Article
Add this post to favorites

Récit d'accouchement

« Bébé, bébé ! Je perds les eaux » et l’aventure commence. Découvrez le récit de Malory sur son accouchement et la toute première rencontre avec son bébé.

4 mins de lecture févr. 2, 2022

30 décembre 2020,

02h45 - Je me réveille, surprise je suis toute mouillée, je réveille ton papa (qui lui est en train de ronfler, haha) « Bébé, bébé ! Je perds les eaux » et l’aventure commence. Je suis bloquée aux toilettes, ça ne cesse de couler, c’est impressionnant, ton bain était encore bien plein. Ton papa, stressé, court dans tous les sens et manque de tomber mille fois, le liquide amniotique glisse énormément. Le protocole était d’arriver déjà douchée, je file à la douche et c’est à mon tour de faire des cascades, j’attrape un fou rire à n’en plus finir, mais je n’ai toujours pas de douleurs, je me sens à moitié vide, mon ventre est dur, mais il n’y a plus cette bulle qui t’entoure et je le vois bien. Mon ventre est vraiment différent, allez bébé c’est le moment, la sortie est en bas, s’il te plaît…

4h - Vu que je n’avais toujours pas de douleurs et qu’avec la préparation qu’on a eue, tant qu’il n’y a pas de douleur ++ on souffle et on fait notre vie, on appelle la maternité pour savoir s’il faut venir maintenant, ou si on peut attendre 6h45 (l’heure prévue). Ils nous font venir plus tôt. Dans la voiture, je commence à sentir un peu plus les contractions.

4h15 - Nous étions à la maternité, les papas étaient interdits aux urgences… 2020... Merci la COVID… Quelle année de fou ! Mais je suis seule avec toi encore au chaud (je profite de nos derniers instants 2 en 1, j’ai très peur que tu me manques…). Et ma machine qui bip dans tous les sens car ma tension est à balle… On me transfère en salle de naissance, papa nous rejoint enfin. Il dort et moi qu’à moitié, entre 2 contractions. Les sages-femmes voient mon monitoring un peu affolé : « Mais ça va ? Vous n’avez pas mal ? Moi : « Non non, ça va je gère, je les aime ses douleurs ». Je m’apprête à donner la vie et j’espère que ses contractions vont te stimuler un peu pour te retourner… Mais non, tu es visiblement très très bien dans cette position.

Il est 8h30, l’heure prévue de la césarienne. J’ai géré mes contractions jusqu’à là, j’en suis fière, fière de les avoir connues, fière de les avoir vécues, c’est ce que je voulais le plus au fond de moi. Les sages-femmes arrivent pour venir me chercher et hop, on rentre dans le bloc opératoire et c’est parti, on me pose la péridurale (ce que j’appréhende le plus au monde…). Ton papa me rejoint, il n'arrête pas de me parler, car il est stressé et ça le détend. Moi, je ne gère plus rien désormais, ce sont les médecins qui vont œuvrer.

 

Je m’impatiente, je demande où ils en sont, il arrivait juste à mon utérus, quelques instants plus tard un tout petit cri de chaton (d’où ton surnom), il est 8h58 tu es enfin là. Toi ma petite Layanah, que j’aime déjà si fort rien qu’au son de ta voix et là, on te pose sur moi, une sensation exceptionnelle, la sensation qu’on me met un trésor dans les bras. Tout le monde est gaga, « on dirait une poupée », toi ma poupée, dont j’ai toujours rêvé avec ton doux visage, ta petite voix, c’est moi qui t’ai choyé, chouchouté, créé pendant 39 SA. Je vis un rêve éveillé, tu es là, tu fais ta première tétée dans le bloc opératoire, on nous met des couvertures chauffantes pour que tu n’aies pas froid, tu es là tout contre moi jusqu’à ce que le docteur finisse de me recoudre. Et là, j’appréhende le fait de ne plus te voir pendant au moins 2h durant la salle de réveil, on m’y installe et très peu de temps après je vois une sage-femme, un berceau, ta couverture que ton arrière-grand-mère t’a fait rien que pour toi et là, à ma plus grande surprise, te voilà toi ma princesse tu m’as rejoint pendant que papa prépare la chambre. Tu es restée avec moi presque tout le long, tu es contre moi en peau à peau, tu tètes, tout fonctionne à merveille, je suis aux anges, j’ai une merveille dans les bras, MA Merveille, toi que j’ai tellement attendu, tellement rêvé. Je t’aime pour l’éternité. Je viens de vivre le plus beau jour de ma vie, le premier d’une longue série et depuis, chaque jour est plus merveilleux à tes côtés.

 

Je t’aime ma fille, bienvenue dans nos vies.

Rejoignez

MVP Logo

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail

  • Des conseils de professionnels

    Un doute? Une hésitation? Nos diététiciennes sont à votre écoute.
     

  • Bons de reduction

    Des outils pratiques

    Des outils pour suivre les besoins de Bébé au fur et à mesure qu'il grandit!
     

  • Nos marques à votre service

    Tous les sites de nos différentes marques accessibles grâce à votre compte unique Nestlé.
     

review.svg

Besoin d’un conseil? Une question?

Contactez-nous selon le moyen que vous préférez

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.