6 - 7 mois
Article
Add this post to favorites

Tout savoir sur le lait infantile : quel lait infantile choisir ?

Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson. Toutefois, certaines mamans sont dans l’impossibilité d’allaiter. D’autres encore sont contraintes de cesser l’allaitement. Il faut alors choisir un lait infantile, en suivant les recommandations de votre pédiatre. Il existe cependant de nombreux laits infantiles adaptés à chaque bébé. Pour vous y retrouver facilement, voici les critères à prendre en compte pour savoir quel lait infantile choisir pour votre bébé, et les spécificités de chaque référence.

8 mins de lecture mars 31, 2022

Le lait infantile, une composition adaptée pour le développement de votre bébé

Le premier et meilleur lait pour votre bébé, c’est en effet le lait maternel, qui reste recommandé exclusivement de la naissance jusqu’à 6 mois. Il s’adapte naturellement aux besoins de votre nourrisson, en fonction de son âge, mais aussi au cours de la tétée. Il répond ainsi aux besoins spécifiques des nourrissons, et il contribue à renforcer leur système immunitaire et leur résistance aux allergies. Vous pouvez poursuivre l’allaitement jusqu’à au moins 3 ans, mais si votre bébé n’est pas ou plus allaité, il vous faut choisir un lait infantile. C’est alors l’étape du premier biberon, et le lait choisi pour bébé devra correspondre à son âge et répondre à ses éventuels besoins spécifiques. Les « laits infantiles » sont les différents types de préparations lactées de substitution si bébé n’est pas nourri au sein. Ils sont adaptés à l’âge de votre bébé s’il n’est pas allaité : lait 1er âge, lait de suite à partir de 6 mois (aussi appelé lait 2ème âge), et lait de croissance à partir de 10 à 12 mois. La composition des laits infantiles est conçue pour permettre de couvrir les différents besoins nutritionnels de bébé en fonction de son âge.

Pourquoi choisir un lait infantile ?

S’il n’est pas possible de nourrir votre bébé avec du lait maternel, il faut se tourner vers une formule infantile, car le système digestif de votre nourrisson n’est pas encore prêt pour un lait destiné aux adultes. Il ne le sera pas avant que votre tout-petit atteigne l’âge de 12 mois. De plus, vous devrez veiller à ce que votre bébé ne souffre pas de carence en fer, si vous optez pour le lait de vache plutôt que le lait de croissance à partir de cet âge-là. La composition du lait infantile correspond aux besoins nutritionnels des tout jeunes nourrissons. Il est ainsi plus riche en glucides, en acides gras essentiels, en vitamines et en minéraux, et il contient moins de protéines. Le lait infantile existe au format poudre, à diluer dans de l’eau, ou liquide, prêt à l’emploi. Si les formules et apports sont identiques, le choix se fera alors selon vos besoins.

Les besoins de votre bébé couverts par le lait infantile

Les bébés ont notamment besoin de glucides pour grandir, bouger et être en bonne santé. Il leur faut également une quantité suffisante de lipides pour un bon développement physique et cérébral, avoir de l’énergie, et pour le bon fonctionnement de leur métabolisme (sécrétion des hormones et des enzymes, transport des nutriments). Les minéraux sont aussi indispensables à votre bébé, notamment le sodium, le potassium, le chlore, le calcium (pour le développement du squelette), le phosphore, le magnésium, le fer (pour le développement cognitif et le bon fonctionnement du système immunitaire), le cuivre, le zinc (pour la croissance) et le manganèse. Un vrai cocktail de champion ! Le lait infantile fournit les vitamines A, C, D, E, K et du groupe B, afin que bébé résiste mieux aux maladies et qu’il soit en pleine forme.

Le lait 2ème âge, le complément indispensable de la diversification alimentaire

Le lait 2ème âge se trouve également dans le commerce sous les noms de « préparation de suite » ou « lait de suite ». Il convient parfaitement pour l’alimentation des bébés entre 6 et 12 mois. En effet, à cet âge, son lait demeure l’ingrédient indispensable et principal de son régime alimentaire. La composition du lait est adaptée pour apporter les compléments essentiels à l’alimentation solide que commence à découvrir votre bébé. Conformément à la réglementation sur les laits infantiles, le lait de suite contient ainsi des éléments indispensables à la bonne santé de votre bout de chou :

  • Des acides gras polyinsaturés de la famille des oméga-3 : du DHA (acide docosahexaénoïque, issu de l'huile de poisson), et de l’acide alpha-linolénique* qui est indispensable pour le développement cérébral de votre bébé.
  • Du fer* qui est nécessaire pour le bon fonctionnement de son système immunitaire.
  • Du calcium* et de la vitamine D* qui sont essentiels pour le développement de ses os et de ses dents.
  • Des protéines, dont le taux doit osciller entre 1,10 et 2 mg / 100 ml pour les laits 2ème âge.

Il est important de donner à votre bébé un lait 2ème âge, même en période de diversification alimentaire, car les fruits et légumes introduits dans son alimentation ne suffisent pas à couvrir tous ses besoins nutritionnels. La réglementation permet d’intégrer une teneur en protéine légèrement inférieure dans les laits de suite que dans les préparations pour nourrissons. Par ailleurs, ils contiennent plus de fer et d’acides gras essentiels que le lait de vache.

Le lait de croissance, des apports essentiels pour bien grandir

Le lait de croissance, qui est en quelque sorte le « lait 3ème âge », est recommandé pour les bébés à partir de l’âge de 10 mois à 12 mois selon les marques, et jusqu’à l’âge de 3 ans. C’est le lait idéal en complément de l’alimentation de bébé. Il apporte en effet des éléments indispensables, parmi lesquels :

  • Du fer et de la vitamine C qui favorisent et stimulent le système immunitaire. Le lait de croissance est plus riche en fer que le lait de vache, car à cet âge-là, votre bébé en a particulièrement besoin pour son développement. Il est recommandé de donner à votre bambin du lait de croissance, car il est beaucoup plus riche en fer que le lait de vache. Cela permet de limiter le risque de carence en fer.
  • Du calcium et de la vitamine D qui contribuent au développement normal des os.
  • Des acides gras essentiels.
  • Des protéines, dont la quantité varie entre 1 et 2,70 mg / 100 ml pour les laits de croissance1. Les protéines sont nécessaires pour la constitution des cellules, des muscles et du squelette, mais aussi pour le transport des nutriments, et la sécrétion des enzymes, des anticorps et des hormones.

Il est préférable de continuer de donner à votre bébé du lait de croissance jusqu’à ses 3 ans, même si vous pouvez commencer à lui faire goûter, petit à petit, des laitages fabriqués à partir de lait de vache. Jusqu’à l’âge de 3 ans, il est recommandé de continuer à donner jusqu’à 500 ml de lait de croissance par jour à votre enfant2, afin de bien couvrir ses besoins nutritionnels. L’idéal, c’est de lui en proposer au petit-déjeuner et au goûter. À partir de 3 ans, votre enfant peut boire du lait de vache, de préférence entier, car il contient davantage de nutriments, de glucides et de lipides que les laits de vache écrémés ou demi-écrémés.

Des laits pour répondre aux besoins spécifiques de votre bébé

En plus de la classification par âge, il existe également des laits infantiles dont la composition permet de répondre à certains besoins de bébé. En effet, si votre bébé a des besoins spécifiques en termes d’alimentation ou souffre de troubles digestifs, vous pouvez lui donner des laits spécifiquement conçus pour répondre à ses besoins. Demandez l’avis de votre médecin ou de votre pédiatre à ce sujet. Pour les bébés ayant un gros appétit, vous pouvez lui proposer un lait infantile qui le rassasiera mieux que les laits 2ème âge ou les laits de croissance classiques. Il existe en effet des laits spécifiquement adaptés aux bébés gourmands, qui contiennent plus de caséine, moins de lactose, et qui sont épaissis à l’amidon. Pour les nourrissons souffrant de troubles digestifs, il existe toute une gamme de laits spéciaux, qui ne doivent être proposés à votre bébé que sur conseil de votre pédiatre :

  • Des laits pour soulager les coliques du nourrisson. Il s’agit la plupart du temps de lait contenant moins de lactose que les laits infantiles classiques.
  • Des laits qui limitent le risque de régurgitations, appelés aussi « lait anti-reflux » ou lait AR. Ces laits sont souvent plus riches en caséine, et épaissis en amidon.
  • Des laits pour lutter contre la constipation : ces laits sont réservés, toujours sur l’avis du médecin qui suit votre bébé, aux nourrissons ayant moins d’une selle par jour. Ils sont plus riches en lactose, et contiennent moins de caséine.
  • Des laits hypoallergéniques (HA), réservés aux bébés ayant des antécédents allergiques familiaux.

Qu’en est-il du lait bio pour bébé ?

Il existe désormais des laits bio pour bébé. Ceux-ci conservent les mêmes qualité qu’un lait infantile « classique ». Les différences proviennent de l’origine des ingrédients, qui sont issus d’une agriculture biologique, ce qui leur permet de bénéficier d’une certification AB (Agriculture Biologique). Bio ou non bio, les laits infantiles restent soumis à la même réglementation et aux mêmes exigences.

Des laits alternatifs pour les bébés à éviter

De nombreux adultes ont opté pour des alternatives au lait de vache : certains ont choisi des laits animaux de chèvre, de jument, d'ânesse ou de brebis, etc. D'autres préfèrent quant à eux consommer des boissons végétales. La plupart des personnes qui se sont tournées vers ce type de laits ou de boissons l’ont fait car elles digéraient mal le lait de vache. S’il n’y a pas à douter que les adultes trouvent dans ces laits ou autres boissons un meilleur confort gastrique, il est préférable de ne pas donner ce type de « lait » aux bébés, et même aux jeunes enfants. Ils peuvent provoquer des problèmes de santé chez les bébés : troubles digestifs et carences graves, qui peuvent nuire à la croissance et au fonctionnement cognitif des enfants. En revanche, il existe des laits infantiles fabriqués à base de lait de chèvre ou au riz : demandez toujours l’avis de votre médecin ou de votre pédiatre avant de proposer ces types de laits infantiles à votre enfant, et assurez-vous bien qu’il s’agisse de laits infantiles.

*Conformément à la réglementation sur les laits de suite.

Rejoignez

MVP Logo

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail

  • Des conseils de professionnels

    Un doute? Une hésitation? Nos diététiciennes sont à votre écoute.
     

  • Bons de reduction

    Des outils pratiques

    Des outils pour suivre les besoins de Bébé au fur et à mesure qu'il grandit!
     

  • Nos marques à votre service

    Tous les sites de nos différentes marques accessibles grâce à votre compte unique Nestlé.
     

review.svg

Besoin d’un conseil? Une question?

Contactez-nous selon le moyen que vous préférez

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.