Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

L'apprentissage de la propreté : toute une histoire !

 

Le saviez-vous : Les bébés n'ont pas toujours porté des couches.

Lundi 14 nov 2016

Selon les époques et les cultures, l'apprentissage de la propreté n'a pas la même importance aux yeux des parents et de la société. En France, nous appelons cette étape « la propreté ». Les Anglo-Saxons, plus pragmatiques, utilisent le terme de « toilet training » pour la désigner. Voici un petit tour d'horizon des différentes manières d'aborder l'apprentissage de la propreté à travers le monde et les périodes.

Sans couche dès la naissance !

 

Les couches culottes pour les bébés n'ont pas toujours existé ! Les premières sont apparues au début du  XIXe. Mais la couche telle que nous la connaissons date de 1961. Avant cela, en Occident, les bébés étaient très emmaillotés et on considérait que l’urine avait des vertus bénéfiques, alors on ne les changeait pas très souvent. Vers un an, on laissait les bébés les fesses nues, en robe (En savoir plus). A la campagne, le sol des maisons étant en terre battue, on balayait les « accidents » des petits, puis on y versait un peu de cendres chaudes.

 

De nos jours, même si les couchent existent, la manière d'apprendre la propreté à un bébé n'est pas la même partout et dès la naissance ou très tôt, il est possible de se passer de couches. Certaines mamans sont particulièrement astucieuses. Certaines mères descendent les bébés le long de leurs jambes afin qu’ils fassent leurs besoins sur le sol, assis sur les chevilles maternelles. D’autres devancent les besoins de leur bébé en le soutenant au-dessus d’un endroit propice, tout en sifflant légèrement, de façon à ce que ce stimulus auditif devienne un signal. Cette méthode d'apprentissage de la propreté se nomme HNI (Hygiène Naturelle Infantile) et peut se pratiquer dès la naissance. Certaines mamans occidentales la tente parfois.  

 

Apprendre la propreté, à quel âge ?

Désormais, l'âge où l'on retire les couches à nos grands bébés a reculé, mais c’est toujours l'entrée à l’école qui reste LA date butoir, la « case à cocher » pour l’entrée en maternelle de nos tout-petits, d’où la fameuse agitation du dernier été ! Pourtant, il n'en a pas toujours été ainsi !

 

Dans les années 20 jusqu'au années 60, l'apprentissage de la propreté débutait soit à la naissance, soit vers 3-4 mois. Le bébé était placé au dessus d'un « vase de nuit », comme le pot, sur lequel on appuyait les fesses. Dans les années 60, les pédiatres recommandaient d'apprendre la propreté aux bébés entre un an et deux ans. A l'époque, les parents faisaient sonner leur réveil la nuit pour emmener aux toilettes les enfants endormis. Aujourd'hui, l'âge a reculé, mais cette acquisition de la propreté reste une étape importante pour les enfants et les parents, avec des règles incontournables à suivre.

Les parents d’aujourd’hui ont tendance à laisser les choses se passer plus naturellement. L’âge moyen de la propreté, surtout chez les garçons, qu’on dit plus tardifs que les filles, a tendance à glisser vers les trois ans.

 

Quelque soit l'âge ou la méthode employée, les enfants finissent tous par être « propres », ne serait-ce que par mimétisme. Il n'y a pas de bonne ou mauvaise manière de faire. Encourager, féliciter et avoir confiance sont les clés du succès. Et si votre bébé tarde à se familiariser avec le pot, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • Histoire de la propreté - Le Club Nestlé Bébé

    La civilisation occidentale est la seule à avoir accordé une telle importance à l’apprentissage de ce que les Français nomment « la propreté ».

  • Vers quel âge les petits français sont-ils propres ?

    C'est entre 2 et 3 ans ½ que les enfants acquièrent la propreté de jour. Pour la nuit, cela peut être plus tardif. L'entrée à l'école induit cette acquisition.

  • Comment passer des couches au pot ?

    Encourager, féliciter et avoir confiance sont les clés du succès. Et si votre bébé tarde à se familiariser avec le pot, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.