Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager Blog
X
La césarienne a sauvé ma vie, mais le plus important : celle de mes bébés

La césarienne (ma césarienne)

 
Lundi 03 mai 2021 par Raquel A

La césarienne a sauvé ma vie, mais le plus important : celle de mes bébés

 

Salut tous les parents et futurs parents qui nous lisent.

 

Elle ! L’indésirable... La "façon facile" disent-elles. Elles qui ne sont jamais passées par là.

 

"Et vous avez réussi à avoir un accouchement par voie basse ?" – “Non ! J'ai réussi à avoir mes fils en pleine santé, sans souffrance”.

 

Je devais avoir ma césarienne à 35 semaines, mais ils sont nés à 34 semaines et 5 jours par une césarienne d'urgence.

Ce jour-là les petits n'ont pas voulu se montrer au monitoring. Et pour éviter quelques surprises indésirables, le médecin qui était là ce jour a décidé de les faire naître à ce terme.

 

Je n’ai pas pu terminer mon déjeuner.

Je suis descendue au bloc avec une belle blouse d'hôpital, qui s’ouvre derrière et des jolis bas de contention blancs. Tout un glamour !

 

J'ai reçu l'anesthésie par une piqûre en bas du dos avec une aiguille qui faisait la taille d'un avant-bras.

Je sens des étincelles qui passent dans les jambes.

J'attends que l'effet se fasse sentir.

Un grand drap m'empêche de voir au-delà de mes seins.

 

C'est parti ! On me tire, on me secoue.

Je vois des compresses qui passent d'un côté à l'autre et tout d'un coup j'entends un cri.

 

Ça y est ! Pedro est sorti ! Il hurle comme un bonhomme. L'infirmier me confirme que c'est bien un petit gars.

J'ai le temps de lui faire un bisou et un tout petit câlin (à mon fils bien sûr, pas à l'infirmier).

 

Deux minutes plus tard, André et Francisco étaient dehors aussi. "Ils vont bien, ils respirent tous seuls !"

 

Après, vient le moins rigolo.

J’ai l’impression d’être au bureau avec l'agrafeuse qui ne s'arrête pas.

J'ai des nausées.

J'attends deux heures pour ressentir mes jambes.

On me renvoie dans ma chambre et j'attends quelques minutes pour que mon mari arrive. C'est à ce moment que je vois mes fils pour la première fois, après être sortie du bloc, j’ai dû me contenter de photos de mauvaise qualité (ce n’est pas un bon photographe papa !).

 

J'ai dû attendre quelques heures pour pouvoir me lever et aller voir mes bébés qui n'étaient pas dans la chambre avec moi.

 

Me lever !

Une chose simple, pas vrai ? Bon, pas si simple quand on a le bas ventre fermé par des agrafes et qu'on doit se lever en utilisant les bras et pas les abdos.

 

Après, se suivent quatre semaines d'injections d’anticoagulants, pour éviter des cailloux dans le sang et des prises de sang tous les 7 jours.

 

Alors si ça c'est la "façon facile", je ne veux pas savoir comment se passe la "façon difficile".

 

À celles qui vont accoucher bientôt, à celles qui ont déjà ces bébés dans les bras et à celles qui ne sont pas enceintes : nous ne sommes pas plus mères parce qu'on a accouché par voie basse, par césarienne, avec ou sans péridurale.

Peu importe si nous avons accouché en 5 minutes, ou si nous avons eu des contractions pendant toute une journée.

L'important c'est de donner vie à notre enfant.

 

Et n'oubliez jamais que les médecins et les équipes médicales savent ce qui est le meilleur pour nous et nos bébés.

 

Ici, c'est mon histoire.

Mon témoignage.

Et la césarienne a sauvé ma vie, mais plus important : celle de mes bébés.

Je suis descendue au bloc avec une belle blouse d'hôpital, qui s’ouvre derrière et des jolis bas de contention blancs. Tout un glamour !
Il hurle comme un bonhomme. L'infirmier me confirme que c'est bien un petit gars.
Deux minutes plus tard, André et Francisco étaient dehors aussi. "Ils vont bien, ils respirent tous seuls !"

J'ai dû attendre quelques heures pour pouvoir me lever et aller voir mes bébés qui n'étaient pas dans la chambre avec moi.

En savoir plus

Rejoignez le Club Nestlé Bébé

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail

  • Bons de réductionChaque mois, bénéficier de bons de réduction et faites découvrir à Bébé de nouvelles saveurs !
  • ExpertiseUn doute ? Une hésitation ? Nos diététiciennes sont à votre écoute.
  • Outils personnalisésDes outils pour suivre les besoins de Bébé au fur et à mesure qu'il grandit !
  • Compte unique NestléTous les sites de nos différentes marques accessibles grâce à votre compte unique Nestlé.
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !