Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Quand dois-je annoncer ma grossesse à mon employeur ?

 

Tout savoir sur vos droits au travail pendant votre grossesse

Lundi 14 nov 2016

Annoncer à vos proches que vous êtes enceinte est généralement une chose facile. Mais l’annoncer à votre chef, au travail, c'est une toute autre histoire ! Quel est le moment le plus approprié ? Est-ce que ça va changer votre statut ?

En théorie, aucune loi ne vous oblige à annoncer votre grossesse à votre employeur. Mais en pratique, tôt ou tard, vous devrez bien lui dire ! La bonne nouvelle est que, dès cette « officialisation » faite, vous pourrez bénéficier des protections accordées aux femmes enceintes. Une raison valable de ne pas trop tarder !

 

Je choisis le moment le plus opportun !

Aucune loi ne fixe un délai à respecter. D'ailleurs, lors d’un entretien d’embauche, vous n’êtes pas obligée de mentionner votre grossesse.

 

Vous choisissez seule le moment idéal pour prévenir votre employeur de votre situation. Pour cela, vous devez lui remettre un certificat médical attestant de votre grossesse, ainsi que de votre date présumée d'accouchement, par le biais d’une lettre recommandée avec accusé de réception.

Vous devez néanmoins savoir que votre grossesse vous donne des droits particuliers (voir ci-dessous) qui ne pourront logiquement pas s’appliquer si votre entreprise ignore votre situation.

 

La protection de la femme enceinte au travail

Dès que votre employeur est informé de votre situation, vous pouvez bénéficier des droits et protections suivantes :

 

  • Vous êtes autorisée à vous rendre aux examens médicaux obligatoires pendant vos heures de travail et sans perte de salaire. Votre conjoint bénéficie des mêmes droits pour vous accompagner.
  • Votre employeur ne peut vous licencier de l’annonce de la grossesse à la fin de la quatrième semaine après votre retour au travail sauf faute grave sans rapport avec votre état ou en cas de nécessité absolue (dépôt de bilan…).
  • Vous pouvez démissionner sans préavis
  • Des heures supplémentaires et des travaux pénibles ne peuvent vous être imposés. Si vous ne pouvez pas faire d’autres tâches dans l’entreprise, le médecin du travail devra vous mettre en arrêt de travail.
  • Vous avez droit à un congé maternité débutant 6 semaines avant votre date présumée d'accouchement. Cependant, vous pouvez réduire cette période de 3 semaines afin de la reporter après votre accouchement et ainsi bénéficier de 13 semaines de congés post-partum au lieu de 10 semaines.
  • Lors de votre retour dans l’entreprise, vous devez retrouver votre poste ou un poste équivalent. Si vous allaitez, vous aurez droit à des aménagements spécifiques durant la première année de votre bébé.

 

Votre service DRH pourra vous renseigner sur les conventions appliquées dans votre entreprise et vous aider à faire valoir vos droits !

Voilà qui devrait rendre votre grossesse encore plus belle !

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • L’allaitement maternel est la première expérience alimentaire de votre enfant

    La loi n'impose aucune date ni aucune obligation de déclarer votre état, néanmoins, vous pourrez bénéficier des lois concernant la protection des femmes enceintes uniquement après avoir informé votre employeur.

  • Comment déclarer votre grossesse à votre entreprise ?

    Vous devrez fournir un certificat médical attestant de votre grossesse et indiquant votre date présumée d'accouchement. Vous pouvez le donner en main propre ou l'envoyer en courrier recommandé avec accusé de réception.

  • Pouvez-vous vous absenter pour vos rendez-vous médicaux ?

    La loi prévoit que vous, mais également votre conjoint (marié, pacsé, vivant maritalement), puissiez vous rendre aux rendez-vous médicaux obligatoires, durant vos heures de travail et sans perte de salaire.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.