Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager Blog
X

12 à 17 Mois : Nos journées - 1ère partie : le matin

 
Lundi 26 juin 2017 par Esther B

Théodore aura bientôt 18 mois. Le chaos des premières semaines est loin derrière nous. Le rythme est pris, la routine s'installe. Cette routine qui fait tellement peur lorsqu'on est un jeune couple d'amoureux on apprend, avec un enfant, à s'en délecter. Les habitudes du réveil, des repas, du coucher, ces petits riens qui font la journée des parents, de cette famille qu'un enfant est venu agrandir.

Tous les matins nous devons réveiller Théodore pour l'emmener chez sa nounou. Je frappe à sa porte, c'est notre rituel. Soit il dort encore, soit il m'attend assis dans son lit à demi ensommeillé et fait mine de se rendormir en se blottissant contre ses peluches. Puis il tend ses bras vers moi et nous disons bonjour à Georges qui a profité de l'ouverture de la porte pour se précipiter à l'intérieur.

Le biberon du matin est vite englouti. Après une tranche de brioche Théodore est déjà très en forme. Il rit, court, joue. J'admire cette merveilleuse capacité des enfants à vivre dans l'instant, à se réjouir, à être heureux dès le matin comme si la journée allait forcément être belle. Et elle l'est, bien sûr.

Son papa le change et commence à l'habiller pendant que je me prépare. Je les entends parler, se raconter des secrets, je devine leurs rires et leur belle complicité. Il fait encore frais le matin mais il me tarde de le voir porter short et sandales. Nous nous relayons en fonction de nos impératifs. Théodore rit toujours. Sa chambre est si lumineuse le matin que souvent le soleil nous éblouit. Il se reflète dans les cheveux dorés de mon fils que je tente de dompter. Devant on dirait un petit garçon modèle mais derrière c'est une autre histoire. Ses bouclettes et épis sont indomptables. Il aime se coiffer lui même alors souvent je lui laisse la brosse. Ça m'amuse et le rend fier.

Puis Théodore profite des minutes qui restent avant le départ pour jouer ou  courir après son chat. Depuis quelques temps il prend un livre et grimpe sur le fauteuil de son arrière grand-mère. Souvent nous l'observons par la porte entrouverte. Il est concentré, tournant les pages avec application. Ces moments de solitude et de silence semblent lui plaire. Et, même s'ils ne durent jamais très longtemps, je crois qu'ils sont indispensables.


L'heure tourne. Au moment de partir nous finissons toujours par courir. Après la tétine, le sac, une chaussure. Mais surtout après Théodore qui sait qu'il est temps de partir et fait un jeu de nous voir lancer à sa poursuite avec le regard noir et le manteau dans la main.


Son papa l'installe dans le porte-bébé. Un bisou, deux bisous, trois bisous, des caresses, des "je t'aime", un "bonne journée" plus tard la porte se referme. Je vais prendre le train puis le métro en pensant à ce joli matin. La journée sera belle, évidemment qu'elle sera belle.

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Grâce à votre compte unique Nestlé, accédez aux sites de nos différentes marques.
  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme et essayez nos outils personnalisés.
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !