Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Outil
X

FAQ

Comment ça marche

Retrouvez notre FAQ qui répond aux questions les plus courantes que vous nous posez.

Allaitement

Comment conserver le lait maternel ? Combien de temps ? Dans quoi ?

Le lait simplement réfrigéré est toujours préférable au lait congelé, car la congélation détruit certains facteurs anti-infectieux présents dans le lait maternel.

Dans l’état actuel des recherches, on peut dire que le lait se conserve :

- au réfrigérateur à + 4 °C immédiatement après le recueil du lait. Vérifiez la température de votre réfrigérateur. Ne conservez pas le lait dans la porte du réfrigérateur qui n’est pas assez froide. Le lait doit être consommé dans les 48 heures après le premier recueil ;

- dans un congélateur séparé (-18°), pendant 4 mois.

Ceci n’est valable que dans des bonnes conditions d’hygiène à savoir :

Le lait frais peut être conservé dans des récipients en verre ou en plastique lavés et rincés, et pouvant se fermer hermétiquement ou dans des sacs spéciaux pour la congélation du lait maternel. Ne remplissez pas les biberons ou sachets à plus ¾ de leur contenance afin de laisser de l'espace pour la solidification du lait. Notez la date et l’heure du premier recueil de lait sur le biberon ou tout autre contenant.

Bientôt 6 mois, mon bébé va passer au lait 2e âge, ayant arrêté d’allaiter à 3 mois, quel lait choisir ?

Il est préférable de continuer avec le lait infantile relais d’allaitement, toléré par votre bébé, en 2ème âge. Un changement de lait infantile se fait uniquement sur l’avis de votre médecin. 

Comment passer du sein au biberon ?

Le sevrage doit être planifié et ne doit jamais être brutal. Le principe du sevrage consiste à remplacer les tétées les unes après les autres par des biberons, au rythme d’une tétée remplacée tous les 3 jours.Les tétées du milieu de journée (les moins abondantes) sont les premières à être remplacées. Viennent ensuite celles du soir et enfin celles du matin.Le sevrage se fait progressivement si possible sur 10 à 15 jours.

En quoi les différents apports du lait sont-ils indispensables à bébé ?

Durant les premiers mois, le lait est le seul aliment capable d’apporter, à lui tout seul, l’ensemble des éléments nécessaires à la croissance de bébé. Parmi tous ses apports nutritionnels, les principaux sont :

- Les protéines comme celles qui seront apportées plus tard par la viande, le poisson ou les œufs. Elles tiennent un rôle essentiel dans la construction des cellules de l’organisme de bébé.

- Les acides gras essentiels : ce sont principalement les omégas 3 et 6, qui participent au développement du cerveau et du système nerveux en général. À noter que les laits infantiles et les laits de croissance contiennent des quantités adaptées aux besoins des bébés, contrairement au lait de vache.

- Les vitamines, principalement A et D indispensables à la croissance.

- Du fer qui aide l’organisme de bébé à la construction de ses globules rouges et qui renforce donc ses défenses naturelles. A noter que le lait de vache n’en contient quasiment pas.

- Du calcium qui intervient dans la construction des os et des dents de bébé. Le calcium du lait est indispensable à la croissance de bébé parce qu’il est particulièrement bien assimilé comparé au fer fourni par exemple par les légumes.

Faut-il chauffer l’eau du biberon ?

Il n’est pas nécessaire de faire chauffer l’eau du biberon notamment si vous donnez à votre bébé un lait infantile classique.
Par contre, si vous lui donnez un lait infantile épaissi, il est préférable, pour obtenir une meilleure dilution, de faire tiédir l’eau puis d’ajouter la poudre.

Faut-il souvent proposer à boire à bébé ?

Tout dépend de son âge et des circonstances. Sauf canicule ou forte fièvre, il n’est pas nécessaire de lui proposer à boire s’il est nourri au sein ou tant qu’il a une alimentation exclusivement liquide.Par contre, dès que son alimentation se diversifie avec des aliments moins riches en eau, il a besoin de boire mais de l’eau uniquement ! Avec le lait maternel ou infantile, c’est en effet la seule boisson physiologiquement adaptée à bébé ! Parce qu’ils contiennent le sucre des fruits, les jus de fruits ne lui seront proposés qu’en alternative aux fruits et de façon exceptionnelle. Bien sûr, les boissons sucrées (type soda) sont totalement proscrites.A savoir : un bébé qui est dans une environnement chaud ou qui a de la fièvre a un besoin de boire beaucoup plus important que celui d’un adulte dans la même situation car il se déshydrate plus vite.

Je sèvre mon bébé, ses selles changent, est-ce normal ?

L’adaptation de votre bébé au sevrage se fait progressivement. Des modifications de la digestion, des selles et de la satiété peuvent donc survenir. Cela est parfaitement normal, il ne faut donc pas s’inquiéter. Cependant, faites-en part à votre médecin qui pourra vous conseiller au mieux.

Puis-je alterner différents types de laits ?

Il est préférable de ne pas alterner plusieurs types de laits infantiles. Le mieux est de cibler le problème principal et d’en parler à votre médecin qui prescrira le lait infantile lui convenant le mieux.

Quelle eau utiliser pour le biberon ?

Vous pouvez préparer le biberon avec soit : 
- de l’eau minérale 
- de l’eau de source adaptée aux bébés 
- de l’eau froide du robinet que vous faites bouillir pendant 10 minutes et que vous laissez ensuite refroidir avant de l’utiliser.

Nutrition infantile

Mon bébé de 6 mois n’accepte pas la cuillère, puis-je ajouter les légumes dans son biberon ?

Votre bébé n’aime pas manger à la cuillère et vous souhaitez l’initier en douceur. Nous vous conseillons de continuer à lui proposer régulièrement la cuillère à votre bébé sans jamais le forcer pour ne pas le braquer.


Sachez par ailleurs que vous arriverez à lui proposer une alimentation équilibrée et variée même s’il ne mange pas pour le moment à la cuillère.

Le lait maternel idéalement ou les laits de suite restent l'aliment principal du nourrisson. Vous pouvez introduire dans son biberon du soir des céréales infantiles et/ou des purées de légumes ou de fruits en quantité adaptée.

Voici le schéma alimentaire "classique" à partir de 4 jusqu'à 6 mois :
* Petit Déjeuner : 1 biberon de 210ml de lait de suite  + éventuellement des céréales infantiles sans gluten.
* Déjeuner : 1 biberon de 210ml de lait de suite + éventuellement quelques cuillères de purée de légumes.
* Goûter : 1 biberon de 210ml de lait de suite + éventuellement quelques cuillères de purée de fruits cuits.
* Dîner : 1 biberon de 210ml de lait de suite+ éventuellement des céréales infantiles sans gluten.

Celui-ci doit bien sûr être personnalisé pour suivre l’évolution de chaque enfant.  Pensez à y mettre de la variété dans les légumes et fruits proposés pour l’initier en douceur au plaisir des différentes saveurs. Nous vous invitons à en parler également avec votre pédiatre.

Mon bébé salive beaucoup, met ses doigts dans la bouche et gigote beaucoup quand il me voit manger, est-il prêt pour la diversification ? Quels sont les autres comportements annonciateurs qui montrent que mon bébé est maintenant prêt à accepter d’autres

Les signes qui montrent que votre bébé est prêt à accepter d’autres aliments que le lait sont les suivants : C’est en général entre 4 mois et 6 mois que peut commencer la diversification alimentaire.

- Il montre un intérêt certain en vous regardant manger et suit votre cuillère des yeux lorsqu’il vous voit manger;
- Il est très intéressé par ce qui se trouve dans votre assiette;
- Il mime la mastication pendant vos repas ;
- Il sait montrer qu’il n’a plus faim en tournant la tête ou en refusant d’ouvrir la bouche;

Au démarrage, nous recommandons d’introduire les purées de légumes, en ne proposant qu’un seul légume à la fois cuit avec une texture bien lisse pour commencer.

L’introduction d’un aliment à la fois vous permettra de déceler une éventuelle allergie de votre bébé plus facilement et d’autre part, permettra à votre petit gastronome de découvrir chaque aliment un par un, ce qui sera ainsi optimal pour son éveil des sens.

Commencez par quelques cuillères puis vous pourrez petit à petit augmenter les quantités tout en respectant l’appétit de votre bébé.  En parallèle, la quantité de lait diminuera progressivement, pour que votre bébé n’ait pas un volume d’aliments trop important dans l’estomac.
De la même façon, vous pourrez introduire les purées de fruits, au goûter par exemple.

Pour vous guider dans ses premiers pas vers la diversification alimentaire, vous pouvez consulter les articles à votre disposition sur notre site Nestlé Bébé en Cliquant ici et demandez conseil à votre médecin.

Pourquoi donner à mon bébé des céréales avec petits morceaux ?

Votre bébé grandit : il connaît désormais différentes textures et commence doucement à mastiquer de petits morceaux fondants. Les céréales avec corn flakes de Nestlé ont une texture épaisse et contiennent de petits morceaux de corn flakes croustillants qui permettront à votre bébé de poursuivre son apprentissage de la mastication. Des études montrent l’intérêt de proposer à votre bébé de nouvelles textures, adaptées à son âge, car cela contribue à lui apprendre à manger varié. Et, on le sait, manger varié est l’une de clé de l’équilibre alimentaire.

Pourquoi donner des céréales au bol à partir de 12 mois ?

Votre bébé est curieux de vous voir manger et essaie de vous imiter. Le petit déjeuner au bol est un grand pas vers le petit-déjeuner des grands et un bon moyen de l’aider à manger tout seul. C’est pourquoi Nestlé vous propose désormais des céréales à la texture épaisse, que votre bébé pourra manger à la cuillère. Et puis, l’habituer à prendre un bon petit-déjeuner, c’est aussi lui donner de bonnes habitudes pour plus tard…

A 12 mois, mon bébé a-t-il encore besoin de céréales adaptées à son âge ?

Votre bébé a des besoins nutritionnels spécifiques jusqu’à 3 ans, et les céréales des plus grands ne sont pas adaptées pour lui. Ainsi, NESTLÉ® P’tite Céréale avec Corn flakes contient des nutriments adaptés* à votre bébé de 12 mois ou plus, et permet de développer ses capacités de mastication grâce à la présence de délicieux petits morceaux de corn flakes et de fruits. Elles l’aideront également à faire ses premiers pas vers la consommation à la cuillère, dans un bol. Ce sont donc des céréales « presque comme celles des plus grands » mais adaptées aux besoins* et aux capacités de mastication de votre bébé de 12 mois ou plus.

*conformément à la réglementation

Combien de fois par jour puis-je donner à mon bébé de la viande ou du poisson ?

Pour un bon équilibre alimentaire, la viande ou le poisson, c’est une fois par jour et en quantité adaptée à l’âge de votre bébé. En effet, ces aliments apportent des protéines qui sont à consommer en quantité modérée pour ne pas surcharger l’organisme encore immature de votre bébé. Ainsi, nous vous recommandons de suivre les dosages suivants pour une journée :

- 10g pour les bébés de 6 mois et plus
- 10 à 20g pour les bébés de 8 mois et plus
- 15 à 30g pour les bébés de 12 mois et plus
- 30 à 40g pour les bébés de 18 mois et plus
Avec nos recettes de plats complets NATURNES®, vous pouvez varier les sources de protéines tout en respectant les quantités adaptées à votre bébé*.

*conformément à la réglementation

Puis-je mettre des herbes ou des épices dans les petits plats de mon bébé ?

Oui, de nombreuses herbes et épices peuvent être ajoutées aux recettes de votre bébé pour leur donner plus de goût et éveiller ses papilles. Après lui avoir fait découvrir le plaisir des différents légumes, on pourra introduire par exemple : le thym, la ciboulette, le cumin (dès 6 mois) puis la coriandre, le basilic, l’origan (dès 8 mois) ou encore la cannelle et le clou de girofle (dès 12 mois). L’idée est d’y aller tout en douceur : une à la fois et en toute petite quantité au début, puis assemblées pour des découvertes culinaires plus élaborées (ex : un bouquet garni pour rehausser les saveurs d’une ratatouille). Il est également important de veiller à la qualité sanitaire des herbes et épices utilisées. C’est pourquoi celles qui entrent dans la composition de nos recettes NATURNES® sont sélectionnées avec rigueur*.

*conformément à la réglementation

Mais pourquoi les bébés préfèrent-ils les saveurs sucrées ?

Dès sa naissance et même déjà dans votre ventre, votre bébé sait très bien ce qui lui plaît et ce qui ne lui plaît pas parmi les 4 saveurs principales : le sucré, le salé, l’amer et l’acide. Les bébés ont une préférence innée pour le sucré, et manifestent au contraire une moindre attirance pour les saveurs amères ou acides. Il est donc essentiel de diversifier les repas de votre bébé pour lui apprendre à aimer tous les aliments, et ne pas l’habituer à manger trop sucré.

Comment faire aimer les légumes à mon bébé ?

Au début de la diversification alimentaire, choisissez la simplicité ! Pour développer les goûts de votre bébé, il est important de choisir des recettes avec le moins de mélange d’ingrédients possible. Commencez en douceur avec des textures lisses, et pour vos purées maison, avec des légumes bien cuits et parfaitement mixés.

Ensuite, progressivement, vous pouvez associer des légumes aux recettes que votre bébé aime : vous augmenterez ainsi vos chances de réussite. Proposez-lui des légumes verts avec de la purée de pommes de terre par exemple !

Lorsque votre bébé est plus grand (à partir de 12 mois), il peut commencer à manger des légumes crus. Essayez alors de lui donner des bâtonnets de carotte à tremper dans une petite sauce. Succès garanti !

Pour vous aider à comprendre l’évolution des besoins de votre bébé, vous pouvez vous référer à la rubrique « Développement et alimentation», conçue pour vous accompagner.

Si votre bébé refuse un légume, ne le forcez surtout pas. Essayez de lui proposer le même légume quelques jours plus tard… Les études montrent qu’il est parfois nécessaire de proposer un aliment 8 fois* avant que les bébés acceptent de le manger.

*Le Centre de Recherche Nestlé a prouvé que 80% des enfants acceptent un ingrédient après 7 ou 8 essais alors qu’ils le refusaient au départ.

Puis-je donner à mon bébé de 12 mois le même lait que pour le reste de la famille ?

Pas encore ! Jusqu’à ses 3 ans, votre bébé a des besoins nutritionnels très spécifiques. Ainsi, un bébé de 12 mois a besoin de 4 fois plus de fer, 4 fois plus de calcium et 2 fois plus d’acides gras essentiels qu’un adulte. Contrairement au lait de vache, trop riche en protéines et trop pauvre en fer pour votre bébé, le lait infantile répond mieux à ses besoins. De ses 12 mois à ses 3 ans, veillez à lui donner l’équivalent de 500ml de lait infantile par jour. Votre bébé est encore un petit être qu’il faut protéger.

Pourquoi le fer est-il important pour mon bébé ?

Le fer est important pour votre bébé parce qu’il est indispensable au bon fonctionnement de son système immunitaire. Il participe également à la création de l’hémoglobine, la protéine qui apporte l’oxygène aux cellules, et contribue au développement cérébral de votre bébé.

Heureusement, le fer est souvent présent dans l’alimentation : il pourra en trouver tout d’abord dans le lait maternel (sous une forme que son organisme assimile très bien). Puis, à partir de 4/6 mois, il en trouvera dans les céréales infantiles P’TITE CÉRÉALE de NESTLÉ. A partir de six mois, d’autres aliments en contiennent, tels que le lait de suite (2ème âge), la viande, et, en quantité moins importante, les légumes secs (conseillés en purée à partir de 18 mois seulement). Votre bébé a donc l’embarras du choix !

À quel âge introduire le poisson dans l’alimentation de votre bébé ?

À 6 mois, le menu de votre bébé se diversifie… Il peut enfin manger du poisson !

Quelques petits conseils : commencez avec de toutes petites quantités (la première fois, 1 à 2 cuillères à café mixées, une seule fois par jour), utilisez seulement du poisson blanc ou du saumon, et choisissez la cuisson à l’eau.

Vous pouvez ensuite augmenter les quantités très progressivement en vous adaptant à l’âge de votre bébé : dans la rubrique « Développement et alimentation » , retrouvez toutes les quantités correspondants aux besoins spécifiques de votre bébé, mois après mois.

Mon bébé joue avec sa nourriture : dois-je le laisser faire ?

Avec les bébés, c’est souvent un passage obligé ! Aux alentours de 8 mois, ils commencent à utiliser leurs doigts pour manger. C’est leur façon d’explorer leur assiette et de devenir plus autonome. Jouez le jeu et proposez-lui des petits morceaux fondants de nourriture qu’il pourra saisir entre ses doigts. Vous participez ainsi à l’éveil de votre bébé.
Et surtout ne vous inquiétez pas, c’est temporaire. Avec le temps, votre bébé apprendra à manger avec sa cuillère
« comme les grands ».

Qu'est ce que l'intolérance au gluten ?

Le gluten est une fraction de protéines contenues dans certaines céréales, spécialement le blé, l’orge, l’avoine et le seigle. Quand un bébé est intolérant au gluten, on observe généralement une diarrhée chronique, un abdomen ballonné, un léger ralentissement de la croissance… . Le terrain génétique explique en grande partie la survenue de cette intolérance. Le traitement est unique : c’est l’éviction totale du gluten de l’alimentation. Ce régime, qui peut paraître contraignant, entraîne une régression totale des signes de la maladie, avec une reprise rapide de la croissance. Cette intolérance peut paraître inquiétante mais rassurez-vous, les médecins vous accompagneront très bien pour que votre bébé continue à manger avec plaisir.

Pensez-y : Les références « dès 4/6 mois » des céréales infantiles P’TITE CÉRÉALE de NESTLÉ sont sans gluten !

Pourquoi mon bébé a-t-il besoin de zinc ?

Le zinc est nécessaire à la croissance de votre bébé et aide au développement de ses défenses naturelles. Il est donc conseillé de l’introduire dans son alimentation au quotidien. Vous pouvez en trouver dans le lait maternel, puis, à partir de six mois, dans le lait de suite (2ème âge), dans les produits d’origine animale comme les viandes rouges, la volaille, le poisson ou les œufs. De plus, certains desserts lactés sont enrichis en zinc comme P’TIT GOURMAND ou P’TIT BRASSÉ de NESTLÉ.

Y a t-il des légumes à privilégier dans l’alimentation de mon bébé ?

Tous ceux qui sont adaptés à son âge et à ses besoins nutritionnels ! Pour stimuler sa curiosité, faites-lui découvrir de nouvelles couleurs, textures et saveurs ! Eveillez votre bébé à des goûts différents pour lui donner de bonnes habitudes. Mais attention… il faut le faire progressivement en s’adaptant à son rythme.

Les premiers légumes facilement acceptés par les bébés sont les carottes, les courgettes, les haricots verts, l’artichaut, le potiron… Peu à peu, le menu de votre bébé va évoluer. Vous pouvez commencer à introduire des aubergines, de la betterave ou du chou-fleur. Une fois que le premier anniversaire de votre bébé sera passé, vous pourrez lui proposer des champignons. Enfin, vers un an et demi, votre bébé pourra commencer à goûter au cresson, et aux légumes secs comme les lentilles ou les flageolets.

Retrouvez tous les aliments à privilégier selon l’âge de votre bébé dans la rubrique « Guide de l'alimentation de bébé »

À quel âge introduire de la viande dans l’alimentation de mon bébé ?

À 6 mois, votre bébé peut enfin découvrir le goût de la viande ! Vous pouvez commencer par de toutes petites quantités : la première fois, 1 à 2 cuillères à café mixées. A cet âge, pour ne pas surcharger son système digestif, nous vous conseillons de ne donner de la viande à votre bébé qu’ une seule fois par jour, au déjeuner ou au dîner, et 2 à 3 fois par semaine.

Et pour la suite ? Sur « Guide de l'alimentation de bébé » , vous pouvez retrouver les quantités correspondantes aux besoins nutritionnels de votre bébé, mois après mois.

Pourquoi lui donner un dessert lacté adapté à ses besoins ?

Votre bébé n’a pas les mêmes besoins nutritionnels que vous et son organisme est plus fragile. Par exemple, ses reins ne sont pas encore suffisamment matures pour éliminer une quantité importante de protéines ; c’est l’une des raisons pour laquelle les desserts lactés infantiles conviennent mieux à son organisme que des produits non spécifiques pour bébés. Jusqu’à ses 3 ans, proposez-lui des produits et des recettes spécialement créés pour lui. Les desserts lactés NESTLÉ, aux saveurs douces et variées, contiennent la juste dose de protéines de lait* et du calcium, ce dont votre bébé a besoin pour se régaler et bien grandir !

*Conformément à la réglementation

De quelle quantité de calcium mon bébé a-t-il besoin chaque jour ?

Jusqu’à ses 3 ans, votre bébé a besoin d’environ 500mg de calcium par jour. La première source de calcium se trouve dans le lait maternel, puis, après six mois, dans le lait de suite (2ème âge). Votre bébé pourra alors également se régaler avec des desserts lactés, autre source de calcium. Par exemple, une coupelle P’TIT GOURMAND et P’TIT BRASSÉ de NESTLÉ (100g) contient environ 150mg de calcium, et également du magnésium, du zinc et la quantité juste* de protéines de lait pour l’aider à bien grandir. Certains légumes, ceux à feuilles vertes par exemple, contiennent aussi du calcium, mais en quantité moins importante.

*Conformément à la réglementation

Par quels fruits commencer la diversification ?

Pour bien commencer la diversification avec votre bébé, nous vous conseillons de choisir des fruits aux saveurs douces : des pommes, des poires ou des bananes bien mûres. Vous pouvez aussi faire des mélanges comme des pommes mixées avec des coings ou avec des pruneaux. Gardez les recettes plus élaborées pour plus tard. À partir de 6 mois, vous pouvez commencer à lui donner des recettes aux fruits rouges et, à partir de 8 mois, des recettes aux fruits exotiques. Dans vos préparations, il est préférable de ne pas ajouter de sucre : votre bébé découvrira alors le vrai goût des fruits et ne s’habituera pas à manger trop sucré.

Pour vous aider, n’hésitez pas à consulter la rubrique « Guide de l'alimentation de bébé » 

Que lui donner pour un goûter équilibré ?

Le goûter est un moment important pour votre bébé. Il permet de mieux répartir l’apport énergétique de la journée. Pour un goûter aussi bon pour les papilles de votre bébé que pour son développement, vous pouvez lui donner par exemple et si son âge le permet, un produit lacté et/ou un pot de fruits avec un P’TIT BISCUIT.

Mon bébé refuse de manger la plupart des légumes : que dois-je faire ?

Être patiente ! Il ne faut pas insister plus de 2 ou 3 fois avec le même légume au cours d’un repas. Mais il ne faut pas capituler pour autant ! Retentez l’expérience lors d’un autre repas. Certains légumes, refusés plusieurs fois par les bébés, sont adorés quelques jours plus tard.*

Soignez la présentation, jouez avec les couleurs et les textures dans l’assiette de votre bébé. Associez les légumes à des recettes qu’il connaît et qu’il aime. Par exemple, selon son âge, préparez-lui des pâtes (dès 6 mois), du gratin de chou-fleur (dès 12 mois)… et le tour est joué.

*Le Centre de Recherche NESTLÉ a démontré que 80% des enfants acceptent un ingrédient après 7 ou 8 essais alors qu’ils le refusaient au départ.

Pour mon bébé, la viande c’est mieux au déjeuner ou au dîner ?

Le plus souvent, la viande, comme le poisson, est servi au déjeuner. Mais rien ne vous empêche d’en préparer au repas du soir si c’est plus facile pour vous. Il vous suffit de trouver le bon moment : celui où vous avez le plus de temps et où votre bébé est le plus éveillé. La seule précaution importante, c’est de respecter les quantités adaptées à ses besoins et de ne pas lui proposer de viande plus d’une fois par jour.

A quoi servent les acides gras essentiels ?

Les Acides Gras Essentiels (AGE) sont présents dans certaines matières grasses et sont indispensables au développement. Mais ce n’est pas leur seule vertu ! Ils participent également à la formation du cerveau, des yeux et de la vision de votre bébé. Dans les premiers mois de sa vie, votre bébé peut les trouver dans le lait maternel, puis, après six mois, dans le lait de suite (2ème âge) D’autres aliments contiennent des AGE, notamment les huiles végétales, le beurre, les œufs et les poissons gras comme le saumon. P’TIT ONCTUEUX AU FROMAGE BLANC de NESTLÉ contient aussi des AGE… et lui apporte aussi beaucoup de plaisir !

A quoi sert le magnésium pour bébé ?

Avec le calcium, le magnésium contribue à renforcer les os de votre bébé et aide son organisme à fonctionner correctement. Par exemple, ils aident les petits muscles de votre bébé à se contracter.

Parmi les aliments les plus riches en magnésium, proposez-lui, selon son âge, de la banane, des fruits secs, du cacao, des épinards, de l’avocat et des desserts lactés comme P’TIT GOURMAND et P’TIT BRASSÉ de NESTLÉ.

Pour connaître les aliments adaptés à l’âge de votre bébé, rendez vous dans la rubrique « Guide de l'alimentation de bébé »

Combien de fois par semaine mon bébé peut-il manger du poisson ?

A 6 mois, le moment de lui faire découvrir le poisson est arrivé ! Commencez par de très petites quantités : 2 cuillères à café maximum une seule fois par jour, au déjeuner ou au dîner. Et pour ne pas trop surcharger son organisme encore fragile, nous vous recommandons de ne pas donner de poisson à votre bébé plus de 2 à 3 fois par semaine.

Pourquoi donner des céréales à mon bébé ?

Les céréales infantiles P’TITE CÉRÉALE de NESTLÉ contiennent des nutriments essentiels* comme le Zinc, le Fer, les vitamines A et C qui aident au maintien des défenses naturelles de votre bébé. En donnant P’TITE CÉRÉALE de NESTLÉ à votre bébé au petit-déjeuner, vous contribuerez à satisfaire les besoins énergétiques dont son organisme a besoin chaque jour tout en se régalant !

*conformément à la réglementation

Pourquoi choisir des céréales infantiles sans sucres ajoutés ?

Les bébés ont une préférence innée pour le goût sucré. Mais il faut être prudente et prendre de bonnes habitudes alimentaires dès le départ, pour ne pas trop l’habituer au goût sucré. Par exemple, évitez d’ajouter du sucre dans ses compotes de fruits. N’hésitez pas à lui faire découvrir d’autres saveurs : le salé, l’acidité ou même l’amertume. Vous pouvez aussi lui proposer les céréales infantiles P’TITE CÉRÉALE sans sucres ajoutés*. Une bonne raison de craquer pour ces délicieuses céréales !

*conformément à la réglementation

Par quels légumes commencer la diversification ?

Dès son plus jeune âge, votre bébé a des besoins très spécifiques. Pour bien commencer la diversification, il est recommandé d’utiliser le moins d’ingrédients possible dans ses premières purées, sans sucres ni sel ajoutés, pour lui faire découvrir le vrai goût des aliments. Il existe dans la gamme NaturNes® des recettes simples adaptées aux tout petits. Parce qu’un bébé ne sait pas encore bien mâcher, essayez de privilégier les textures lisses, sans morceaux. Et n’oubliez pas d’ajouter à vos purées la juste dose d’acides gras essentiels participant à l’éveil de votre bébé (quelques gouttes d’huile de colza ou d’huile végétale par exemple).

Après cette première étape, enrichissez les repas de votre bébé pour développer ses goûts. C’est pour accompagner la diversification progressive de votre bébé que NESTLÉ a créé NaturNes® : des recettes simplifiées avec des ingrédients d’origine 100% naturelle (avec, pour les recettes aux fruits, un ajout de vitamine C, qui contribue au développement du système immunitaire de votre bébé) NaturNes®, c’est aussi un procédé spécifique : une cuisson douce à la vapeur qui permet à chaque famille d’ingrédients de cuire juste le temps nécessaire pour aider à mieux préserver les nutriments, les saveurs et les textures.

Pourquoi donner à mon bébé de 4 mois des céréales infantiles au dîner ?

Les céréales infantiles sont soigneusement adaptées aux caractéristiques physiologiques et nutritionnelles de votre bébé. Les glucides qu’elles contiennent participent à la satiété et aideront donc votre bébé à tenir jusqu’au lendemain matin. En versant quelques céréales dans son biberon du soir, vous l’aiderez à passer une bonne nuit de sommeil. Et pour varier les plaisirs, il existe différentes recettes P’TITE CÉRÉALE : saveur nature, carotte... Pour les bébés de 4/6 mois, NESTLÉ propose aussi ses céréales infantiles sans gluten, idéales pour débuter la diversification en douceur.

Qu'est-ce qu'une céréale complète ?

Un grain de céréale est composé de 3 parties : l’enveloppe, le germe et l’intérieur du grain. Pour qu’une céréale soit complète, il faut que ces 3 parties soient conservées lors de sa transformation. Ces céréales complètes ont de nombreuses qualités nutritives car elles apportent des fibres, des vitamines du groupe B et certains minéraux. A partir de 8 mois, P’TITE CÉRÉALE de NESTLÉ propose des recettes avec des céréales complètes au cacao. De quoi régaler votre bébé !

Combien de fois par semaine mon bébé peut-il manger de la viande ?

Pour initier votre bébé à la viande, commencez par de très petites quantités : 2 cuillères à café maximum, une seule fois par jour (au déjeuner ou au dîner). La viande pour votre bébé, c’est 2 à 3 fois par semaine parce que ses reins et son système digestif sont encore tout neufs.

Et pour la suite ? Dans la rubrique « Guide de l'alimentation de bébé », vous pouvez retrouver les quantités correspondantes aux besoins nutritionnels de votre bébé, mois après mois.

La purée de pruneaux, ça aide au transit de mon bébé ?

Oui ! Les pruneaux sont naturellement riches en fibres et contribuent donc à réguler le transit de votre bébé.

A quel âge bébé sera-t-il à 4 repas par jour ?

Le rythme des tétées ou des biberons durant ses premières semaines dépend de son appétit, reflet de ses capacités digestives. Ensuite, au début de la diversification, bébé va adopter progressivement un rythme de 4 repas par jour, car ses capacités physiologiques évoluant, il peut ingérer des aliments ayant une densité énergétique plus élevée.
En découvrant plus tard ses premiers vrais repas avec de la viande ou du poisson (en général vers 6-7 mois), il s’installe vraiment dans ce nouveau rythme. Il sera important par la suite de conserver cette bonne habitude alimentaire qui permet d’éviter les grignotages entre les repas et les risques de surpoids liés à cette pratique.

À quel âge découvrir les premiers morceaux ?

C’est à partir de l’étape 3 (dès 8 mois) que bébé maîtrise suffisamment le réflexe de mastication-déglutition pour manger des aliments avec des petits morceaux fondants sans risque. Ils doivent être assez petits pour ne pas représenter de danger même si bébé les avale sans les mâcher, et fondants pour faciliter leur mastication. Les aliments les plus adaptés à ces premiers essais sont les fruits et légumes cuits.

Bébé refuse de manger, Comment faire manger un bébé ?

Comme pour tous les refus alimentaires : ne pas trop insister sur le moment. En « forçant » bébé avec une trop grande insistance, vous ne feriez que l’enfermer dans son rejet. Mieux vaut attendre un autre jour où bébé sera peut-être plus en forme ou plus « ouvert » à l’innovation pour lui proposer de nouveau ! Il faut en général de la patience et plusieurs essais pour réussir…

Comment faire plaisir à bébé sans le laisser grignoter ?

En lui proposant de manger à heures régulières avec des menus suffisamment complets pour lui éviter toute sensation de faim entre 2 repas. Un menu bien pensé permet de faire découvrir à bébé les plaisirs du goût et de lui faire profiter des éléments nutritionnels indispensables à sa croissance en lui apportant une bonne satiété. 
Il n’y a donc aucune raison valable de le laisser grignoter régulièrement en dehors des repas. Equilibre alimentaire et régularité sont de bonnes habitudes à lui donner pour aider à éviter les risques de surpoids.

Faut il forcer un bébé à manger et à finir son assiette ?

Certainement pas ! Comme vous, bébé peut très bien avoir peu d’appétit et ne pas vouloir finir ce que vous lui proposez. Parce qu’il est fatigué ce jour-là ou contrarié, parce qu’il a trop mangé au dernier repas ou parce qu’il est un petit peu malade... 
Demandez vous aussi si vous ne lui proposer pas trop, car chaque bébé a un rythme et un appétit qui lui sont propres ! Et s’il dort bien et qu’il grandit normalement, tout vous indique qu’il mange assez.

Combien doit boire un bébé et comment faire boire un bébé ?

Tout dépend de son âge et des circonstances. Sauf canicule ou forte fièvre, il n’est pas nécessaire de lui proposer à boire s’il est nourri au sein ou tant qu’il a une alimentation exclusivement liquide. Par contre, dès que son alimentation se diversifie avec des aliments moins riches en eau, il a besoin de boire mais de l’eau uniquement ! Avec le lait maternel ou infantile, c’est en effet la seule boisson physiologiquement adaptée à bébé ! 
Parce qu’ils contiennent le sucre des fruits, les jus de fruits ne lui seront proposés qu’en alternative aux fruits et de façon exceptionnelle. Bien sûr, les boissons sucrées (type soda) sont totalement proscrites.
A savoir : un bébé qui est dans un environnement chaud ou qui a de la fièvre a un besoin de boire beaucoup plus important que celui d’un adulte dans la même situation car il se déshydrate plus vite.

Jusqu’à quel âge bébé a-t-il des besoins nutritionnels spécifiques ?

Bébé a des besoins nutritionnels qui lui sont propres jusqu’à 3 ans. De 12 mois à 3 ans, les évolutions sont nombreuses, importantes et rapides : bébé perfectionne sa marche, affine ses aptitudes psychomotrices, développe son autonomie et son langage. L’alimentation doit répondre aux besoins spécifiques de cette période de croissance en tenant compte du niveau de développement et de maturation des fonctions digestives, de déglutition, d’absorption et des capacités d’utilisations des nutriments*.

Il est important de respecter les besoins des grands bébés car c’est chez eux que l’on trouve les plus grands écarts avec les recommandations des professionnels de pédiatrie (risque d’excès de sel, d’insuffisance de fer, de Calcium, d’acides gras essentiels**, et de vitamines C et E).

Moi Tout Seul de Nestlé propose des produits adaptés aux besoins spécifiques de votre bébé.

*Chouraqui JP. Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l’enfant. La revue du Practicien (2002) 52
**Fantino M. & Gourmet.E. Apports nutritionnels en France en 2005 chez les enfants non allaités âgés de moins de 36 mois. Archives de pédiatrie 15 (2008) 446-455

Les fibres douces marquées sur les pots Naturnes, c’est quoi au juste ?

Ces fibres sont dites « douces » car elles proviennent majoritairement de fruits et de légumes. Les fibres sont indispensables à l'équilibre de l'organisme, ainsi elles contribuent au transit et participent au développement de la flore intestinale de bébé.

Pourquoi a-t-on ajouté de la vitamine C dans les recettes fruits de Naturnes ?

Outre sa qualité nutritionnelle, la vitamine C est utile dans les recettes fruits pour assurer une bonne conservation des produits.

Pourquoi les petits pots de bébé semblent fades aux adultes ?

Parce qu’ils ne contiennent pas ou très peu de sel ajouté pour respecter les capacités physiologiques de bébé, plus limitées que celles d’un adulte. Les petits pots Nestlé à base de légumes ne contiennent pas de sel ajouté en Etape dès 4/6 mois et en contiennent très peu* ensuite afin d’épargner un surcroît de travail aux reins de bébé. Les petits pots Nestlé à base de fruits ne contiennent pas de sucre ajouté en Etape 1 et ne contiennent ensuite que le minimum nécessaire*. Ces précautions sont importantes pour l’équilibre de bébé mais aussi pour lui permettre de découvrir les vrais goûts des aliments et lui apprendre de bonnes habitudes alimentaires pour toute sa vie !

* Conformément à la réglementation.

Pourquoi n’introduire les fruits rouges qu’à partir de 6 mois ?

De nombreux fruits rouges contiennent des substances susceptibles de provoquer des symptômes ressemblant à une allergie chez certaines adultes comme chez certains bébés. Les fraises sont un exemple souvent cité. Par prudence, on recommande donc d’éviter tous les fruits rouges au début de la diversification alimentaire, car les réactions à ces substances peuvent fragiliser les parois digestives de bébé alors même que son système de défense n’est pas encore complètement développé.

Quels aliments pour réguler le transit de bébé ?

Grâce à leur richesse naturelle en fibres, certains aliments aident à réguler le transit, comme par exemple, les pruneaux ou les carottes. D’autres ont une influence inverse et aident à lutter contre les accélérations de transit comme les diarrhées, notamment le riz et le coing. L’étendue de la gamme Nestlé vous permet d’utiliser facilement et rapidement les caractéristiques naturelles des fruits et légumes pour vous aider à maintenir le bien-être intestinal de bébé. Toutefois, si une douleur ou un trouble du transit persiste un tant soit peu, parlez-en immédiatement à votre médecin.

Qu'est-ce que l'équilibre alimentaire pour un bébé ?

C’est proposer en temps et en heure des aliments spécifiques en quantité et en qualité adaptées aux besoins de bébé. En commençant tout d’abord par introduire des aliments qui vont compléter les apports du lait maternel ou infantile puis le remplacer en partie lorsqu’on en diminue progressivement les quantités jusqu’à atteindre un apport recommandé de 500 ml par jour.
A partir de 4 mois révolus, les premières céréales infantiles puis les fruits et légumes viennent compléter le lait maternel ou infantile. Puis, au fur et à mesure que l’on diminue le lait maternel ou infantile, on structure les repas en introduisant progressivement la viande ou le poisson dès 6-7 mois. C’est ce qui permet de répondre avec précision aux besoins de bébé en lui apportant tous les nutriments nécessaires à sa croissance aujourd’hui, et en lui offrant pour demain de bonnes habitudes alimentaires.

Qu’est-ce qu’un petit déjeuner équilibré ?

L’équilibre du petit déjeuner de bébé repose évidemment sur l’ingrédient de base de son alimentation : le lait maternel ou infantile. La quantité de lait proposée au biberon augmente progressivement de 210 à 250 ml entre 4 et 15 mois. 
Vers 10 mois, bébé passe du lait de suite au lait de croissance. En complément du lait infantile, il est aussi important de proposer à bébé 1 à 5 cuillères à soupe de céréales infantiles selon son âge et ses besoins nutritionnels. Elles lui apportent, entre autres, des glucides complexes qui fournissent une énergie durable et contribuent à retarder la sensation de faim. 
Une précaution importante : si vous décidez de donner des céréales infantiles à bébé, commencez par des céréales sans gluten pour aider à limiter les allergies.

Bébé refuse de manger les morceaux : que dois-je faire ?

Le refus des morceaux est plus fréquent que le refus de la cuillère. Une mauvaise expérience lors de l’introduction des premiers morceaux, des difficultés de déglutition, des morceaux de taille non adaptée, une appréhension de la maman …? Les raisons peuvent être multiples mais, quelles qu’elles soient, le rejet des morceaux peut se corriger en représentant régulièrement à bébé des petits morceaux fondants dans ses aliments mixés. Attention cependant, il est important de ne pas forcer votre bébé s’il les refuse.

Mon bébé ne finit pas son assiette : que dois-je faire ?

Votre bébé sait quand il a faim et quand il a suffisamment mangé. Ainsi, pour respecter son appétit, ne le forcez pas à finir son assiette.Il faut néanmoins veiller à préserver son appétit pour les repas en limitant les collations et lui proposer des portions adaptées à son âge.

Je n’arrive pas à faire manger du poisson à mon bébé : que dois-je faire ?

Votre bébé exprime ses préférences alimentaires et le poisson n’en fait pas partie. Face à un refus, il est important de ne pas baisser les bras. Sans forcer, il est recommandé de continuer à en proposer de temps en temps. Vous pouvez varier les poissons car ils ont tous des goûts différents (saumon, cabillaud, sole, truite…) et varier les recettes en les associant à divers légumes et féculents.

Composition des produits

Parmi les huiles végétales que Nestlé utilise, y a-t-il de l'huile de palme ?

Nestlé utilise de l’huile de palme dans ses préparations infantiles, produits à base de préparation infantile, et dans 3 produits au biscuit. De 0 à 3 ans, l'enfant a des besoins nutritionnels très spécifiques. Le lait maternel est l’aliment idéal pour les bébés ; il est naturellement riche en acide palmitique, un acide gras saturé important pour le développement du système nerveux du bébé. L’huile de palme est une bonne source d’acide palmitique ; c’est pourquoi, dans nos préparations infantiles, l’huile de palme est utilisée en association avec d'autres huiles végétales, afin d'obtenir un mélange au profil lipidique proche de celui du lait maternel. D’autre part, l’huile de palme a des caractéristiques technologiques particulières ; c’est pour cela que nous l’utilisons dans certains produits contenant du biscuit. En effet, elle est solide à température ambiante, stable à la cuisson et résistante au rancissement avec un goût neutre.

Faut-il avoir peur de l'huile de palme ?

L’huile de palme n’est pas dangereuse pour la santé. Elle contient des acides gras saturés comme on peut les trouver dans les matières grasses animales (porc, bœuf et mouton), les produits laitiers gras (fromages…), dans le beurre et dans certaines huiles (huiles de coco). La composition des préparations infantiles est strictement réglementée pour garantir qu’elles peuvent être consommées en toute sécurité et qu’elles sont adaptées sur le plan nutritionnel. La qualité nutritionnelle des produits alimentaires ne dépend pas de la présence ou de l’absence d’un ingrédient particulier. Il convient de ne pas focaliser sur l’huile de palme mais de considérer la composition globale des produits De plus, il est recommandé pour les enfants jusqu’à 3 ans, que les matières grasses représentent 45% à 50% de leur énergie quotidienne (> contre 35 à 40% pour les adultes). Il est donc nécessaire de leur apporter des sources lipidiques adaptées en quantité et en qualité.

Pouvez-vous me confirmer qu’il n’y a pas de cheval dans vos petits pots au bœuf?

Pour être utilisées dans nos plats pour bébés, les viandes de bœuf doivent avoir obtenu des résultats conformes qui indiquent l’absence de viande de cheval. Ces tests ADN s’ajoutent à nos règles et à des procédures très strictes, et chacun de nos fournisseurs est régulièrement visité,  parce que votre bébé mérite une viande de bœuf de qualité.

D’où provient la viande que vous utilisez pour les petits pots ?

A l’exception de l’agneau, importé de Nouvelle-Zélande, toutes nos viandes (Bœuf, Veau, Porc, Volaille) proviennent exclusivement de France ou de pays limitrophes (Espagne et Allemagne).

Les fruits et légumes de vos petits pots sont-ils bio ?

Tous les fruits et légumes utilisés par NESTLÉ ne portent pas le label AB. Leur culture est cependant encadrée par des normes et un cahier des charges très strict que nous imposons à nos agriculteurs partenaires :

- Obligation de culture en plein champs.
- Recommandation de méthodes de lutte contre les parasites les plus naturelles possibles, notamment celles utilisées en bio.
- Utilisation de produits phytosanitaires uniquement autorisés et compatibles avec l’Alimentation infantile en les limitant au maximum.

Nous effectuons par la suite des contrôles supplémentaires pour que nos fruits et légumes respectent les normes de l’Alimentation infantile. Nos produits apportent donc des garanties spécifiques pour l’alimentation des nourrissons et des enfants en bas âge.

La réglementation Alimentation infantile apporte une très forte assurance en termes de sécurité des aliments, liée à la fragilité et à l’immaturité de l’organisme de nos bébés. NESTLÉ certifie des produits avec des taux de pesticides qui sont  5000 fois inférieurs à ceux fixés par les aliments destinés aux adultes ainsi que des taux de nitrates infimes (soit <0,2g par Kg de produit).

Les desserts lactés du rayon bébé ont-ils la bonne teneur en sucres ?

Oui. Quand votre bébé est encore tout petit, son rythme de développement est particulier et ses organes sont encore immatures et c’est pour cette raison qu’il a besoin d’une alimentation adaptée. La réglementation qui encadre les produits de nutrition infantile est très stricte et limite la dose de certains nutriments, dont le sucre, dans les aliments destinés aux bébés. Ainsi, P’TIT GOURMAND Chocolat de NESTLÉ par exemple, contient 42% de sucres en moins qu’une crème dessert classique au chocolat. Même si nous savons que votre bébé adore le goût sucré, l’habituer à ne pas trop en manger est essentiel !

Des ingrédients d’origine 100% naturelle, ça veut dire quoi ?

Ce sont tout d’abord des ingrédients sélectionnés de façon très rigoureuse : du champ à la cuillère de votre bébé, plus de 100 contrôles sont effectués ! Ensuite, les recettes sont préparées sans conservateurs ni colorants ajoutés, conformément à la réglementation. Seule la vitamine C est ajoutée dans les recettes aux fruits, car elle contribue au développement du système immunitaire de votre bébé. Elle permet également la bonne conservation des produits. Nos recettes sont toujours préparées sans arômes ajoutés, pour faire découvrir à votre bébé les véritables saveurs des fruits et légumes.
 

Le petit pot NATURNES est-il recyclable ?

Le carton de regroupement est recyclable : vous pouvez trier cet étui en le mettant dans le container de tri sélectif prévu à cet effet dans votre commune, il sera récupéré et une fois recyclé, il servira à la fabrication d’autres produits tels que des couvertures de bandes dessinées ou des boites à œufs. Quant au couvercle, à l’opercule et au bol plastique, ils ne sont aujourd’hui pas acceptés en France dans les consignes de tri sélectif. Seuls les bouteilles et autres flacons en plastique sont à ce jour recyclés, Il faut donc jeter le couvercle, l’opercule et le bol avec les déchets ménagers. Pour les petits emballages légers en plastique, l’incinération avec les ordures ménagères permet de récupérer de l’énergie utilisée pour le chauffage urbain ou la production d’électricité. En France, plus de 300 000 tonnes d’équivalent pétrole sont ainsi économisées.

En tant qu’industriel, Nestlé a contribué, avec le soutien des pouvoirs publics, à la création d’Eco-Emballages, dont la mission est d’organiser, superviser, accompagner et promouvoir le tri et le recyclage.

Dans le cadre de notre démarche de réduction de l’impact environnemental de nos emballages, nous travaillons en collaboration étroite avec Eco Emballages et les filières de recyclage pour favoriser le recyclage et la valorisation des emballages en matière plastique.

Comment se conservent ces produits puisqu'ils sont sans conservateurs ?

Nos produits P’TIT GOURMAND, P’TIT ONCTUEUX, P’TIT BRASSÉ, NATURNES®, P’TITE RECETTE et P’TIT SOUPER sont fabriqués sur des lignes UHT (ultra haute température), ce qui leur assure une conservation optimale à température ambiante, sans avoir besoin d’ajouter des conservateurs. Ce procédé de fabrication aseptique est similaire au procédé de fabrication du lait UHT.

En revanche, veillez à ne pas conserver ces produits une fois qu’ils sont entamés.

Le petit plus : même s’ils se conservent à température ambiante, les desserts lactés de NESTLÉ sont encore meilleurs frais !

Dans ce pot NATURNES, il y a combien de fruits entiers ?

A titre d’exemple, un petit pot NaturNes® Pomme-Pêche contient ¾ d’une petite pomme et la moitié d’une petite pêche. Les petits pots NaturNes® fruits sont composés de 100% de fruits et de vitamine C, et sont sans sucres ajoutés. Ils contiennent seulement les sucres présents naturellement.

A quelle quantité de lait correspond un dessert P’TIT GOURMAND ou P’TIT BRASSÉ ?

Un dessert lacté P’TIT GOURMAND ou P’TIT BRASSÉ de 100g correspond à au moins 80ml de lait entier. Par ailleurs, un P’TIT GOURMAND ou un P’TIT BRASSÉ de NESTLÉ apporte 30% des valeurs nutritionnelles de référence en calcium, pour des os solides, et en zinc, pour aider votre bébé à bien grandir !

Pour connaître tous les apports nutritionnels dont votre bébé a besoin, selon son âge, n’hésitez pas à consulter la rubrique « Développement et alimentation ».

Les poires des petits pots NaturNes®, elles viennent d’où ?

Les poires utilisées dans nos petits pots NaturNes® viennent d’Italie et d’Espagne principalement.

Notre priorité incontournable reste la sécurité alimentaire et la conformité réglementaire de nos produits, et notre engagement commence dès la sélection de nos ingrédients et de nos fournisseurs, ayant un haut standart de qualité et de sécurité alimentaire.

D’où viennent les pommes et les bananes des petits pots NATURNES ?

Les pommes viennent principalement de France mais aussi d’Allemagne, d’Italie et d’Espagne... La variété de pomme que nous utilisons pour nos petits pots NATURNES est la Golden (Golden Delicious).

Les bananes proviennent du Costa Rica et de l’Équateur.

Notre priorité incontournable reste la sécurité alimentaire et la conformité réglementaire de nos produits, et notre engagement commence dès la sélection de nos ingrédients et de nos fournisseurs, ayant un haut standard de qualité et de sécurité alimentaire.

Les coings des petits pots NATURNES, ils viennent d’où ?

Les coings utilisés dans nos petits pots NaturNes® viennent d’Espagne.

Notre priorité incontournable reste la sécurité alimentaire et la conformité réglementaire de nos produits, et notre engagement commence dès la sélection de nos ingrédients et de nos fournisseurs, ayant un haut standard de qualité et de sécurité alimentaire.

Mon enfant est allergique aux protéines de lait de vache, les pots NaturNes sont-ils faits pour lui ?

Pour chaque recette, il est important de toujours bien vérifier la liste d’ingrédients avant de donner à manger à votre bébé s’il est allergique et de bien suivre les recommandations de votre médecin.

Certaines recettes NaturNes contiennent effectivement du lait de vache; c’est notamment le cas des recettes suivantes :

- Légumes, Blé
- Légumes, Pâtes au blé complet
- Petits légumes, Sole tropicale
- Carottes, Riz, Merlu blanc
- Pomme de terre, Truite
- Riz, Carotte, Poulet
- Légumes du jardin, Dindonneau
- Carottes, Riz, Dinde
- Carottes, Cabillaud

Il existe déjà des petits pots et assiettes en plastique pour bébé, qu’est-ce qui est nouveau avec NaturNes ?

NaturNes, c’est bien plus qu’un bol plastique, c’est aussi et surtout un engagement nutritionnel fort et des ingrédients rigoureusement sélectionnés. En effet, l’ensemble des aspects du produit ont été retravaillés :

- Le process : la cuisson séparée de chaque famille d’ingrédients alliée à la stérilisation UHT (appelée aussi vapeur douce) permet une meilleure préservation des saveurs, des nutriments et du goût des ingrédients
- Des apports nutritionnels ajustés dans chaque bol NaturNes, adaptés aux besoins de bébé à chaque étape de son développement. Les qualités nutritionnelles des aliments sont mieux préservées au cours de la cuisson.
- Un conditionnement en bol plastique plus pratique et réutilisable dont la fabrication réduit la consommation d’énergie et les émissions de CO 2 par rapport à la fabrication d’un pot en verre classique.

Le procédé de cuisson vapeur douce UHT existe déjà en Nutrition Infantile. Qu’est-ce qui change avec NaturNes ?

Avec NaturNes, le procédé de cuisson est innovant et unique car c’est la 1ère fois que les familles d’ingrédients sont cuites séparément, ce qui permet d’adapter le temps de cuisson de chaque famille d’ingrédients et donc de mieux respecter leurs qualités nutritionnelles et gustatives.
En complément de ce procédé, les recettes ont été retravaillées afin d’être simplifiées pour ne garder que les ingrédients essentiels et d’origine naturelle (seul ajout : la vitamine C dans les recettes fruits). Ainsi, tous les ajouts superflus ont été évités comme le sel, le sucre et les épaississants.

Comment expliquer la présence d'eau dans certains bols Naturnes ?

Certaines recettes NaturNes peuvent présenter une texture relativement compacte avec une présence d'eau à la surface du produit.

Outre leur rôle d'épaississant, les amidons aident à retenir l'eau contenue dans les produits. C'est pourquoi on peut observer ce phénomène sur certaines recettes NaturNes qui ne contiennent que des ingrédients d'origine naturelle*

Cette présence d'eau correspond au jus de la recette qui provient principalement des légumes: ce phénomène est donc naturel. Nous vous conseillons de ne pas jeter ce jus qui contient des nutriments importants pour votre bébé et qui facilitera la restitution de la texture initiale du produit une fois réchauffé et mélangé.

L'aspect des recettes NaturNes rappelle celui des produits "faits maison": vous pouvez, par exemple, retrouver cette présence d'eau lorsqu'une purée de carottes ou de pommes de terre "faite maison" est laissée un peu au repos avant consommation.

* Seule exception: l'ajout de vitamine C dans les recettes de fruits.

En quoi les produits NaturNes respectent-ils plus l’environnement ?

Une étude d’analyse de cycle de vie a été menée à l’initiative de NESTLE par un organisme extérieur spécialisé, et a été vérifiée par un panel d’experts reconnus, conformément aux normes internationales pour ce type d’études.

Cette étude conclut que le bol en plastique NaturNes est effectivement plus respectueux de l’environnement que le petit pot en verre classique : l’emballage NaturNes permet de réduire d’environ un quart la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre (CO 2 ) tout au long du cycle de vie du produit, de la fabrication du pot à sa fin de vie une fois le produit consommé en passant par son remplissage, sa stérilisation et sa distribution jusqu’au point de vente.

Cette amélioration significative provient essentiellement:

- de la fabrication du pot
- de l'optimisation des transports en amont et en aval
- du nouveau procédé de stérilisation du produit

Quel est le temps de conservation après ouverture d'un petit pot bébé Naturnes ?

Avant ouverture, les bols NaturNes se conservent à température ambiante. Après ouverture, un bol NaturNes refermé peut se conserver 48h au réfrigérateur, de façon optimale grâce à son couvercle.

En quoi les bols NaturNes sont plus pratiques que les pots en verre ?

L’utilisation de bols en plastique évite les risques de casse pour les mamans. De plus, les bols NaturNes sont plus pratiques grâce à leur large ouverture. Leur couvercle refermable permet aussi de les empiler facilement.

Les bols en plastique NaturNes contiennent-ils du Bisphénol-A ?

Non. Les bols en plastiques NaturNes ne contiennent aucune trace de Bisphénol-A.

En quoi l’emballage NaturNes est il plus respectueux de l’environnement ?

Une étude d’analyse de cycle de vie a été menée à l’initiative de NESTLE par un organisme extérieur spécialisé, et a été vérifiée par un panel d’experts reconnus, conformément aux normes internationales pour ce type d’études.

Cette étude conclut que le bol en plastique NaturNes est effectivement plus respectueux de l’environnement que le petit pot en verre classique : l’emballage NaturNes permet de réduire d’environ un quart la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre (CO 2 ) tout au long du cycle de vie du produit, de la fabrication du pot à sa fin de vie une fois le produit consommé en passant par son remplissage, sa stérilisation et sa distribution jusqu’au point de vente.

Cette amélioration significative provient essentiellement:

- de la fabrication du pot
- de l'optimisation des transports en amont et en aval
- du nouveau procédé de stérilisation du produit

En quoi le procédé NaturNes est-il unique ?

Les recettes NaturNes utilisent un nouveau procédé de cuisson inédit en nutrition infantile, qui assure une meilleure préservation des saveurs, des textures, des couleurs et des nutriments en comparaison avec les petits pots en verre. Chaque famille d’ingrédients est cuite séparément juste le temps nécessaire. Le contenu est ensuite mixé, puis stérilisé grâce à un traitement UHT pendant un temps très court.

Pour une production de pot en verre classiques, la cuisson est commune pour tous les ingrédients. Le conditionnement précède dans ce cas la stérilisation. Cette étape se fait à température élevée, pendant un temps long, qui peut altérer, en partie, les qualités nutritionnelles et gustatives du produit.

Pourquoi pas de sel ajouté sur les petits pots 4-6 mois ?

Cette évolution de l’étape 1 a été faite pour suivre les recommandations de l’ESPGHAN* et du PNNS**. En effet, les pédiatres n’imposent pas de commencer la diversification à 4 mois. Ils préfèrent recommander l’introduction de nouveaux aliments entre 4 et 6 mois. NESTLE a été le 1er industriel sur le marché de la nutrition infantile à suivre cette recommandation pédiatrique. Ce qui est important, c’est de ne pas oublier que chaque enfant est unique. C’est pourquoi les débuts de la diversification peuvent s’étaler entre 4 et 6 mois selon les bébés. Votre meilleur conseiller reste bien évidemment votre pédiatre.
Les produits dès 4/6 mois peuvent ainsi être utilisés en introduction de nouveaux fruits et légumes, ou encore par la suite comme accompagnement de viandes ou poissons pour les légumes, et en dessert ou au goûter pour les fruits.

* European Society of Paediatric Gastroenterology Hepatology And Nutrition
** Plan National Nutrition Santé

Les petits pots « sans sucres, sans sel ajouté » existent déjà, en quoi les bols NaturNes sont-ils différents ?

Jusqu’à présent au sein des produits NESTLE seuls les pots Etape 1 (dès 4/6 mois) étaient systématiquement sans sel et sans sucres ajoutés. NaturNes est une gamme complète qui propose des produits sans aucun ajout superflu à chaque étape (dès 4/6 mois, dès 6 mois, dès 8 mois, et dès 12 mois) à savoir :

- sans sel ajouté, sans sucres ajoutés*
- sans conservateurs** et colorants** ajoutés
- sans épaississants ajoutés (farine de graine de caroube par exemple)
- sans amidon ajouté
- sans arômes ajoutés

* Contient des sucres naturellement présents
** Conformément à la réglementation

Site internet

Je n’ai plus de bons de réduction disponible. Quand vais-je bénéficier de nouveaux bons de réduction ?

A chaque étape de croissance de votre enfant (4-5mois, 6-7mois, 8-11mois, 12-17mois et 18-36mois), vous bénéficiez d’une offre de bons de réductions adaptées soient 5 offres différentes pour accompagner votre enfant à bien grandir.
Chaque coupon est disponible en 3 exemplaires. Les premiers de chaque mois, les stocks de chaque coupon sont réapprovisionnés. 

Comment se procurer des cadeaux Nestlé Bébé ?

Pour recevoir des cadeaux gratuits Nestlé Bébé, c’est très simple !

Il vous suffit de vous inscrire au Club NESTLÉ Bébé et d'acheter des produits de la gamme NESTLE nutrition infantile* puis de vous rendre dans la rubrique coupons et collectors. 

Vous recevrez l’un des cadeaux Nestlé Bébé dans un délai de 5 semaines à réception de votre demande conforme, par voie postale. Un email de confirmation vous sera envoyé après réception de votre collecteur.

Pour suivre l’acheminement de votre cadeau, vous pouvez vous rendre sur votre page « Suivi ».

Votre fidélité sera récompensée, pour le plus grand plaisir de votre bébé !

*Hors gamme Nestle 1, Nidal 1 et hors offres promotionnels.

Comment me désinscrire des newsletters ?

Si vous ne souhaitez plus recevoir de newsletters deux manières s’offrent à vous :

-       Cliquez directement sur « Me désinscrire » en bas des newsletters que vous recevez.

OU

-       Il vous suffit d’aller dans votre « coin perso », de cliquer sur « Mon profil » et enfin de cocher « non » dans la rubrique « Mes avantages » à toutes les lignes d’options auxquelles vous ne souhaitez plus bénéficier. N’oubliez pas de sauvegarder vos modifications.

Je n’arrive pas à m’inscrire au Club Nestlé Bébé, comment faire ?

Vous devez déjà être inscrit(e) au Club Nestlé Bébé avec l’adresse mail que vous venez d’utiliser.

Dans ce cas, cliquez sur « Mot de passe oublié » et un mail vous sera envoyé sur cette même adresse. Vous pourrez réinitialiser votre mot de passe et accéder à votre compte.

Un conseil : n’oubliez pas de vérifier vos courriers indésirables.

Quelles précautions dois-je prendre pour imprimer mes bons de réduction ?

Vous ne pourrez cliquer qu’une seule fois sur le bouton « Imprimer ».
3 étapes essentielles à vérifier avant de lancer l’impression.

-       Votre imprimante est bien connectée à votre ordinateur et elle est allumée.
        (N’oubliez pas de vérifier le niveau d’encre.)

-       Le bac d’alimentation papier contient suffisamment de feuilles.
        (à noter : 3 bons de réduction sont imprimés par feuille)

-       L’orientation du papier est bien en mode « Portrait » dans vos paramètres d’impression

Attention, vos bons de réduction seront valables 1 mois à compter de la date d’impression.

Je n’ai plus de bons de réduction disponible. Quand vais-je bénéficier de nouveaux bons de réduction ?

A chaque étape de croissance de votre enfant (4-5mois, 6-7mois, 8-11mois, 12-17mois et 18-36mois), vous bénéficiez d’une offre de bons de réductions adaptées soient 5 offres différentes pour accompagner votre enfant à bien grandir.

Si vous avez plusieurs enfants inscrits, pensez à sélectionner le bon prénom en haut de la page pour accéder à l’offre correspondant à son âge. 

A quel âge mon enfant peut-il bénéficier des bons de réduction ?

Nous proposons des bons de réduction pour les enfants âgés de 4 à 36 mois avec une offre adaptée à chaque étape de croissance (4-5mois, 6-7mois, 8-11mois, 12-17mois et 18-36mois).

Si vous avez plusieurs enfants inscrits, pensez à sélectionner le bon prénom en haut de la page pour accéder à l’offre correspondant à son âge.

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.