Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager Article
X
Insomnie pendant la grossesse
Ma grossesse semaine par semaine
Réservé aux membres
Suivez semaine après semaine les étapes du développement de votre bébé.

Vous pouvez choisir votre semaine de grossesse et découvrir les évolutions de votre corps, de votre bébé ainsi que des conseils nutritionnels.

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre profil pour profiter de cet avantage Club exclusif.

Insomnies pendant la grossesse : comment bien dormir enceinte

 

Pendant la grossesse, la qualité et le rythme de sommeil se modifient. De nombreuses femmes enceintes se plaignent d’insomnies, notamment en fin de grossesse. Car le début de grossesse n’est pas synonyme d’insomnie, mais plutôt d’hypersomnie ! Connaître les raisons de vos insomnies et de vos troubles du sommeil vous permettra de retrouver le repos et un sommeil apaisé. Et l’adoption de quelques méthodes et astuces sera la clé pour bien dormir et être en pleine forme pour bien vous occuper de votre bébé après l’accouchement.

Lundi 14 nov 2016

Ma grossesse semaine par semaine
Réservé aux membres
Suivez semaine après semaine les étapes du développement de votre bébé.

Vous pouvez choisir votre semaine de grossesse et découvrir les évolutions de votre corps, de votre bébé ainsi que des conseils nutritionnels.

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre profil pour profiter de cet avantage Club exclusif.


L’origine des insomnies pendant la grossesse

Sous l’effet des hormones, le premier trimestre est généralement marqué par une grande fatigue, qui donne l’envie à la future maman de dormir en plein milieu de la journée. Au deuxième trimestre, les choses rentrent souvent dans l’ordre. Puis le troisième trimestre est celui des insomnies et des nuits agitées. Décryptage, trimestre après trimestre, des causes de vos troubles du sommeil.

Les raisons des insomnies en début de grossesse

Pendant le premier trimestre de grossesse, les insomnies peuvent être dues à l’envie d’aller aux toilettes, plus fréquentes qu’en temps normal. Le sommeil est donc haché, et parfois il est difficile à la femme enceinte de se rendormir. Par conséquent, pendant la journée, la fatigue et la somnolence sont de la partie. Les nausées perturbent aussi le sommeil des femmes enceintes. Elles sont plus intenses le matin que le soir, mais elles peuvent néanmoins causer une difficulté à l’endormissement. Enfin, et c’est d’autant plus vrai chez les femmes enceintes de leur premier enfant, les angoisses et l’appréhension sont facteurs de troubles du sommeil. Toutefois, pour la plupart des femmes enceintes, le premier trimestre est plutôt synonyme de longues nuits reposantes. C’est notamment dû à la progestérone, une hormone sécrétée en grande quantité pendant les premières semaines de la grossesse. C’est elle qui permet au corps de la maman de « retenir » l’embryon. Mais c’est aussi un excellent somnifère pour les futures mamans ! En moyenne, les femmes enceintes dorment 9 heures par nuit pendant le 1er trimestre de grossesse.

Les causes des insomnies au deuxième trimestre de grossesse

Les insomnies entre le 4e et le 6e mois de grossesse s’espacent en général. C’est le trimestre de la plénitude de la grossesse pour la plupart des futures mamans. Toutefois, certaines femmes enceintes peuvent se mettre à ronfler, ce qui dégrade la qualité de leur sommeil. Et parfois le fœtus profite du calme de la nuit pour se dégourdir les jambes, faisant des mouvements qui peuvent réveiller la future maman. Certains désagréments de la fin de grossesse peuvent aussi faire leur apparition au cours du 2e trimestre : douleurs dorsales, rétention d’eau, remontées acides, etc.

L’origine des insomnies pendant les 7e, 8e et 9e mois de grossesse

Les insomnies sont très fréquentes et unanimement constatées à la fin de la grossesse. Non seulement le fœtus a la bougeotte – et moins de place pour étendre ses petits membres –, mais en plus de nombreux maux inhérents à la grossesse surviennent. Le poids cumulé du fœtus, du liquide amniotique et du placenta provoque parfois des reflux gastro-œsophagiens, sources de remontées acides fort désagréables, et augmente la fréquence des urines, car la vessie est écrasée. Et le volume du ventre de la future maman empêche de trouver une position confortable. Des problèmes respiratoires peuvent apparaître, sans compter les douleurs dorsales, aux jambes (ce que les médecins appellent le syndrome des jambes sans repos), ou articulaires. Les crampes réveillent parfois douloureusement la future maman en pleine nuit. Et celle-ci peut avoir du mal à se rendormir, car elle est sujette à une anxiété croissante à l’approche de l’accouchement. C’est pendant le 3e trimestre que le sommeil est le moins réparateur pour la femme enceinte.

 

Nos conseils pour bien dormir pendant votre grossesse

En connaissant les causes de vos insomnies pendant votre grossesse, vous êtes en mesure d’agir pour en limiter les effets.

Des astuces pour éviter les insomnies pendant votre grossesse

Voici quelques astuces qui peuvent vous aider à retrouver des nuits sereines pendant votre grossesse :

  • Le soir, privilégiez des repas relativement légers et faciles à digérer. Cela vous aidera à vous endormir.
  • Essayez de limiter les boissons excitantes comme le café ou le thé pendant la journée et notamment après 16 heures.
  • Au troisième trimestre, si vous le pouvez, allongez-vous sur le côté gauche. C’est en effet la position la plus confortable avec un ventre rond, car elle évite de faire pression sur la veine cave située à droite de l’utérus.
  • Tout au long de votre grossesse – et après, car c’est bon pour la santé ! –, essayez de vous coucher et de vous lever à des heures régulières. Cela permet de donner des repères à votre organisme et c'est essentiel. L’idéal est d’aller vous coucher lorsque vous ressentez de la fatigue, et de mettre tous les jours votre réveil à la même heure.
  • Il vous sera plus facile de trouver le sommeil et de bien dormir si votre chambre est à bonne température (environ 18 °C), bien aérée et… bien rangée !
  • Faites une sieste dans la journée si vous en ressentez le besoin, de préférence avant 16 heures. Elle ne doit pas être plus longue que 20 minutes.
  • Évitez les écrans qui diffusent de la lumière bleue avant d’aller vous coucher : ordinateur, téléphone, tablette. La lumière bleue empêche la sécrétion de mélatonine, l’hormone de l’endormissement.

Des conseils pour retrouver le sommeil pendant la grossesse

La médecine douce et certaines activités relaxantes peuvent vous aider à vous détendre et à passer des nuits tranquilles pendant votre grossesse :

  • L’homéopathie peut combattre les insomnies pendant la grossesse. Les homéopathes recommandent de prendre 5 granules 2 à 3 fois par jour de Coffea 15 CH et Ignatia 15 CH, pour améliorer l’endormissement, demandez conseils à votre sage-femme, votre médecin ou votre pharmacien.
  • Plutôt que le café et le thé, excitants, buvez 1 à 3 infusions aux vertus calmantes tous les jours, comme la camomille, le tilleul ou la verveine par exemple.
  • L’acupuncture pourrait contribuer à diminuer le stress et les insomnies durant la grossesse. D’ailleurs, de plus en plus de sages-femmes et de gynécologues-obstétriciens obtiennent un DIU d’acupuncture obstétricale.

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • Détendez-vous !

    Pour dormir sereinement, vous devez être détendue. La sophrologie, le yoga ou des activités relaxantes comme la lecture ou une promenade peuvent vous y aider. Les tisanes calmantes sont également une solution (demandez conseil à votre médecin).

  • Pas d'excitants…

    En fin d'après-midi, vous éviterez le café, les boissons gazeuses contenant de la caféine ou énergétiques et le thé, mais aussi de trop vous activer chez vous. Votre ménage attendra le lendemain matin.

  • Comment dormir enceinte ?

    Dans votre lit, essayez de trouver une position dans laquelle votre ventre ne pèse pas trop, de préférence couchée sur le côté gauche. Vous pouvez vous aider d'un coussin d'allaitement pour caler votre jambe droite ainsi que votre ventre.

Rejoignez le Club Nestlé Bébé

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail

  • Bons de réductionChaque mois, bénéficier de bons de réduction et faites découvrir à Bébé de nouvelles saveurs !
  • ExpertiseUn doute ? Une hésitation ? Nos diététiciennes sont à votre écoute.
  • Outils personnalisésDes outils pour suivre les besoins de Bébé au fur et à mesure qu'il grandit !
  • Compte unique NestléTous les sites de nos différentes marques accessibles grâce à votre compte unique Nestlé.
En savoir plus
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !