Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager Article
X

Découvrez les réponses à toutes vos questions sur le diabète gestationnel !

 

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le diabète gestationnel ainsi que sur la manière de le prévenir et de le maîtriser.

Jeudi 22 oct 2020

Si vous êtes enceinte, que vous n'avez jamais eu de diabète auparavant et que votre glycémie (taux de sucre dans le sang) est élevée (généralement au cours du deuxième ou du troisième trimestre), vous souffrez de diabète gestationnel. L'insuline (une hormone fabriquée par votre corps) n'agit pas de manière suffisamment efficace pour permettre au glucose présent dans votre sang de pénétrer dans les cellules afin de leur fournir de l'énergie. La plupart des femmes atteintes de diabète gestationnel cessent d'en souffrir immédiatement après la naissance de leur bébé. C'est pourquoi l'on suppose que les hormones de grossesse en sont la cause.

 

Comment les femmes déclenchent-elles un diabète gestationnel ?

Les chercheurs n'ont pas vraiment de réponse définitive à cette question. Ce qu'ils savent, c'est que vous êtes plus susceptible de développer un diabète gestationnel :

  • Si vous souffrez de surpoids ou d'obésité ;
  • Si vous avez des antécédents familiaux de diabète (par exemple, une mère, un père ou un frère/une sœur diabétique) ;
  • Si vous avez déjà des enfants qui pesaient plus de 4 kg à la naissance ;
  • Si vous avez contracté un diabète gestationnel lors d'une précédente grossesse;
  • Si vous êtes âgée de 35 ans ou plus.

 

Est-il possible de prévenir le diabète gestationnel ?

Certains changements dans votre hygiène de vie et votre alimentation peuvent vous aider à prévenir le diabète gestationnel. Ceci est particulièrement important si vous faites partie de l'une des catégories à risque mentionnées ci-dessus.

Consultez les points suivants afin de trouver des moyens de vous aider à prévenir le diabète gestationnel.

  • Avant de tomber enceinte :

  • Arrêtez de fumer.
  • Adoptez une alimentation saine comprenant les quantités recommandées de fruits, de légumes, de céréales complètes, de viande maigre et de produits laitiers.
  • Maintenez un poids santé.
  • Adoptez un mode de vie actif.

 

  • Pendant la grossesse :

  • Continuez à suivre le mode de vie sain et actif et le régime alimentaire mentionnés ci-dessus et soyez attentive aux aliments qui provoquent des pics de glycémie (en essayant de les éviter).
  • Si vous avez un doute, n'hésitez pas à demander au médecin qui vous suit de surveiller de plus près votre glycémie.
  • Renseignez-vous auprès de votre médecin quant à l'examen sanguin de routine que vous pouvez passer pour savoir si vous souffrez de diabète gestationnel. les analyses de la glycémie font généralement parties du suivi de la grossesse en France, notamment si un ou plusieurs facteurs de risque sont présents.
  • Si vous découvrez que vous êtes atteinte de diabète gestationnel, pas de panique ! Il est tout à fait gérable avec un régime adapté, de l'exercice et, si nécessaire, des médicaments. Votre médecin vous proposera un plan adapté à vos besoins. Une fois leur glycémie stabilisée, la santé de la majorité des mères et de leurs bébés est préservée tout au long de la grossesse.

 

Questions fréquentes concernant le diabète gestationnel

Vous trouverez ci-dessous quelques questions fréquentes concernant le diabète gestationnel afin de vous permettre d'apprendre tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Q : La diabète gestationnel est-il fréquent ?
R : Dans le monde entier, le nombre de femmes souffrant de diabète gestationnel est en augmentation. Les scientifiques ne savent pas pourquoi, mais certains groupes raciaux et ethniques ont tendance à présenter des taux plus élevés de diabète gestationnel. Le nombre croissant de femmes souffrant d'obésité au moment où elles tombent enceintes pourrait en partie être responsable de cette augmentation.

Q : Vais-je être testée ?
R : Oui, la plupart des médecins réalisent un test de dépistage sanguin de routine entre la 24e et la 28e semaine afin de vérifier l'absence de diabète gestationnel. Ils procèdent ainsi parce que de nombreuses femmes ne présentent aucun des facteurs de risque ci-dessus et n'ont aucun symptôme. Si vous présentez un risque plus élevé, votre médecin peut vous recommander de vous faire dépister plus tôt.

Q : Si je développe un diabète gestationnel, devrai-je prendre des médicaments ?
R : Pas nécessairement. Il est important de souligner que le diabète gestationnel peut être pris en charge efficacement et que des modifications dans votre alimentation et votre condition physique peuvent suffire à maintenir une glycémie adéquate, même si des médicaments sont parfois également nécessaires. Votre médecin sera en mesure de vous conseiller.

Q : Le diabète gestationnel peut-il nuire à mon bébé ?
R : Pas s'il est correctement contrôlé. Une fois la glycémie sous contrôle, la santé de la majorité des mères et de leurs bébés peut être préservée. Si le diabète gestationnel n'est pas contrôlé et que votre glycémie demeure trop élevée, l'excédent de glucose traverse le placenta pour atteindre le fœtus. L'excédent de glucose dans le sang de votre bébé oblige son corps à produire plus d'insuline. Cet excès de glucose et d'insuline dans le sang peut engendrer une prise de poids et une croissance trop rapide, en particulier au niveau de la partie supérieure de son corps. L'excès d'insuline produit par votre bébé peut également entraîner une hypoglycémie à la naissance, ce qui nécessite des soins médicaux.

Q : Mais un gros bébé n'est-il pas un signe de bonne santé ?
R : Non, c'est une idée fausse très répandue. Si votre bébé a un poids supérieur aux courbes de référence, cela risque d'avoir des conséquences sur sa santé. Ces bébés peuvent rencontrer des difficultés dans l'utérus et au moment de passer dans le canal génital ; ils risquent également de souffrir d'autres complications à la naissance. Après la naissance, ils peuvent aussi courir un risque accru de problèmes respiratoires.

Q : En cas de diabète gestationnel, quels sont les risques liés à la glycémie ?
R : Si votre taux de glucose dans le sang est élevé pendant la grossesse, vous avez plus de risques de donner naissance à un gros bébé. Ce dernier risque davantage d'être en surpoids durant son enfance. Les enfants en surpoids présentent à leur tour un risque accru d'obésité à l'âge adulte.

Q : Le diabète gestationnel peut-il affecter mon bébé lorsqu'il grandit ?
R : Vérifiez toujours vos seuils de glycémie auprès de votre médecin. De manière générale, dans le cas des femmes enceintes atteintes de diabète gestationnel, la Fédération internationale de gynécologie et d'obstétrique recommande d'appliquer les seuils de glycémie suivants :
Avant le petit déjeuner (valeur a jeun) : jusqu'à 95 mg/dl
1 heure après un repas : jusqu'à 140 mg/dl
2 heures après un repas : jusqu'à 120 mg/dl.

Q : Que puis-je faire si je développe un diabète gestationnel ?
R : Suivez ce plan en 6 étapes pour vous aider à prendre en main votre diabète gestationnel.


1. Apprenez à surveiller votre glycémie. Demandez à votre médecin comment surveiller votre glycémie et quel doit être dans l'absolu votre taux de glucose avant de manger le matin et après les repas.

2. Mangez équilibré. Nous sommes tous différents. Le mieux est donc de vous adresser à un diététicien pour qu'il ajuste votre régime alimentaire de sorte que vous consommiez les calories et les nutriments (en particulier les glucides, les protéines et les matières grasses) dont votre corps a besoin.

3. Surveillez votre prise de poids pendant la grossesse.

4. Continuez à pratiquer une activité physique modérée en suivant les conseils de votre médecin.

5. Prenez les médicaments qui vous ont été prescrits.

6. Allez à tous vos rendez-vous pour que votre médecin puisse contrôler et surveiller la croissance de votre bébé.

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Grâce à votre compte unique Nestlé, accédez aux sites de nos différentes marques.
  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme et essayez nos outils personnalisés.
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*
En savoir plus
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !