Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Le pouvoir de dire..."naaan" !

 

Que faire si bébé boude et pourquoi il dit non tout le temps ? Découvrez les coulisses du bébé ronchonchon.

Mardi 23 août 2016

Depuis quelques jours, votre bébé – d’habitude tout sourire et sage comme une image – dit non à tout.

Il pique des colères pour un oui... ou plutôt pour un « non » ! Un peu tôt pour la crise d’adolescence ou le terrible-two. Que faire si bébé boude et dit non tout le temps ?

Maintenant que bébé marche et qu’il commence à parler (certes dans un langage mystérieux pour les non-initiés, mais à peu près compréhensible par papa et maman), il veut aussi vous faire part de ses revendications et milite pour le NON ! Et faire valoir ses envies et ses mécontentements. Votre grand bébé s’oppose à vous et teste votre éducation. Et en plus, ça l’amuse ! Pas facile d’être parent, on sait !

Pourquoi mon bébé dit-il tout le temps "non" ?

Jusque-là, votre adorable bébé disait « papa », « maman », « miam », « doudou ». Mais entre 18 mois et 2 ans, le fameux "non" marque l'accession de votre enfant à la fonction symbolique du langage : il comprend le concept de négation.

Bébé comprend rapidement que ce nouveau mot est le moyen idéal de tester votre autorité et l’éducation.  Rassurez-vous, ça va passer, surtout si vous restez ferme et ne cédez pas.

"Non non non et non"

La marche, la propreté, les 1ers mots du langage... Son petit caractère va s'affirmer et les "non" vont devenir monnaie courante. Accompagnés de "moi tout seul", "pas toi" et autres grosses colères.

Cette phase est nécessaire pour votre enfant : en disant "non", il dit en fait "je suis". Il s'affirme et construit sa personnalité, surtout par rapport à ses parents. Avec vous, il teste ses limites alors qu'il est « tout ouïe » chez mamie et la nounou. Dur d’accepter un non, mais c’est normal !

Comment décoder les "non" de votre bébé ?

Les mamans aguerries le savent, le "non" est très complexe : il a une multitude de significations. Et c'est tout un art d'en saisir les nuances !

En effet, pas facile de s’y retrouver entre :

  • le "non" par habitude (dommage, vous alliez lui proposer un bonbon !), 

  • le "non" vexé (bébé ne veut pas aller dans la poussette, car vous avez osé mettre fin à 45 
minutes de balançoire !), 

  • le "non" fatigué (généralement précurseur d'une grosse colère !), 

  • mais aussi le "non" qui veut dire "oui" (vous savez quand il dit "non", mais fait "oui" avec 
la tête)... 

  • …sans parler du non ferme à tout nouvel aliment (en pleine période de néophobie 
alimentaire, pas étonnant !). 


OUI, c’est vous le chef ! (si, si)

Mais comment avoir la bonne parade et garder sa patience ? 
 Laissez-le dire quelques "non" quand cela n'a pas d'importance, restez calme et ferme, sans rentrer dans le jeu du "plus fort". 
 La règle d’or à lui faire comprendre encore et encore : c’est vous qui décidez (de lui laisser dire "non" ou pas). Pas lui. Lorsque vous dites "non", c'est "non" point à la ligne. Et là, il ne faut pas craquer et s'y tenir : poser des limites (sans se contredire entre parents !) est essentiel pour votre enfant. 


Astuces de Parents

« Quand Antoine fait un caprice, j'évite de rentrer en conflit avec lui en lui demandant de s'arrêter. Je préfère détourner son attention en lui faisant écouter une musique ou en lui proposant de lire un livre qu'il aime. Les caprices ne résistent pas à une activité sympa ! Quand il était plus petit, je l'imitais : je le regardais en gémissant et ça stoppait son caprice très rapidement. »

Martine, maman d’Antoine 15 mois 

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • Votre bébé boude et dit non ? Oui c’est normal

    Bébé forge son caractère et découvre que ce mot simple et court est magique pour tester votre autorité.

  • Sachez interpréter les non

    Apprenez à décoder ces non. Ils sont différents selon les humeurs les moments, les étapes de son développement

  • Le chef c’est vous, oui ou non ?

    S’il dit non pour un oui ou pour un non, ne cédez pas ;) Et dites-vous que cela va passer.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.