votre chat ou après son repas (repus, il est moins tendu).  

Bien qu’agile, le chat est moins souple que le chien quand il s’agit de jouer et de subir quelques gestes potentiellement désagréables, comme des caresses un peu appuyées ou la queue piétinée par un petit pied. Le chat ne peut pas être dressé, contrairement au chien, donc c’est à vous de veiller à ce que les jeux soient en douceur et d’observer les réactions de votre félin pour repérer ses « seuils de tolérance ». Il préviendra toujours avant… À vous de reconnaître les signes. ☺

  • Queue qui s’agite en fouettant l’air de droite à gauche 
  • Pupilles dilatées et pavillons des oreilles vers le dos, 
  • Poils hérissés (surtout sur le dos)
  • Feulements… 

Ne le regardez pas dans les yeux, tournez le dos et éloignez-vous. Il redeviendra tout doux après quelques minutes. 

 


Sachez que vous assisterez à de merveilleux moments de tendresse, de rires et de complicité entre votre bébé et votre chat ! Préparez-vous à faire plein de photos à poster sur Instagram et gardez des souvenirs pour les offrir à votre enfant quand il sera grand ! 

 

 

Découvrez aussi notre article sur la socialisation de bébé. ☺

 

 

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Grâce à votre compte unique Nestlé, accédez aux sites de nos différentes marques.
  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme et essayez nos outils personnalisés.
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !