Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Partager Article
X
40_ans_je_veux_un_bebe

J'ai 40 ans et je veux un bébé !

(0 avis)

Avoir un bébé à 40 c'est possible ! Suivez-nos conseils pour que votre grossesse se déroule au mieux. 

Mardi 10 jan 2017

Je sais, j'ai 40 ans… et alors ? Il est plus difficile d'avoir un bébé, me dit-on, mais ce n'est pourtant pas impossible. La preuve avec toutes ces actrices et femmes célèbres, affichant fièrement leurs quarante printemps, et qui rayonnent avec un joli poupon dans les bras, même en ayant expérimenté la grossesse après 40 ans. Que puis-je faire pour mettre toutes les chances de mon côté ?

Si les grossesses tardives ne sont pas des grossesses ordinaires, rassurez-vous : la plupart se déroulent sans complications. Avec un suivi médical adapté, vous aurez un bébé en pleine santé ! Le mot d'ordre : restez confiante et attentive.

Je fais le bilan (de santé) !

"N’attendez pas !" : c’est généralement ce que disent les gynécologues aux femmes exprimant un désir de bébé à l’approche de la quarantaine. Car si, statistiquement, les grossesses dites tardives sont de plus en plus nombreuses, il existe un risque à ne pas négliger : la baisse de la fertilité après 35 ans. Ainsi, les probabilités de concevoir un bébé lors d’un cycle sont de 1 sur 4 à 20 ans, de 1 sur 8 à 35 ans et seulement de 1 sur 12 après 40 ans. Pour mettre toutes les chances de votre côté, on ne saurait trop vous conseiller de faire un check-up préconceptionnel.

Si vous avez plus de 35 ans, et essayez de tomber enceinte depuis plus de 6 mois sans succès, pas d'hésitation : parlez-en à votre médecin. Les techniques médicales de procréation médicalement assistée - fécondation in vitro, don d’ovocytes… - ont des taux de réussite encourageants. Ces traitements sont lourds aussi bien physiquement que psychologiquement, mais ils ont largement fait leur preuve.

Maman à 40 ans : je me ménage !

Les grossesses tardives sont-elles plus risquées ? C'est vrai, mais grâce aux progrès de la médecine et des dépistages, elles sont aujourd’hui bien encadrées. L'essentiel est de s'écouter davantage et surtout d'éviter le surmenage. Votre priorité, c'est votre grossesse. Vous avez certes attendu pour mettre un bébé en route : travail, voyage, sorties… votre vie a été bien remplie. Sachez maintenant lever le pied ! Et ayez en tête que :
 

Au quotidien, la fatigue est souvent plus importante.
Il y a un peu plus de risques de maladies : hypertension artérielle, diabète gestationnel…
La probabilité d’une fausse couche est plus élevée, notamment pendant les trois premiers mois.
Sans laisser libre court à la panique, sachez juste gérer vos priorités. Et toutes les mamans le confirment, la fin justifie largement les moyens !

Mon bébé, en pleine santé !

Grâce aux progrès de la médecine, et aux différents examens qui rythment votre grossesse, votre bébé sera totalement "sous contrôle", et il naîtra comme une fleur ! Pour se prémunir de tout risque, au-delà de 38 ans, une amniocentèse est systématiquement proposée aux femmes enceintes. Objectif : détecter une éventuelle trisomie 21 ou une autre anomalie chromosomique. Les risques d’avoir un enfant trisomique sont de 1 sur 1 500 à 20 ans, et de 1 sur 100 à 40 ans. En cas de réponse positive, une IMG (Interruption Médicale de Grossesse) pourra être envisagée. Point positif : contrairement aux idées reçues, les autres risques de malformation augmentent très peu avec l’âge.

Soyez donc apaisée, car un désir de grossesse, c'est avant tout un état d'esprit. Gardez confiance en vous ! Et, surtout n'oubliez pas, c'est maintenant qu'il faut faire le plein de câlins !

44 % de chance de tomber enceinte

Une femme de 30 ans qui veut un bébé a 75 % de chance de tomber enceinte dans les 12 mois. Ce chiffre est de 44 % au-delà de 40 ans.
Vouloir un enfant après 35 ou 40 ans est un désir partagé par de plus en plus de femmes. L'âge moyen à la maternité continue d'augmenter en 2008 : il atteint quasiment 30 ans, soit près de deux années de plus qu'il y a vingt ans. Aujourd’hui, les Françaises ont leur premier enfant en moyenne à presque 30 ans, soit près de deux années de plus qu'il y a vingt ans – et un enfant sur cinq naît d’une mère de plus de 35 ans (sources Insee/Ined). Choix de carrière, mariage tardif, remariage, envie d'attendre d'être plus à l'aise financièrement… les raisons de ce choix sont nombreuses.

Source Insee / Chiffres 2008 :
http://www.insee.fr

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • La grossesse après 40 ans | Le Club Nestlé Bébé

    Malgré tout ce qu'on me dit, la grossesse après 40 ans, j'en rêve. J'ai 40 ans et je veux un bébé : rester confiante et attentive est la clé.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus
Avis sur l’article

0 avis