Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Les maux de ventre de bébé : comment les reconnaître ?

 

Des gros sanglots, des grimaces, bébé pleure, est fatigué… son petit ventre semble le gêner, mais comment faire pour le soulager ? 

Mercredi 09 nov 2016

Le sevrage, la diversification alimentaire, la première séparation avec son lot d'essais parfois difficiles sont autant de bouleversements dans la vie de bébé que son ventre ne manque pas de lui rappeler. 

Voici un petit glossaire de tous ces petits troubles qui peuvent gêner bébé.

 

Les coliques

Bébé pleure longtemps, parfois des heures et il est inconsolable. Toute la famille panique et vous culpabilisez de ne pas parvenir à calmer votre enfant, mais vous n'y êtes pour rien !

Si bébé se nourrit normalement, s'il vous fait des risettes en dehors de ces crises et que le médecin déclare que tout est normal, ne vous inquiétez pas. Détendez-vous, prenez bébé dans vos bras et bercez-le doucement. Il sera rassuré et devrait se calmer peu à peu.

 

La diarrhée

Certains bébés peuvent parfois rencontrer des petits soucis digestifs. Bien que fréquente, la diarrhée peut être dangereuse.
La déshydratation peut être rapide et il est important de contrôler l'évolution du poids de votre bébé. N'hésitez donc pas à consulter votre médecin en cas de diarrhée.
 A noter : Avec le lait maternel, bébé a des selles plutôt jaunes et un peu liquides. On doit lui changer ses couches quasiment après chaque tétée, soit sept à huit fois par jour. Mais rassurez-vous : cela ne veut pas forcément dire qu'il a la diarrhée ! En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

 

La constipation

Si au contraire, bébé a des selles dures, petites ou peu fréquentes et s'il pleure en poussant, parlez-en à votre médecin.
A noter : les selles de bébé sont généralement moins nombreuses et plus épaisses quand vous allaitez votre bébé au biberon plutôt qu'au sein.

 

Les petits rejets

Les petits rejets sont des remontées de lait physiologiques chez la plupart des nourrissons. Elles disparaissent spontanément entre 6 et 12 mois au moment où l'enfant commence à se redresser. Pour favoriser un meilleur allaitement au sein ou une meilleure prise des biberons et éviter ces petits rejets, quelques règles simples sont à appliquer :

 

A éviter :

  • La position assise, notamment dans des sièges type transat
  • L'environnement tabagique
  • Les jus de fruits
  • Forcer votre enfant à terminer un biberon

 

A favoriser :

  • Mieux répartir les tétées ou les biberons dans la journée
  • Lui faire faire plusieurs rots et éviter de le coucher trop vite après le biberon
  • Eventuellement, surélever légèrement le matelas

 

Astuce : si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas allaiter, le pédiatre peut vous conseiller une préparation infantile épaissie.


En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • Il n’y a pas un mal de ventre mais des maux de ventre

    Essayez d’identifier les symptômes et dans tous les cas, consultez votre médecin

  • Ses selles sont jaunes ?

    Avec le lait maternel, bébé a des selles plutôt jaunes et un peu liquides.

  • Ne pas forcer un bébé à finir son biberon

    Réessayez plus tard mais si votre bébé pleure après sa prise, consultez votre médecin.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus