Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager MPI List
X

Les émotions des jeunes mamans à surveiller et comment y faire face

Avoir un bébé et devenir parent pour la première fois c’est prendre un immense ascenseur émotionnel. Voici 10 émotions que vous ressentirez peut-être après l'accouchement. Vous n'êtes pas seule - ces émotions de jeune maman sont toutes tout à fait naturelles et extrêmement courantes.

Retour
  1. Vous vous sentez seule 
    Parler à d'autres jeunes parents peut être rassurant et aider à soulager la solitude et l'isolement de toute jeune maman. Vous pouvez aussi rejoindre des groupes de mamans et de bébés sur les réseaux sociaux. Et n'oubliez pas vos vieux amis - ils sont toujours là pour vous. Plutôt que de rester tout le temps à l'intérieur (il n'y a pas de mal à s'ennuyer aussi, au passage), retrouvez un ami pour un café ou une promenade dans le parc. Si vous êtes un parent isolé, à la recherche d'activités intéressantes à faire avec votre bébé, découvrez notre liste ici.
  2. Vous vous sentez stressée
    Si vous avez du mal à gérer le ménage ou si vous n'avez pas promené le chien pendant plusieurs jours, ne soyez pas gênée et demandez à vos amis et à votre famille de vous aider à la maison. Ils seront heureux de pouvoir vous aider à réduire votre stress de jeune maman et vous pourrez retirer cette tâche de votre liste.
  3. Vous vous sentez dépassée 
    Accordez-vous du temps si vous vous sentez débordée en tant que mère. Vous venez de devenir parent pour la première fois, et c'est un énorme changement dans votre vie. Les besoins constants d'un nouveau-né constituent un véritable choc, il vous faudra donc une période d'adaptation à ce bouleversement. Soyez indulgente envers vous-même.
  4. Vous vous sentez épuisée
    Oui, c'est très bien de dire qu'il faut dormir quand votre nouveau-né dort. Mais il existe d'autres choses que vous pouvez faire pour améliorer votre niveau d'énergie et soulager votre épuisement de jeune mère. N'oubliez pas de manger – faites en sorte que ce soit simple et nutritif.
  5. Vous culpabilisez
    En tant que jeune maman, il est tout à fait normal de ne pas vous sentir heureuse 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Vous ressentirez un grand nombre d'émotions, notamment des émotions négatives comme la culpabilité maternelle. Acceptez ces sentiments, accueillez-les et parlez-en. Et ne comparez jamais vos compétences parentales à celles d'autres jeunes mères. Vous finirez par vous sentir coupable de ne pas être à la hauteur. C'est faux ! Ayez confiance en vous-même et en votre intuition : vous savez ce qui est le mieux pour votre bébé.
  6. Vous vous sentez perdue
    Vous êtes une femme, une amie, une partenaire – mais maintenant vous devez ajouter maman en haut de cette liste. La crise d'identité des jeunes mamans est très fréquente, mais n'oubliez pas que vous n'êtes pas égoïste si vous devez parfois faire passer vos besoins personnels avant ceux de votre bébé. Prenez un peu de temps pour vous vider la tête. Faites un peu d'exercice, prenez un bain, allez voir des amis pour discuter. Vous vous sentirez revigorée et plus forte.
  7. Vous vous sentez triste
    Pendant la première semaine suivant l'accouchement, de nombreuses femmes ont ce qu'on appelle souvent le « baby blues ». Vous pouvez vous sentir sur le point de fondre en larmes et émotive, anxieuse ou irritable. Cela est dû aux changements hormonaux et chimiques de votre corps après l'accouchement (et le manque de sommeil n'aide certainement pas non plus). Tous ces symptômes de maman triste sont normaux et, à mesure que vos hormones se stabilisent, ils devraient s'atténuer. Ne souffrez pas en silence. Parlez à votre partenaire, à vos amis et à votre famille. Et si vous êtes inquiète, parlez-en à votre médecin traitant.
  8. Vous êtes déboussolée
    Vos amis, votre famille – et même les étrangers dans la rue – essaieront de vous donner des conseils non désirés sur les bébés. Oui, tout le monde a un avis et est déterminé à vous en faire part. Pas étonnant que vous soyez déboussolée et que vous ne vous sentiez pas sûre de vos propres décisions. Leurs conseils sont bien intentionnés, alors écoutez-les mais n'hésitez pas à les ignorer ! Si vous avez besoin d'aide pour répondre à des questions sur l'allaitement maternel non désiré, consultez nos répliques ici. Il est préférable de faire confiance aux experts, alors faites un suivi avec votre médecin traitant si vous n'êtes pas sûre de vous.
  9. Vous vous sentez nulle
    Avouons-le, personne ne peut se préparer à la situation réelle de parent. Mais cela ne nous empêche pas de faire des projets pendant notre grossesse et d'imaginer cette vie de famille idéale. Maintenant que vous avez abandonné vos super projets, vous pouvez voir l'impression de perdre le contrôle, voire d'être trompée, et d'échouer en tant que mère. Être parent est difficile et vous ne pouvez pas anticiper, alors essayez de suivre le mouvement.
  10. Vous êtes heureuse 
    Et c'est bien ainsi ! C'est vrai : l'amour inconditionnel que vous ressentez pour votre nouveau-né est incroyable. Profitez de votre bonheur de jeune maman. Devenir parent est une chose merveilleuse, alors profitez de chaque moment fou, difficile et épuisant !
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !