Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager Blog
X

18 à 24 Mois : Post Partum partie 3

 
Vendredi 23 juin 2017 par Alexandra C

5.- Post-partum - La vie reprend son cours mais...

 

Chez moi, la nouvelle organisation avec Inès à la maison a été très difficile. Trop de nouveautés dans nos vies d'un seul coup. Mon mari, qui a débuté comme père, avait plus peur que moi et je crois que c'est à cause de ça qu'il m'a beaucoup aidé pour le quotidien (entretien et nettoyage de la maison, s'occuper des animaux domestiques, faire la cuisine) mais il ne s'est pas trop impliqué dans les soins du nouveau-né. Moi aussi j'avais peur. Moi aussi je débutais comme mère, mais j'ai dû prendre sur moi.

 

Nous avons eu le soutien de toute la famille cependant  il y a eu beaucoup de fatigue, des désaccords et conflits à répétition, beaucoup de mésentente et la problématique classique d'un couple qui fait ses débuts comme père et mère, avec, en plus, toutes nos différences culturelles qui sont vraiment ressorties, comme jamais,  malgré nos quelques années de vie commune.

 

Pour des raisons économiques je n'ai pas pu prendre un congé parental et j'ai repris le travail à la fin de mon congé maternité normal. Quand Inès n'avait même pas trois mois elle allait en crèche toute la semaine.

 

Je me sentais de plus en plus épuisée, physiquement et moralement, impuissante, débordée, dépassée par ma routine et l'infernale cadence à laquelle je me suis habituée seulement des mois et des mois plus tard.

 

Un hiver long et beaucoup de nuits blanches, plein de visites chez le médecin, aux urgences pédiatriques et même un week-end à l'hôpital avec bébé de 5 mois atteint d'une gastro. Heureusement jamais rien de grave néanmoins des dures épreuves pour des parents déjà terrifiés...

 

Bébé malade trop souvent, l'anxiété de se débrouiller car il fallait aller au travail, qu'en plus j'ai repris pendant la période la plus chargée de l'année. Souvent, la façon de traiter le bébé a été sujet à dispute entre mon mari et moi. 24 heures ne me suffisaient jamais et le conflit entre mon ressenti et la réalité ainsi que mon sentiment de vide et solitude - déjà installé- devenait de plus en plus oppressant.

 

Plein de fois j'ai souri à Inès avec l'âme meurtrie parce que je me sentais une mauvaise mère, accablée et anxieuse, incapable d'assumer une telle responsabilité. Aujourd'hui, je suis sûre qu'il y avait beaucoup de fausses impressions, parce que j'ai toujours fait de mon mieux avec beaucoup d'amour.

 

Je voulais juste une pause et me ressourcer.

 

J'ai pris conscience que ce n'était pas normal de se sentir comme ça : en fin de compte j'avais le droit d'accepter que je n'étais pas «comme je devrais être» et j'ai enfin cherché de l'aide professionnelle. Après quelques mois de thérapie j'ai pu enfin commencer à tourner la page de cet amer épisode de ma vie.

 

J'ai profité de ma maternité très tardivement et je regrette tout le temps que j'ai gâché ainsi. J'ai dû rétablir mes priorités. Je me suis consacrée à nourrir monâme et j'ai dû prendre des décisions importantes comme quitter un travail qui me prenait trop d'énergie même si cela a signifié recommencer à zéro. L'argent va et vient, le temps non.




 

6.- Post-partum - Enfin le soleil brille à nouveau !

 

À la fin tout passe et on continue. On garde en mémoire les choses vraiment importantes. C'est avec joie que j'accorde le maximum de mon temps à ma fille, comme mes parents l'ont fait pour moi, parce que je veux qu'elle ai l'empreinte de tout l'amour qu'on a pour elle et que plus tard, Inès puisse le multiplier autour d'elle, rendre tout l'amour qu'elle a eu.

 

Qu'elle soit toujours une personne heureuse, consciente de son pouvoir mais aussi de ses limites. Qu'elle apprenne à se respecter et ne jamais pleurer en silence sa peur ou son désespoir juste parce que la société dit que «c'est comme ça». Il faut qu'elle comprenne qu'elle n'est pas parfaite mais elle sera toujours merveilleuse et malgré les mauvais moments que la vie lui infligera peut-être, elle mérite toujours le meilleur.

 

C'est dommage, nous les humains avons besoin de beaucoup souffrir pour apprendre des leçons simples.

 

Si jamais j'ai une prochaine fois, j'écouterai attentivement mon corps, mon intuition. Je prendrai les choses comme elles viennent et surtout je n'essaierai plus d'atteindre des normes aussi utopiques que stupides pour devenir une "wonderwoman».

 

Je vais aussi mettre en pratique les conseils avisés de ma mère, mon initiatrice, en particulier les «repose toi, bouge pas et occupe toi seulement de ta fille." Et au lieu de dépenser dans du coûteux matériel de puériculture, je préférerai me payer de l'aide ménagère.

 

Question d'attitude, maintenant je "vois le soleil qui brille." Et malgré les kilos en trop je me sens belle, libre et j'écris, je travaille, je suis mère, épouse, femme et même femme au foyer. Je cumule les rôles mais ils ne me pèsent plus.

 

On dit qu'on oublie et c'est pour cela qu'on refait des enfants... Moi je ne sais pas si un jour je me sentirai prête à devenir mère à nouveau. J'ai encore besoin de temps pour décanter cette première expérience et profiter à 100% de ce petit être divin, Inès, ma vie, mon soleil, mon tout : une magnifique personne qui est venue comme une bénédiction et une grande leçon d'amour.

En savoir plus

Rejoignez le Club Nestlé Bébé

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail

  • Bons de réductionChaque mois, bénéficier de bons de réduction et faites découvrir à Bébé de nouvelles saveurs !
  • ExpertiseUn doute ? Une hésitation ? Nos diététiciennes sont à votre écoute.
  • Outils personnalisésDes outils pour suivre les besoins de Bébé au fur et à mesure qu'il grandit !
  • Compte unique NestléTous les sites de nos différentes marques accessibles grâce à votre compte unique Nestlé.
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !