Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager Article
X
Comment détecter l'intolérance au lactose chez bébé ?

Intolérance au lactose de bébé : symptômes et traitement

 

Même si l’intolérance chronique au lactose reste rare chez les bébés, ce trouble digestif peut toutefois toucher ponctuellement certains bébés, à la suite, notamment, d’une infection. Comment se manifeste cette forme d’intolérance alimentaire ? Comment s’explique-t-elle et se soigne-t-elle ?

Mardi 09 août 2016


L’intolérance au lactose, qu’est-ce que c’est ?


Contrairement à l’allergie qui résulte d’une réaction inappropriée du système immunitaire, l’intolérance au lactose, elle, résulte d’un dysfonctionnement du métabolisme. L’intolérance alimentaire se caractérise, en effet, par l'incapacité de notre système digestif à digérer convenablement un aliment. Dans ce cas précis, il s’agit du lactose, un glucide naturellement présent dans le lait de vache, de chèvre, de brebis, et aussi dans le lait maternel de la femme. Pour parvenir à digérer ce sucre au niveau de l’intestin grêle, le système digestif de l’homme sécrète une enzyme appelée « lactase ». Mais lorsque le taux de lactase n’est pas suffisant pour assurer une bonne digestion du lactose, c’est l’intolérance. Chez de nombreux bébés, le lactose peut être ingéré dans une certaine quantité sans provoquer de signaux d’alerte, ce qui rend le diagnostic plus difficile à établir.


Quelle est la différence avec l’allergie aux protéines de lait de vache ?

On a souvent tendance à associer l’intolérance à l’allergie alimentaire. Or, ces deux troubles découlent de mécanismes totalement différents. Nous venons de voir que l’intolérance affiche une origine métabolique. L’allergie aux protéines de lait de vache, quant à elle, est occasionnée par un trouble immunitaire. L’organisme des bébés allergiques va en effet réagir à la présence de protéines contenues dans le lait de vache et les préparations pour nourrissons, qu’il va assimiler à des agents pathogènes. Pour les combattre, le système immunitaire déclenche alors un processus de défense qui peut se traduire par des symptômes respiratoires et/ou cutanés. Chez de nombreux enfants, cette forme d’allergie disparaît généralement vers l’âge de 2 ou 3 ans.


Comment savoir si bébé est intolérant au lactose ?

On parle d’intolérance primaire pour qualifier les bébés qui ne produisent absolument pas de lactase. Ce type de cas reste fort heureusement très rare. Plus généralement, l’intolérance au lactose se développe de manière progressive chez les jeunes enfants, et les premiers signes cliniques caractéristiques n’apparaissent pas avant 2 ou 3 ans. En effet, la quantité de lactase a tendance à chuter dès la fin de l’allaitement maternel, et c’est donc à cette période de la vie que les signes cliniques surviennent.

On trouve également des intolérances secondaires temporaires chez des enfants ayant contracté une gastro-entérite ou après une prise d’antibiotique qui aurait modifié la flore intestinale. Comme il n’est plus digéré correctement, le lactose va stagner dans l’intestin, devenant la proie des bactéries. Les troubles ainsi provoqués seront de nature digestive : ballonnements, gaz, diarrhées, reflux, crampes abdominales…


Comment traiter une intolérance au lactose ?

Seul votre médecin est apte à réaliser les examens nécessaires pour poser le diagnostic d’une intolérance au lactose. Le cas échéant, il faudra adapter l'alimentation de votre bébé. Si l'intolérance est primaire, bébé ne digérera jamais le lactose. Il faudra alors lui proposer un régime sans lactose, et notamment des laits pour bébé sans lactose. Chez le bébé, il est impensable de restreindre la consommation de produits laitiers, puisque le lait est la base même de son alimentation. On optera donc pour des laits « sans lactose » et, à partir de l'âge de 6 mois, on complètera son alimentation en introduisant des fruits, des légumes, de la viande et du poisson, des céréales...

Pour les intolérances dites secondaires, il suffit de supprimer le lait et de privilégier les produits laitiers de type yaourt ou certains fromages dont la teneur en lactose est beaucoup plus basse du fait de leur mode de fabrication.

Si une intolérance au lactose se développe chez votre bébé allaité, l’interruption de l’allaitement maternel n’est pas préconisée. Demandez conseil à votre médecin.

En savoir plus

Rejoignez le Club Nestlé Bébé

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail

  • Bons de réductionChaque mois, bénéficier de bons de réduction et faites découvrir à Bébé de nouvelles saveurs !
  • ExpertiseUn doute ? Une hésitation ? Nos diététiciennes sont à votre écoute.
  • Outils personnalisésDes outils pour suivre les besoins de Bébé au fur et à mesure qu'il grandit !
  • Compte unique NestléTous les sites de nos différentes marques accessibles grâce à votre compte unique Nestlé.
En savoir plus
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !