Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Trouver la bonne position d'allaitement

 

"Tu verras, ça se fait naturellement !" Pas si simple dans la réalité de mettre correctement mon bébé au sein. Quelles sont les astuces pour profiter au maximum de ce moment privilégié ?

Mardi 09 août 2016

Nourrir son bébé au sein requiert quelques connaissances "techniques". Une bonne position du bébé améliorera la qualité de la succion, donc de la production de lait. Mais aussi le confort de la maman qui s’épargnera ainsi les désagréments des mamelons douloureux et du mal de dos.

Pas d’inquiétude : cet apprentissage en tandem est très simple et ne prend que quelques jours. Après, promis : c’est le bonheur ! Tout sur la tétée ! Juste avant le début de la tétée :

  • La position la plus classique dite de la "Madone". Positionnez votre bébé face à vous, son ventre contre le vôtre. Si vous donnez le sein gauche à votre bébé, vous allez soutenir votre enfant avec l'avant-bras gauche, sous son dos, votre paume sous ses fesses. Le coude gauche sera posé sur un accoudoir, un oreiller, bref, faites en sorte qu'il soit confortablement calé. Avec votre main droite, vous allez tenir votre sein gauche pour l’insérer dans la bouche de bébé. C'est votre avant-bras gauche qui gère l'inclination de la tête de bébé. Son menton touche votre sein et son nez se place sur votre mamelon ? Mission réussie !
  • La position du "ballon de rugby", utilisée les premiers mois, à la suite d'accouchements difficiles ou dans la nuit. Votre bébé est à califourchon sur votre flanc, à la hauteur de votre taille, maintenu par votre bras (comme on tiendrait d'une main un ballon de rugby). Sa nuque repose dans le creux de la main opposée. Pour allaiter dans votre lit (bien utile la nuit), allongez-vous sur le côté, bébé cette fois-ci en face de vous sur le côté lui aussi, sa bouche au niveau du mamelon. Avantage ? Une fois bébé bien calé, cette position vous libère un bras. Pratique non ?

D'autres positions sont aussi faisables : en tailleur, avec un coussin sur les genoux ; dans un transat, semi-allongée ; dans le fauteuil club si confortable (oust le chat !)… bref, ne vous inquiétez pas, vous allez trouver naturellement le "truc", et avec l'habitude, vous prendrez la position qui vous sied le plus.

 

Cette bouche de bébé…!

Cela peut parfois effrayer quelques mamans, mais quand bébé a faim, il ouvre une bouche géante et il se contorsionne pour trouver votre sein. Pas d'inquiétude : donner le sein est sans douleur. Comment cela fonctionne-t-il ?

  • Démarrage de la tétée : sa bouche grande ouverte happe largement le téton et une partie de l'aréole. Sa langue est en gouttière, sous le téton. Bébé a du mal ? Pincez votre téton et l'aréole de façon à former un U pour qu'ils rentrent mieux dans sa bouche.
  • Pendant la tétée : la lèvre inférieure de votre bébé est retroussée. Son nez est bien placé contre votre sein. Vous observez un mouvement régulier de la mâchoire inférieure de votre bébé qui alterne succion, déglutition et respiration. Pas si terrible, non ?

 

Avec des jumeaux, comment faire ?

En simultané ou de façon alternée ? Pas de règle intangible. A vous d’opter pour la solution la plus adaptée pour vous et vos enfants. Si un bébé a du mal à prendre le sein ou si vous souhaitez nouer une relation privilégiée avec chacun, un allaitement tour à tour semble bien approprié. Mettez le bébé le plus affamé au sein en premier. L’autre, plus patient, aime à s’endormir au sein : faites-le téter en dernier. Pour des raisons d’emploi du temps, l'allaitement simultané est très pratique, dès lors que les bébés ont faim en même temps bien sûr ! Dans ce cas, choisissez la position "en ballon de rugby", les petits en face à face. Ce qui demande un peu d'entraînement mais devrait rapidement s'avérer très pratique et efficace !

 

Concentrée… je reste concentrée !

Vous pouvez allaiter debout, assise ou allongée. Ce qui prime : votre confort. Si vous n’êtes pas bien installée, si votre nuque ou votre dos \"tirent \", votre enfant le sentira et pourra être tenté d'abréger la tétée pour vous apaiser. Donc, identifiez le lieu où vous êtes le plus à l’aise (un fauteuil confortable, un coin canapé, un lit…). Ayez toujours à portée de main un coussin classique ou d’allaitement (qui s’attache autour de la taille), une couverture, un téléphone (pour ne pas avoir à vous lever) et une bouteille d’eau. Allaiter donne soif !

 

Bébé rassasié ?

Il arrive que, malgré votre motivation, l'allaitement ne fonctionne pas aussi bien que vous l'auriez souhaité.
Ce qui doit vous alerter :

  • moins de 5 tétées par jour,
  • changement brutal du rythme de l’allaitement
  • des déglutitions rares ou irrégulières,
  • votre bébé pleure tout le temps ou dort presque tout le temps.

Enfin, surveillez sa courbe de poids qui doit être régulière. Un signe qui indique que la tétée se déroule parfaitement : vous sentez votre utérus se contracter et éprouvez une sensation de chaleur et de tension dans le sein tété. Soyez sans crainte, la succion ne provoque aucune douleur ! Toutes les femmes allaitantes ressentent en fin de tétée une sensation d'apaisement qui les envahit. Bébé est calme et apaisé. Le temps est comme suspendu. C'est un moment d'harmonie et de symbiose qui vaut le coup d'être vécu !

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.