6 - 7 mois
Article
Add this post to favorites

Faire face à l'angoisse de séparation chez les bébés et les jeunes enfants

Le syndrome du bébé collant, également connu sous le nom d'angoisse de séparation chez les jeunes enfants, peut vous bouleverser, vous et votre bébé. Voici quelques conseils pour vous aider tous les deux à faire face à l'angoisse de séparation et la peur de l'abandon.

4 mins de lecture

Qu'est-ce que l'angoisse de séparation ?

L'angoisse de séparation se caractérise par un sentiment d'anxiété et de détresse intense ressenti par un bébé lorsqu'il est séparé de sa mère ou de toute personne qui s'occupe habituellement de lui. Bébé comprend et exige le sentiment de présence de personnes qu’il connaît, et dès qu’il ne voit plus ses parents, il pense les avoir perdus, ce qui déclenche cette angoisse. En effet, votre enfant ne sait pas pourquoi vous partez et quand vous reviendrez. Rassurez-vous : c’est tout à fait normal et l’angoisse de séparation fait partie de son développement. En tant que parents, vous continuerez à créer un lien d’attachement avec votre enfant même si vous n’êtes pas toujours présents.

S’ils se sentent abandonnés, les bébés peuvent alors pleurer, hurler et se débattre lorsqu'ils sont séparés de leur maman ou leur papa, et ils peuvent avoir du mal à se calmer une fois que celui-ci est parti.

Combien de temps dure l'angoisse de séparation chez l'enfant ?

L’angoisse de séparation et la peur de l’abandon commence généralement autour de 8 mois de l’enfant. Sa durée peut varier selon les enfants, mais elles durent souvent quelques mois seulement et disparaît pendant la 2ème année. A partir de ses 3 ans, ses angoisses ne devraient plus se manifester.

Comment savoir que bébé est atteint de l'angoisse de séparation ?

Il est difficile de savoir si bébé est atteint d'angoisse de séparation, car les bébés ne peuvent pas communiquer verbalement ce qu'ils ressentent. Cependant, il y a quelques signes qui peuvent indiquer que bébé est anxieux lorsque vous vous éloignez de lui ou que vous le quittez : pleurs intenses, agitation, difficulté à se calmer ou à s'endormir le soir dans son lit, comportement agressif ou opposant avec d’autres personnes. Si vous remarquez un ou plusieurs de ces signes, il est important de parler à votre pédiatre afin de déterminer si bébé souffre d'angoisse de séparation.

Conseils pour rassurer bébé et l'aider à surmonter son angoisse de séparation

Pour vous aider si votre bébé fait face à une peur de l’abandon, nous avons listé quelques conseils :

  • Commencez par de courtes séparations, en laissant votre bébé avec quelqu'un qu'il connaît pendant que vous vous absentez quelques minutes.
  • Essayez d'en faire un jeu comme « coucou-caché ».
  • Donnez à votre bébé une écharpe, un lange ou un jouet avec votre odeur pendant votre absence.
  • Essayez de rassurer bébé, en étant calme et détendue. Expliquez-lui les raisons de votre départ, et à qui vous le confiez.
  • Parlez de ce que vous ferez ensemble plus tard : n'hésitez pas à lui donner des repères temporel ("ce soir", " dans l'après-midi ", etc.)
  • Dites-lui au revoir dans un esprit positif. Votre bébé peut ressentir votre anxiété ou vos difficultés. 
  • Un au revoir à l’esprit positif suivi de retrouvailles heureuses peut être une importante leçon de vie.
  • Ne quittez pas votre bébé quand il a faim, qu'il est fatigué ou qu'il ne se sent pas bien, ou chaque fois que vous sentez qu'il a vraiment besoin de vous.
  • Demandez à votre médecin traitant des conseils sur l'angoisse de séparation si votre bébé continue à souffrir lorsqu'il est laissé à d'autres personnes.

Que faire si l'angoisse de séparation de bébé apparaît la nuit ?

L’angoisse de séparation de bébé peut également se manifester la nuit, si bébé se réveille en pleurant et en vous réclamant.

Pour faire face à l’angoisse de séparation nocturne, vous pouvez rejoindre votre bébé pour le rassurer avec des mots doux et réconfortants. Donnez-lui confiance, en l’habituant à être seul : laissez-le pleurer quelques minutes dans son lit, et ne le prenez pas tout de suite dans vos bras, sinon il ne comprendra pas qu’il ne risque rien à rester seul et continuera à pleurer. Vous pouvez aussi proposer un doudou à votre enfant et se consoler de l’absence du parent : à cet âge, il devrait vite s’y attacher !

Instaurez un rituel du coucher pour aider votre enfant à s’endormir sereinement. Cela créera un contexte rassurant pour votre enfant.

Sources :

-          https://www.mpedia.fr/qr/bebe-de-15-mois-et-angoisse-de-separation/

-          https://www.mpedia.fr/art-angoisse-du-8eme-mois/

-  

 https://www.unicef.org/fr/parentalite/comment-gerer-langoisse-de-la-separation-chez-votre-enfant

 

Rejoignez

MVP Logo

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail

  • Des conseils de professionnels

    Un doute? Une hésitation? Nos diététiciennes sont à votre écoute.
     

  • Bons de reduction

    Des outils pratiques

    Des outils pour suivre les besoins de Bébé au fur et à mesure qu'il grandit!
     

  • Nos marques à votre service

    Tous les sites de nos différentes marques accessibles grâce à votre compte unique Nestlé.
     

review.svg

Besoin d’un conseil? Une question?

Contactez-nous selon le moyen que vous préférez

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.