Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Introduire les morceaux dans l'alimentation de bébé

 

À la naissance, le nouveau-né se nourrit exclusivement de lait (idéalement maternel). Toute autre alimentation, plus épaisse ou solide, est naturellement rejetée.

Mardi 09 août 2016

C'est petit à petit que bébé pourra découvrir de nouvelles textures mais aussi des saveurs insoupçonnées. Une expérience déroutante et fascinante pour les tout-petits !

Alimentation de bébé : L'apprentissage de la mastication Si l'alimentation du bébé est exclusivement composée de lait (idéalement maternel) durant ses premiers mois, c'est parce que son réflexe d'extrusion l'empêche d'avaler autre chose. En effet, sa langue repousse instinctivement tout aliment solide hors de la bouche. Cela ne signifie pas qu'il n'aime pas.
Si le réflexe de succion est inné pour téter, le réflexe de déglutition et de mastication doivent se perfectionner pour que le nourrisson puisse avaler autre chose que du lait. Bébé découvre d'abord qu’il peut sucer, mâchouiller et garder un morceau dans la bouche.
Avec de la pratique, il développe sa coordination musculaire et finira par maîtriser la mastication !
Même sans dents, il sait se débrouiller avec les petits morceaux parsemés dans son repas pour bébé et apprend à détruire les aliments dans sa bouche ! C'est au cours de cet apprentissage de la mastication que le tout-petit parvient à tenir une cuillère et son biberon tout seul. Les grandes étapes de la diversification A partir de 4 à 6 mois, bébé est prêt pour la grande aventure gustative de la diversification alimentaire.
Entre sa soif de découverte et sa peur de l'inconnu, le nourrisson avance avec prudence dans le monde de la cuisine.
Indications de la feuille de route : respecter chaque étape de sa maturation et ne jamais le forcer. C’est à ce stade que lui seront proposées des textures finement mixées, lisses, proches de celle du lait pour une transition en douceur. Vers 7-8 mois, les menus de bébé tout lisses se texturisent. C'est le moment de passer aux purées moulinées de fruits et de légumes. Dès 9 mois, on introduit de petits morceaux fondants (des pâtes en « alphabet », des petits dés de pommes de terre très cuites, du riz fondant, des légumes et des fruits bien cuits) aux repas de bébé. Les poissons et viandes doivent encore être mixés car leur texture plus fibreuse est encore dure à mâcher. Dès 12 mois, l’assiette se compose de petits morceaux, plus ou moins épais et croquants. Les aliments sont écrasés à la fourchette et des rondelles de carottes cuites, des cubes de betteraves ou encore des dés de tomate sans peau peuvent être proposés au bébé. A noter : le « grand » bébé ne mange pas comme un adulte. Par exemple, son alimentation ne doit pas contenir trop de protéines (viandes et poissons). Une éducation culinaire en douceur pour bébé Chaque enfant étant différent, certains se débrouilleront très bien et vite avec les morceaux alors que pour d'autres, il faudra plus de temps. Voici quelques conseils pour une adaptation en douceur :
  • Proposer une partie du menu de bébé mixée, l’autre moulinée ou avec des morceaux, selon l’âge.
  • Laisser l'enfant toucher les aliments avec ses mains pour qu’il développe tous ses sens.
  • Si bébé n’aime pas une texture : attendre quelques jours et réitérer l’expérience avec un autre aliment.
  • S'il refuse de goûter un nouvel aliment : ne pas le forcer. Rien ne presse la diversification alimentaire. Le repas de bébé ne doit pas devenir un enjeu affectif ni un rapport de force. Bébé a peut-être besoin de temps pour s’accoutumer à toutes ces nouveautés !
Attention : Les morceaux de doivent pas être trop durs ou trop gros. Une « fausse route » est vite arrivée !

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.