Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Partager Article
X

Quelques conseils en cas d’allaitement difficile ou douloureux

(1 avis)

Tétons douloureux, montée de lait douloureuse, crevasses aux mamelons… voici quelques conseils pour éviter les petits problèmes liés à l’allaitement.  

Mercredi 09 nov 2016

L'allaitement maternel est une expérience unique entre une mère et son bébé. Les images véhiculées sont souvent celles de moments de bonheur pourtant il arrive que quelques petits tracas viennent perturber les tétées. A chaque problème, sa solution.

Les « bobos » de l'allaitement

 

  • 5 choses à savoir en cas de crevasses aux mamelons

Dès les premiers jours de l'allaitement maternel, de petites fissures ou gerçures peuvent apparaître sur le mamelon : les crevasses, conséquence d'une mauvaise position durant la tétée. Bien qu'elles ne perturbent pas le repas de bébé, elles sont en revanche douloureuses pour la maman et peuvent saigner. Elles sont la principale cause de l'arrêt de l'allaitement durant les premiers jours ou semaines.Pour les éviter, il faut s'assurer que bébé ouvre bien grand la bouche et qu'elle englobe une grande partie de l'aréole. L'utilisation d'un coussin d'allaitement peut aider. En cas de doute, ne pas hésiter à faire appel à une sage-femme.

 

Pour les soigner, plusieurs méthodes au choix :

  • séchez les seins avec une compresse stérile. Déposez quelques gouttes de lait maternel sur les zones abîmées. Celui-ci possède en effet un pouvoir cicatrisant
  • utilisez une crème hydratante spécifique (généralement à base de lanoline) à appliquer généreusement après la tétée
  • utilisez des bouts de sein en silicone le temps de la cicatrisation
  • utilisez des coquillages d'allaitement (méthode scandinave)
  • imbibez une compresse de lait maternel puis recouvrir le sein de cellophane (remède de sage-femme)

 

  • Engorgement mammaire pendant l’allaitement, que faire ?

Autre petit souci de l'allaitement : l'engorgement. Il s'agit d'une accumulation de lait dans la glande mammaire. Le sein est gonflé, dur et douloureux. Dans ce cas, il faut le « vider » en proposant d'abord une tétée à bébé. Si le nourrisson ne tète pas assez pour soulager la maman, il est possible de prendre une douche chaude pour favoriser l'écoulement naturel. Sinon il faudra utiliser un tire-lait ou exprimer son lait à la main. Entre les tétées, appliquer une compresse froide diminue le gonflement (œdème) et la douleur.

Attention : le soutien-gorge d'allaitement doit être à la bonne taille et ne pas comprimer.

A savoir : Augmentez la fréquence des tétées en cas de douleur du sein afin d'éviter l’évolution de l’engorgement vers une mastite.

 

  • 4 choses à faire pour essayer de soulager une mastite

Si la maman se sent grippée (fièvre, fatigue et courbatures) avec une zone du sein dure et rouge, il s'agit d'une mastite. Peut-être que bébé ne tète pas assez et le sein ne se vide pas suffisamment ou un canal lactifère est bouché. Une mastite mal soignée peut évoluer en abcès. Il est important de :

  • souvent faire téter bébé, dans différentes positions (ballon de rugby, louve...) pour « vider » tous les canaux du sein
  • drainer le sein manuellement
  • masser la zone douloureuse
  • se reposer

 Si au bout de huit à vingt-quatre heures, les symptômes persistent et/ou si vous avez de la fièvre, consultez rapidement un médecin.

 

Fréquence des tétées

En moyenne, un nourrisson peut téter de 8 à 12 fois par 24h. Toutes les 3 semaines environ, le nouveau-né connaîtra un « pic de croissance ».

Privilégiez l'allaitement « à la demande », même s'il réclame toutes les heures. Cela ne durera que quelques jours, le temps nécessaire pour faire évoluer la composition du lait selon ses nouveaux besoins nutritionnels. Les repas de bébé se rythment au bout d’environ 6 à 8 semaines.

Si bébé se met à refuser le sein, c'est peut-être que la maman a un R.E.F (réflexe d'éjection fort) et bébé n'arrive pas à gérer l'afflux abondant de lait dans sa bouche, il s'étouffe.

Une solution pour parer à ce souci : tirer un peu son lait avant la tétée

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • Bien positionner bébé

    Pour éviter les douleurs et petits soucis aux mamelons, il faut s'assurer que bébé ouvre bien grand la bouche et qu'elle englobe une grande partie de l'aréole

  • Appliquer une compresse d’eau froide

    Entre les tétées, appliquer une compresse froide permet de diminuer le gonflement (œdème) et de soulager la douleur.

  • Changer bébé de position

    Pour éviter une mastite, faire téter bébé dans différentes positions (ballon de rugby, louve...) pour « vider » tous les canaux du sein

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus
Avis sur l’article

1 avis

Mardi, 31 jan 2017 - 15:02

Jean-

0 personnes sur 0 ont trouvé cet avis utile.