Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X
bébé_a_peur_comment_le_rassurer

Votre bébé a peur ? Voici comment le rassurer

 

Découvrez pourquoi vous ne devez pas avoir peur des peurs de bébé.

Lundi 14 nov 2016

Les peurs de votre bébé le préviennent du danger. Bien avant de devenir un enfant qui joue avec ses peurs et se fabrique des monstres, le petit bébé connaît tout un répertoire de peurs précoces, variées et parfois déconcertantes, qui se déplacent au fur et à mesure de son évolution. Pas de panique, vous êtes là pour le rassurer. Voici comment. 

Vos amis leur font peur ? Imaginez les lendemains de fêtes…

Votre bébé fond en larmes, terrifié, lorsqu’un de vos amis se penche gentiment vers son transat : c’est la peur des étrangers, qui apparaît généralement entre 6 et 8 mois, et qui est absolument universelle.

Cette peur est à son comble si les étrangers sont grands, masculins et barbus… Telle est la thèse du psychologue Daniel Freedman, qui observa que « des étrangers qui bougent » sont la principale source de crainte des enfants entre 6 mois et un an. On ne sait pas la cause à cette frayeur. La sociobiologiste Sarah Blaffer Hrdy suggère que c’est peut-être le reliquat d’une peur ancestrale, née dans les temps obscurs de l’évolution des hominidés où l’infanticide pouvait constituer une menace chronique pour les tout-petits. Brrrr !


Curieusement, les bébés peuvent être effrayés par des étrangers complètement inoffensifs, alors qu’ils n’ont pas la peur innée d’un chat, voire d’un serpent, qui sont pourtant de possibles prédateurs. Ces animaux ne leur feront peur que si vous leur signalez vous-même comme effrayants, c’est-à-dire s’ils perçoivent votre crainte.

Vous savez maintenant comment se transmet la phobie des souris ou des araignées… J

 

La peur de l’abandon

Votre bébé est partagé entre des sentiments paradoxaux : il est au centre de votre attention, l’objet de votre amour et de vos soins constants, ce qui lui confère un sentiment très rassurant de toute-puissance. Mais lorsque vous le laissez, il ne sait pas si vous allez revenir… Il se sent toujours menacé d’abandon. Sa peur de vous perdre, vous sa maman avec qui, il a longtemps cru ne faire qu’une seule et même personne, est grande. C’est l’angoisse de la séparation, qui peut rendre déchirants les adieux à la crèche, à partir de 5 ou 8 mois.

 

Les bébés aiment plus que tout… la routine !

Le bébé aime la répétition, le train-train, les choses familières. A mesure qu’il grandit et que se développe sa perception du monde qui l’entoure, il se montre très perturbé par la nouveauté. Ainsi, vous revenez de chez le coiffeur et votre nouvelle tête provoque une crise de larmes. Ce n’est que le changement qui l’inquiète. Plus il découvre le monde, plus il a peur de choses différentes. C'est le signe d’une attention de plus en plus grande et d’une perception de plus en plus aiguë de son environnement.


La peur de perdre l’autre – pour l’instant surtout vous, sa mère – mène à la peur de grandir. Tous les enfants ont peur de perdre l’amour de leurs parents. Plus un enfant est sécurisé, moins il craindra cette perte.

 

Tout « contes » faits, des histoires qui font peur

Dès sa naissance, votre bébé va être inconsciemment prévenu des différents dangers qui l'entourent. En effet, vous pensez certainement que la plupart des berceuses sont faites pour rassurer les bébés au moment de s’endormir. Et pourtant, si on y regarde de plus près, on remarque vite certaines ambivalences légèrement inquiétantes…


Les contes pour enfants sont peuplés de Grands Méchants Loups, d'Ogres et autres Sorcières, toujours prêts à se mettre des petits bébés dodus sous la dent. Et pourtant, nos enfants adorent. Ils en redemandent même ! Les petits aiment se faire des frayeurs.

Les adultes, qui sont de grands enfants, ont toujours brodé autour de la peur, mettant en scène les terreurs qu’ils ont pour mission d’écarter bien loin des berceaux… Depuis la nuit des temps, les contes aident les enfants à grandir en donnant une image et un nom aux angoisses informulées, en permettant l’identification avec un héros, souvent petit et faible (comme le Petit Poucet) qui triomphe de tous les dangers.

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • Les contes pour enfants ont un rôle à jouer

    Les contes et berceuses pour tout-petits les font grandir. Ils les préviennent des dangers de la vie, et les rassurent aussi sur le fait que même les plus petits peuvent triompher.

  • Le cri et les pleurs : ses systèmes d’alerte

    Contrairement à beaucoup d'autres petits d'animaux, bébé est incapable de fuir. Son seul recours pour appeler à l'aide est de crier, de pleurer très fort. Ainsi, quand il a peur des étrangers, il pleure, tout comme quand il a peur que vous l'abandonniez.

  • Un environnement sécurisant

    Votre bébé n'aime pas le changement. Trop de nouveautés le perturbent et il peut vite se sentir perdu. Pour qu'il se sente en sécurité, il vaut mieux éviter de changer ses habitudes.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.