Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X
conges_maternite_paternite_pathologique

Futurs parents : Tous les congés liés à la naissance de bébé

 

Voici quelques informations à savoir avant et après l’arrivée de bébé.

Lundi 14 nov 2016

Chaque future maman salariée ou indépendante a droit à un congé de maternité afin de se reposer avant et après la naissance de son bébé.  Cependant, selon les cas, il peut être plus ou moins long. Les futurs papas peuvent également demander à prendre leur congé de paternité après l'arrivée de bébé. D'autres congés peuvent intervenir pendant ou après la grossesse. Pour y voir un peu plus clair, voici quelques explications.

Comment calculer les dates du congé maternité ?

 

Selon la loi du travail, chaque future maman salariée a droit à des congés de maternité. Pour mieux comprendre comment se répartissent ces semaines de congés, voici un tableau récapitulatif :

 

Nombre d'enfant(s) à naître Nombre d'enfants déjà à charge Semaines de congés avant date présumée d'accouchement Semaines de congés après date présumée d'accouchement
1 0 ou 1 6 10
1 2 ou plus 8 18
2 (jumeaux)   12 22
3 ou plus (triplés ou plus)   24 22


 

Cependant, si la future maman accouche avant la date théorique de son terme, alors la date de la fin de son congé de maternité, estimée en début de grossesse, ne sera pas modifiée.

Par contre, en cas de dépassement de terme, le congé postnatal ne sera pas réduit. Sa durée restera inchangée, repoussant donc la date de fin du congé de maternité.

 

Si l'état de la femme enceinte le permet et si elle le désire, son congé prénatal peut être raccourci de 2 semaines maximum. Son congé postnatal sera alors d'autant. Voilà un moyen de profiter plus longtemps de son bébé après la naissance quand tout se passe bien pendant la grossesse. Cette disposition est uniquement possible avec l'accord du médecin ou de la sage-femme.

 

Par contre, en cas de problèmes de santé de la future maman, liés à la grossesse, un médecin peut accorder un congé pathologique. Sa durée maximum légale est de 14 jours et il peut intervenir avant ou après la naissance.

Si la femme enceinte a besoin de plus de 14 jours d'arrêt, alors elle passera en congé maladie (La différence se situe au niveau de l'indemnisation par la caisse d'assurance maladie).

 

Durant le congé maternité, il est possible de percevoir des indemnités journalières de sa caisse d'assurance maladie, sous certaines conditions.

Les futures mamans affiliées au régime social des indépendants ont droit à une indemnité journalière forfaitaire d'interruption d'activité si elles arrêtent leur activité pendant au moins 44 jours, dont 14 avant la date théorique d'accouchement. Elles ont également droit à une allocation forfaitaire de repos maternel destinée à compenser la diminution d'activité.

 

Les autres congés après la naissance

 

A la fin du congé de maternité légal, il est possible de prendre d'autres congés liés à la naissance du bébé.

 

Certaines conventions collectives accordent un congé d'allaitement, non prévu par le code du travail. Le mieux est de se renseigner auprès du service DRH.

 

Le temps passé auprès du bébé peut également être prolongé grâce à un congé parental nommé PreParE depuis 2015. Ce congé peut être à temps plein ou à temps partiel. Le parent prenant ce congé percevra une allocation de la part de la caisse d'allocations familiales, calculée en fonction de la durée de travail.

 

Nombre d'enfant(s) à charge Durée maximale du congé par parent (en mois) Limite d'âge de l'enfant (en année)
1 6 1
2 et plus 24 3

 

Dans le cas d'une naissance de triplés, la durée par parent est de 48 mois maximum, jusqu'aux 6 ans des enfants.

 

Pour les familles de trois enfants ou plus, il est possible de prendre un congé parental majoré, avec une allocation plus haute mais une durée plus courte. Pour en savoir plus, rapprochez vous de votre caisse d'allocations familiales.

 

Pour les papas, il y a le congé de paternité

 

A la naissance d'un nouvel enfant, chaque père a droit à un congé de paternité de 11 jours (18 jours en cas de naissance multiple), cumulables aux 3 jours « naissance ». Ce congé est à prendre dans les 4 mois après l'accouchement.


D'après une étude de l'Observatoire de la parentalité des entreprises datant de 2012, de plus en plus de papas prennent ce congé, surtout dans les grands groupes prenant en charge une indemnisation complémentaire à celle de la Sécurité sociale.

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • Calcul date congé maternité | calcul congé maternité - Le Club Nestlé Bébé

    Calcul la date de votre congé maternité, paternité ou pathologique : les droits des parents, Voici comment calculer les dates de congé parental

  • En cas de soucis de santé liés à la grossesse, quels sont les congés existants ?

    Avant le début du congé de maternité, il est possible d'obtenir un congé pathologique de maximum 14 jours à n'importe quel moment de la grossesse, et même après la naissance. Si cela ne suffit pas, la maman sera mise en congés maladie classique.

  • Quelle est la durée du congé de paternité ?

    Les pères ont droit à 11 jours (18 si la grossesse est multiple) de congés de paternité, en plus des 3 jours accordés pour la naissance. Ils sont à prendre avant les 4 mois du bébé.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus