Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Votre bébé part à la découverte des goûts et des saveurs

(0 avis)

Comment votre bébé fait son apprentissage gustatif

Lundi 14 nov 2016

Votre bébé préfère le sucré au salé et un liquide acide ou amer provoque chez lui des grimaces. Cet apprentissage des goûts débute déjà in utéro et s'enrichit avec la diversification alimentaire. Ensuite, les papilles de votre bébé n’arrêteront plus de se perfectionner grâce aux menus pour petit gourmet que vous lui proposer !

Une découverte des goûts précoce

 

Dès le cinquième mois de grossesse, votre bébé commence l’éducation de ses papilles.

 

Il découvre les différences de saveurs en fonction de l'alimentation de sa maman pendant la grossesse qui influence le goût du liquide amniotique.

 

Par la suite, les attirances et aversions de votre bébé évolueront au gré de son développement, qui se poursuit au moment de l'allaitement maternel –le goût du lait évoluant en fonction de ce que la mère mange - et avec la diversification alimentaire, à partir de 4 – 6 mois.

 

Vers 2 ans, votre bébé peut connaître une période de « néophobie alimentaire », c’est-à-dire qu’il peut  commencer à refuser tout aliment avec lequel il n'est pas familier, souvent par peur de l'inconnu. Heureusement c'est une période transitoire et présente chez beaucoup de bébés à des degrés plus ou moins importants. C'est aussi le moment où il formule ses premières préférences, constitutive aussi de sa personnalité.  Dans ce cas, ce qui fonctionne en amont pour limiter l'impact de cette période c'est de jouer la variété et répétition dès le début de la diversification.

Ce qu'il faut faire pendant : ne pas abandonner, continuer à proposer les aliments refusés régulièrement mais à côté d'autres aliments appréciés ou cuisinés autrement.

 

            L'éveil aux goûts : une histoire de famille et de sens !

 

Grâce à ce que vous lui proposez, votre bébé va mémoriser des habitudes propres à sa culture. En famille, il apprend à reconnaître les aliments qui se mangent et ceux qui ne se mangent pas. Le goût est un véritable apprentissage culturel. Il se fait dès le plus jeune âge, à travers les menus que vous lui proposez et avec vos assiettes qu’il peut observer. Très vite, votre bébé adorera la cuisine régionale ou familiale et bientôt, il dévorera son petit couscous comme son petit cassoulet !

 

Le meilleur moment pour faire découvrir de nouvelles saveurs à votre bébé se situe au moment de la diversification. Cet apprentissage fondateur commence entre 4 et 6 mois. Patate douce, panais, potimarron, courgette, topinambour, fenouil ou encore betterave… sont autant de saveurs particulières à lui faire découvrir, en respectant les conseils de votre pédiatre sur ce qui est autorisé à votre bébé selon son âge. Plus vous lui proposerez de nouveaux aliments pour ses repas avant sa phase de néophobie alimentaire, plus vous avez de chance qu'il les accepte toujours, pendant et après cette phase.

 

Pour transformer votre nourrisson en véritable petit gourmet, il ne faut pas hésiter à lui faire découvrir progressivement, non seulement les quatre saveurs de base (salé, sucré, amer, acide), mais également alterner les sensations thermiques (chaud/tiède/froid), les sensations tactiles (mou/croquant, mousseux, fondant) et visuelles (couleurs et formes différentes) dans ses menus pour bébé. Allez y doucement, cependant, une découverte à la fois pour qu’il puisse bien en profiter J

 

Son éveil gustatif ne passe pas uniquement par le goût. Tous ses sens y participent. Il est donc essentiel de faire participer votre enfant quand vous cuisinez en le laissant sentir, toucher, manipuler, regarder la préparation du repas, écouter les bruits de cuisson … Aussi, vous pouvez lui expliquez ce que vous faites. Un petit tour sur le marché est également une bonne idée ! Il faut stimuler ses papilles et ses sens pour l'éveiller doucement mais sûrement à la cuisine.


Trouvez des solutions pour varier les plaisirs de bébé en mixant les repas faits maison adaptés à ses besoins ou préparés pour lui.

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • Quand débute l'éveil gustatif de votre bébé ?

    Il débute très tôt, in utéro, grâce au liquide amniotique, puis continue en douceur avec l'allaitement maternel jusqu'au début de la diversification, entre 4 et 6 mois où les possibilités de découvertes s'élargissent au fil des mois.

  • Que faire si votre enfant refuse un aliment ?

    Il est peut-être dans une phase de néophobie alimentaire. Dans ce cas, le reproposer à plusieurs reprises, le développement du goût est un vrai "apprentissage". Vous pouvez le proposer en mélange avec d'autres aliments qu'il apprécie.

  • Comment accompagner votre bébé dans son éveil gustatif ?

    Vous pouvez lui proposer des saveurs variées, peu courantes voire exotiques, tout en veillant à respecter les recommandations de votre médecin. Aussi, laissez votre bébé « jouer » avec la nourriture, la découvrir au travers de ses 5 sens.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus
Avis sur l’article

0 avis