Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager Blog
X

24 à 36 mois : quand Maman part en formation

 
Samedi 01 dec 2018 par Coralie L

Suite à un changement de service, il a fallu que je parte en stage durant huit semaines loin de la maison. J’ai dû dormir sur place et ne rentrer que les week-end.

Pour les grands ça a été assez simple : maman de retour à 17H30 à la maison tous les soirs c’est mieux qu’à 19H. Du coup ils ont vite compris qu’ils allaient y gagner à terme. Par contre ça a été compliqué à 3 ans pour les jumeaux vu qu’ils n’ont pas vraiment de notion de temps.

Le premier lundi j’ai fait des bisous à tout le monde en leur disant à vendredi et je suis partie le cœur gros aux joyeux sons des "à vendredi maman"… Bien évidemment ils ne se rendaient pas compte que le vendredi c’était 5 jours plus tard !

Les deux premières semaines on a fait une visio tous les soirs, et invariablement le jeudi soir je passais 10 min à les regarder pleurer. (J’exagère sûrement en disant 10 min mais quand ils hurlent ça paraît vraiment trèèèèèès long). Même en leur assurant que dans 1 dodo j’allais rentrer rien n’y faisait…

Du coup la semaine suivante, j’ai arrêté d’appeler… et c’est super dur pour une maman… Le mercredi : coup de blues, j’ai appelé ma maman à moi ! (Je t’aime maman !)

Le lundi matin suivant, au moment du départ, fini les joyeux "à vendredi"… plutôt les pleurs de désespoir et le chantage affectif "tu pars encore dans ton école ! Mais nous on va pleurer, mais Maman pourquoi tu nous emmènes pas ?", etc. Faut quand même avouer que nos boutchou sont fort dans ce registre-là.

Ils ont fait les 400 coups aux grands parents pour aller se coucher : je me lève, je me relève, je hurle, j’ai soif, envie de faire pipi, je vais dormir avec mon grand frère ou dans le lit des parents, j’ai fait un cauchemar et j’en passe !

Le week-end ils me l’ont fait payer bien entendu. Ils n’ont obéi à aucune de mes demandes genre "t’es pas là de la semaine c’est plus toi qui commande", et le fameux "t’es méchante ! Je veux mon papaaaaaaaa"... tout ça parce que je demande qu’on mette son pyjama ! Et l’école parlons-en : ils ont été infernaux ! Heureusement j’avais expliqué la situation à la maîtresse qui a patiemment supporté tous leurs caprices et leurs coups de provoc.
Finalement tout est rentré dans l’ordre à mon retour (à peu près).

Pour autant, bien que la formation soit finie, le sujet reste encore sensible. Le matin, ils me demandent régulièrement si je retourne à mon école et quand je réponds par la négative je sens un immense soulagement de leur côté. Heureusement tout cela est maintenant derrière nous et on rattrape le temps par de gros câlins.

En savoir plus

Rejoignez le Club Nestlé Bébé

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail

  • Bons de réductionChaque mois, bénéficier de bons de réduction et faites découvrir à Bébé de nouvelles saveurs !
  • ExpertiseUn doute ? Une hésitation ? Nos diététiciennes sont à votre écoute.
  • Outils personnalisésDes outils pour suivre les besoins de Bébé au fur et à mesure qu'il grandit !
  • Compte unique NestléTous les sites de nos différentes marques accessibles grâce à votre compte unique Nestlé.
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !