Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Calmer les coliques du nourrisson

 

Durant ses premières semaines de vie, bébé peut soudainement se tortiller, avoir de nombreux gaz, se mettre à pleurer et est inconsolable. Ce phénomène bénin de transition s'appelle les coliques du nourrisson.

Mardi 09 août 2016

Comment reconnaître les coliques du nourrisson

Alors que votre nouveau-né était le plus adorable des bébés, passant ses journées à dormir, sans un pleur, depuis qu'il a 2 semaines, vous passez vos soirées à le bercer. Rien n'y fait, il reste inconsolable.

Votre bébé semble avoir mal au ventre, il replie frénétiquement ses jambes sur son ventre. Bien souvent, il finit par émettre un gaz, ce qui le calme un peu... jusqu'à ce que ça recommence.

A confirmer avec votre pédiatre, mais ce sont certainement des coliques.

Première bonne nouvelle : la santé de votre enfant n’est pas en danger, les coliques du nouveau-né ne sont pas une maladie infantile.

Deuxième bonne nouvelle : ça passera vers ses trois mois !

 

Quelles sont les causes des coliques du nouveau-né ?

Débutant souvent en fin d'après-midi ou en soirée, les coliques ressemblent à des maux de ventre survenant de façon intense et fréquente.

Elles s'expriment par des pleurs du bébé qui durent longtemps, une agitation (bébé se tortille dans tous les sens) et l'émission de gaz.

Malgré les tentatives d'études, les causes des coliques du nourrisson restent inexpliquées.

Reste alors la théorie. Elles peuvent être la conséquence :

  • une immaturité intestinale
  • de l'anxiété des parents
  • un cycle veille-sommeil qui se construit
  • ou parfois d'une allergie aux protéines de lait de vache

Les coliques du nouveau-né ne modifient pas la consistance ou l'aspect des selles et ne sont pas à confondre avec une diarrhée.

 

Les remèdes pour soulager bébé

Pour calmer bébé, les parents sont capables de tout tenter. Voici quelques astuces à tester :

  • si vous allaitez : évitez les épices, les choux, brocolis, choux de Bruxelles, les haricots et flageolets, sources de flatulence
  • massez doucement le ventre de votre bébé dans le sens des aiguilles d’une montre
  • posez sur son abdomen une bouillotte (de préférence remplie de noyaux de cerises) tiède car le chaud est un formidable antidouleur
  • demandez à votre pédiatre un médicament homéopathique (en sirop)
  • usez et abusez de l'écharpe de portage : la position verticale soulage bébé
  • portez bébé à plat ventre sur votre avant-bras, sa tête au creux de votre main et ses jambes et bras pendants de chaque côté puis marchez, marchez, marchez

Attention, la succion calme les douleurs intestinales et votre bébé aura tendance à vouloir toujours téter... S’il mange trop, il aura mal au ventre ! Patience ! On dit qu'il faut attendre les 100 jours de bébé pour avoir un bébé zen.

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.