Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Les questions que vous vous posez sur le biberon

 

Votre bébé découvre le biberon ou l’a découvert récemment. Mais depuis quelques temps, il le boude un peu…. Naturellement, les questions se bousculent : que se passe-t-il ? Que faire pour qu’il l’accepte ? Ai-je le bon biberon ? Voici quelques questions fréquentes et des conseils pour aider votre bébé à accepter son biberon en toute sérénité.

Lundi 28 août 2017

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou à l'avis d'un professionnel de santé. En cas de doute, consultez un pédiatre ou votre médecin généraliste. L’alimentation lactée de préférence l’allaitement maternel doit être poursuivi aussi longtemps que possible. ​

En allaitant, vous et votre bébé avez une relation unique, le contact physique avec votre peau le rassure. La nature fait bien les choses et, hormis en cas de petits soucis, vous n’avez aucune question à vous poser. Votre sein est parfaitement adapté à votre bébé, votre lait est adapté à ses besoins nutritionnels jusqu’à 6 mois, votre bébé régule ses prises tout seul, la composition de votre lait s’adapte à chacune de ses tétées au fur et à mesure qu’il grandit. C’est fantastique ! 

Si vous en faites le choix, bébé peut passer au biberon. Comme toute petite nouveauté, ses repères et les vôtres sont un peu chamboulés et il faudra quelques jours pour s’adapter. Tout va bien, rassurez-vous ! Beaucoup de parents sont dans votre cas, et il faut un petit temps d’adaptation pour le maîtriser. Ce qui est sûr, c’est que le biberon c’est aussi le moment où papa peut entrer dans la danse et, à son tour, profiter de moments de complicité uniques lors des repas de bébé. 

Avant toute chose et comme tout jeune parent, le biberon n’est pas toujours facile à comprendre et les questions se bousculent : quel biberon ? Quelle est la meilleure tétine ? Est-ce que je le tiens bien ? Apprendre à donner le biberon est moins instinctif que de donner le sein qui est naturel. Aussi, quelques conseils sont toujours bons à lire ! 

Découvrez ici les questions les plus fréquentes sur le biberon et notamment, ce qu’il faut faire lorsque votre bébé refuse le biberon. 
 
Quel biberon choisir ?
Il y a tant de modèles qu’il est difficile de faire son choix. Choisissez avant tout un modèle adapté à son âge et à la quantité de lait (recommandée par votre médecin).
N’oubliez pas également de choisir des modèles qui s’adaptent à votre quotidien, qu’ils soient pratiques et faciles à nettoyer. 
Verre ou plastique ? Les deux ont des avantages et des inconvénients. Choisissez surtout au regard de la gestion de votre temps et de votre quotidien.  
  • Le verre a l’avantage d’être facile à nettoyer et à stériliser. Toutefois, le biberon en verre est évidemment fragile et un peu lourd à porter. 
  • Les biberons en plastique ont l’avantage d’être particulièrement solides et légers à transporter. Le seul inconvénient, c’est que le plastique vieillit mal et que vous pouvez douter de sa propreté. Par conséquent vous pouvez les changer plus fréquemment. Rassurez-vous, les biberons en plastique sont sans bisphénol A, conformément à la réglementation.
Quant à sa forme, qu’il soit coudé, cylindrique, ergonomique… c’est sa prise en main qu’il faut que vous testiez car vous allez rester quelques minutes à le tenir et il faut que vous soyez à l’aise.
 
Quelle contenance choisir pour le biberon de mon bébé ?
La contenance des biberons est à adapter à l’âge de votre bébé. 
  • 90-150 ml : Ce modèle (plus petit que la moyenne) est parfait pour les premiers repas, la phase de transition.
  • 240 ml : C’est le modèle privilégié pour les enfants de 0 à 9 mois.
  • 330-350 ml : Ce sont les plus grands modèles. Ils sont appropriés lorsque votre bébé aura 12 mois et plus.
     
Quelle tétine choisir pour son biberon ? 
Que vous allaitiez ou non, choisissez de préférence des tétines physiologiques dont la forme ressemble le plus au mamelon.
Choisissez une tétine de la même marque que votre biberon pour être sûr que les accessoires soient compatibles. Les tétines doivent avoir la norme européenne 90/128/CEE qui assure sa qualité et la traçabilité des matériaux. 
Pour la forme, c’est votre bébé qui vous le dira ;) Régurgitations, s’il la repousse avec sa langue, fuites de lait dans le cou, bébé grognon, il vous demandera à sa manière de la changer, si elle n’est pas (ou plus) à son goût. 
Pensez à changer les tétines régulièrement pour qu’elles restent confortables lors de sa tétée car en vieillissant, certaines tétines peuvent devenir granuleuses, fendillées et le débit peut varier par manque d’élasticité. 
 
Comment donner un biberon et le tenir confortablement ? 
Installez-vous confortablement avec un coussin dans votre dos et gardez le biberon à portée de main pour ne pas devoir vous déplacer. Si vous avez fait tiédir le biberon, testez sa température en versant quelques gouttes sur la face interne de votre poignet. Placez votre enfant en position demi-assise en soutenant sa tête. Ne le nourrissez pas en position allongée.
Approchez doucement la tétine du biberon en caressant sa lèvre inférieure pour que votre bébé ouvre la bouche et trouve la bonne position. Inclinez le biberon en oblique en veillant à ce que la tétine soit toujours pleine pour éviter qu’il n’avale de l’air pendant la tétée. 
C’est parti ! Vous pouvez vous détendre et profiter de votre moment de complicité.
 
Mon bébé refuse son biberon ? Pourquoi ?
Les raisons qui font que votre bébé refuse le biberon sont nombreuses. Une tétine inadaptée, la fatigue, un petit désordre intestinal, un changement d’environnement, un caractère qui s’affirme… 
Les bébés allaités au sein peuvent refuser parfois le biberon au début de la transition. Rassurez-vous, c’est normal et votre bébé finira par l’accepter. Ce nouvel objet est inédit pour lui et il lui faut un peu de temps pour s‘adapter, trouver son rythme de tétée et ajuster sa succion à sa nouvelle tétine. Dans tous les cas, vérifiez si la tétine est adaptée et n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou tout autre professionnel de santé.
Découvrez quelques conseils en vidéo :
 
Mon bébé refuse le biberon, que faire pour qu’il l’accepte ?
Le premier conseil est de vous détendre et de ne pas vous inquiéter car votre bébé ressent votre stress et les variations de vos émotions. 
S’il refuse son biberon, laissez passer quelques minutes et continuez à le lui proposer. 
Testez de nouvelles choses, un nouveau geste, un nouvel environnement, une chanson… Papa peut aussi tenter de le lui faire accepter ! 
Si malgré vos efforts votre bébé refuse toujours son biberon, consultez votre médecin ou votre pédiatre. Dans tous les cas, soyez serein, votre bébé ne se laissera pas être affamé.
 
Découvrez d’autres conseils en vidéo si bébé refuse le biberon :
 
Quelle eau utiliser pour le biberon de mon bébé ?
Évitez si possible l'eau du robinet. Si vous n’avez pas d’autre possibilité, faites stériliser l’eau du robinet le plus longtemps possible. Si vous souhaitez avoir davantage d’informations sur l’utilisation de l’eau du robinet dans la préparation des laits de suite, consultez la page suivante.
Pour les eaux en bouteilles, il est conseillé d'utiliser une eau peu minéralisée. Il faut veiller à ce que la mention « convient à la préparation des aliments des nourrissons » figure sur l’emballage.
 
J’allaite, comment calculer la bonne dose de mon lait avec un biberon ?
Il est difficile de connaître la quantité exacte qu’un bébé boit au sein. Toutefois, vous pouvez vous renseigner auprès d’un professionnel de santé sur les quantités prises en fonction de l’âge de l’enfant.
Sachez qu’à partir de l'âge de 1 mois, la quantité de lait maternel augmentera progressivement pour atteindre environ 800 ml par 24h à 6 mois.
 
Comment préparer le biberon de votre bébé ?
  • Lavez vos mains, si possible avec un savon sans trop de parfum et séchez vos mains avec une serviette propre.
  • Préparez votre biberon sur un plan de travail propre.
  • Le matériel utilisé doit être bien nettoyé ou stérilisé si vous préférez.
  • Préparez le biberon juste avant de le donner à votre bébé.
  • Choisissez une eau adaptée au nourrisson.
  • Versez en premier la quantité d’eau recommandée dans le biberon avec la quantité recommandée pour l’âge de votre bébé.
  • Faites tiédir l’eau dans un chauffe-biberon à 40°C maximum (ne pas utiliser de micro-ondes pour éviter les risques de brûlures).
  • Puis ajoutez-le nombre de mesurettes (rases) recommandées selon l’âge de votre bébé.
  • Mélangez verticalement en tournant le biberon entre vos mains ou secouez-le légèrement incliné à l’horizontal vers la fin.
  • Donnez le biberon dans les minutes qui suivent (une ½ heure maximum après la préparation).
  • Il n’y a plus qu’à souhaiter un bon appétit à votre bébé !
 
Comment éviter les grumeaux dans son biberon ?
  • A savoir : avec un lait de suite épaissi il est préférable d’utiliser une tétine à débit variable et choisissez un biberon large diamètre pour une meilleure diffusion de la poudre dans l’eau.
  • Utilisez une eau qui convient au bébé (vous trouverez la mention sur l’étiquette de la bouteille).
  • Mesurez la quantité d’eau recommandée selon l’âge de votre bébé (en millilitres).
  • Tiédir le biberon permet une meilleure dilution de la poudre (40°C maximum). Attention ne pas utiliser le micro-ondes pour éviter le risque de brûlures.
  • Insérez le nombre de mesurettes recommandées (arasées pour ne pas en mettre trop).
  • Faites rouler le biberon entre vos mains en le gardant debout et bien droit, tétine en haut pour ne pas la boucher.
  • Puis secouez le biberon.
  • Contrôlez la température en versant quelques gouttes sur l’intérieur de votre poignet pour que le lait ne soit pas trop chaud et donnez-lui son biberon dans la ½ heure suivant sa préparation. 
Comment savoir si la température du lait du biberon est la bonne ? 
La température idéale est celle qui se rapproche le plus de la température de son corps et du vôtre, soit 37°c. Vous pouvez chauffer votre biberon au bain marie ou au chauffe biberon ; une fois le biberon chauffé il faut le consommer dans la demi-heure. Avant de donner son biberon à bébé, vous pouvez tester la température du lait en versant quelques gouttes sur l’intérieur de votre poignet.
Vous pouvez également donner un biberon à température ambiante. Sachez qu’il n’est pas obligatoire de le faire chauffer.
 
Quelle température doit avoir le lait maternel donné au biberon ?
Si le lait a été tiré dans les 4 dernières heures et stocké à température ambiante il peut être consommé à température ambiante.
Il peut être conservé 48 h maximum au réfrigérateur à une température inférieure ou égale à 4°C. Dans ce cas, le lait sorti du réfrigérateur doit être consommé dans l’heure qui suit (si laissé à température ambiante) ou réchauffé au bain marie ou au chauffe biberon et consommé dans la demi-heure suivante.
 
Bébé a du mal à téter le biberon ou n'arrive plus à téter ? Que faire ?
Il est préférable de choisir une tétine respectant la forme de son palais et avec un débit variable que vous adapterez à la durée de sa tétée (il fatigue vite). Changez la tétine si vous voyez qu’elle n’est plus aussi souple.
Dans le cas ou bébé n'arrive plus à téter, si l'on considère que l'effort de succion est trop important une solution envisageable est d’ouvrir le débit et de passer à une tétine en caoutchouc.
 
Comment bien nettoyer le biberon de votre bébé ?
  • Rincez le biberon à l'eau froide puis nettoyez le biberon à l'eau chaude avec du liquide vaisselle.
  • Utilisez un écouvillon autrement appelé goupillon (brosse allongée avec un long manche) pour atteindre le fond du biberon.
  • Lavez la bague, la tétine et même le capuchon et en veillant à bien nettoyer les interstices de la bague et de la tétine.
  • Lavez également le goupillon.
  • Rincez bien et placez-le biberon et ses accessoires sur un égouttoir la tête en bas pour que l’eau ne stagne pas et pour qu’ils sèchent à l'air libre (les torchons sont fortement déconseillés).
  • Le biberon avec une tétine en silicone peut aussi passer au lave-vaisselle (mais pas la tétine en caoutchouc qui doit être lavée à la main).
  • Faites un cycle complet, à 65 °C et un séchage (important).
  • Gardez le biberon propre à l'air libre dans un endroit propre et sec, laissez-le démonté et tête en bas sur un présentoir vertical.
 
Quand arrêter de lui donner le biberon ?
Cela se fera naturellement en fonction de l’évolution de ses besoins nutritionnels. Consultez les recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en matière d’alimentation du nourrisson.
Tout comme la tétine (sucette), certains enfants gardent le biberon plus longtemps que d’autres car le biberon est un objet habituel et familier qui les rassure. Ne vous inquiétez pas si votre enfant continue de boire au biberon. Il finira tôt ou tard par vouloir faire comme les grands avec, dans un premier temps, un verre à bec pour éviter tout débordement.
 

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.