Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager Article
X

Dix moyens d'introduire de nouveaux goûts et textures dans son alimentation

 

Introduisez bébé à de nouveaux aliments – Aidez votre enfant de six à huit mois à adopter de bonnes habitudes alimentaires en lui proposant toute une gamme de saveurs et de textures variées.

Jeudi 22 oct 2020

Introduire de la nourriture à bébé peut être à la fois une source de joie et un calvaire. Il est amusant d'observer son bébé découvrir et apprécier de nouveaux mélanges de saveurs, la palette de ses aliments s'enrichissant à mesure qu’il grandit et évolue. Néanmoins, vous devrez peut-être proposer un nouvel aliment à votre bébé jusqu'à huit fois (étalées sur plusieurs jours voire plusieurs semaines) avant qu'il ne l'accepte, ce qui peut s'avérer éprouvant. Il vous faudra donc faire preuve de persévérance !

Au moment d'initier votre bébé à de nouveaux aliments, n'oubliez pas de surveiller les signes d'intolérance et d'allergie. Même si le lait maternel reste sa principale source d'alimentation jusqu'à ses 6 mois, son menu va progressivement s’enrichir de nouveaux goûts et de nouvelles textures grâce à la diversification alimentaire. Demandez conseil à votre médecin pour bien démarrer la diversification.

Une fois qu'il aura découvert et assimilé le goût de chaque aliment pris séparément, vous pourrez commencer à lui proposer des mélanges. En l'exposant dès maintenant à de nouvelles saveurs et textures, vous augmentez les probabilités qu'il accepte de goûter de nouveaux aliments à l'avenir, alors soyez créatif(ve) !


Vive les fruits et les légumes !

Lorsque vous introduisez des aliments pour bébé, l'idéal est de commencer par un arc-en-ciel de fruits et de légumes, car ils sont riches en nutriments essentiels, tels que :

la vitamine A, qui permet à la vision et aux cellules de se développer
correctement ;
la vitamine C, un antioxydant qui contribue au fonctionnement normal du système immunitaire et qui contribue à l'absorption du fer d'origine végétale. C'est ce qui se passe par exemple dans les céréales infantiles pour bébé lorsque celles-ci sont enrichies en fer et en vitamine C ;
le potassium, un minéral qui participe au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles de votre bébé ;
les fibres qui contribuent à l'activité du système digestif de votre bébé.

Voici 10 astuces pour introduire de la nourriture pour bébé et l'habituer aux textures et saveurs nouvelles des fruits et légumes et des autres catégories d'aliments, une fois le processus de diversification amorcé :

1. N'abandonnez pas trop vite
Des études ont montré que les bébés peuvent avoir besoin de tester un aliment jusqu'à huit à douze fois avant de l'accepter. Dans une série d'études, il a été démontré que des bébés de sept mois qui ont appris à aimer un légume auparavant détesté (en le goûtant à plusieurs reprises) continueront d'apprécier ce légume jusqu'à l'âge de 15 mois, trois ans, et jusqu'à six ans. Gardez cela à l'esprit lorsque vous initiez votre bébé à de nouveaux aliments. Votre bébé peut faire une drôle de tête (ou avoir l'air surpris) lorsqu'il découvre un nouvel aliment, mais bien souvent, c'est juste parce qu'il n'y a jamais goûté auparavant. Cela ne veut pas dire qu'il ne l'aime pas. Même s'il recrache un peu sa nourriture, ne vous découragez pas, cela ne signifie pas qu'il ne mangera jamais l'aliment en question. Faites preuve de patience et proposez-le-lui de nouveau le lendemain. Les aliments qui, au début, semblent déplaire à votre bébé, peuvent devenir ses préférés au bout de plusieurs tentatives étalées sur quelques jours, voire quelques semaines. Même une minuscule bouchée (une petite cuillère à café) peut lui permettre d'apprendre à aimer un nouveau légume. Ces saveurs et textures constituent une nouveauté pour votre bébé, et vous devez lui laisser la possibilité d'apprendre à les accepter et à les aimer.

2. Appliquez la règle des trois jours
Proposez à votre bébé un nouvel aliment tous les trois jours environ, afin de pouvoir surveiller les signes d'intolérance ou de sensibilité. Si vous suspectez une réaction, ne lui donnez plus l'aliment concerné et parlez-en à votre médecin. Attention : il y a une différence entre une réaction allergique et le fait que votre bébé recrache sa nourriture parce qu'il découvre une saveur ou une texture nouvelle ou qu'il est rassasié.

3. Donnez à ses repas une dimension sociale
Asseyez-vous à table avec votre bébé pendant qu'il est dans sa chaise haute. Souriez, discutez avec lui et regardez-le dans les yeux. Utilisez des mots simples et un ton enjoué pour lui signaler qu'une bouchée arrive et laissez-le manger à son propre rythme. En concevant dès à présent ses repas comme un moment agréable et en instaurant de bonnes habitudes alimentaires, vous l'amènerez peut-être à perpétuer ces pratiques tout au long de sa vie.

4. Donnez-lui à manger régulièrement et respectez son appétit
Les bébés ont un ventre minuscule par rapport aux adultes ; lors de la diversification, vous devez donc veiller à lui donner des portions adaptées à son appétit. Respectez un rythme régulier pour ses repas et collations.

5. Varier le plus possible les différents fruits et légumes proposés
N'hésitez pas à lui proposer des fruits et des légumes au goût prononcé. Même si les pommes, les bananes, les carottes et les patates douces sont généralement les aliments que les bébés apprécient en premier en raison de leur douceur naturelle, n'hésitez pas à lui présenter un ensemble de goûts différents. Les bébés s'accommodent de toute une gamme de fruits et légumes, même ceux que nous considérons comme amers ; c'est donc une période propice pour introduire de la nourriture à bébé.

6. Mélangez le nouveau et l'ancien
Vous tentez de lui faire découvrir un nouveau goût pour la première fois ? Associez-le à l'un de ses mets favoris pour permettre à votre bébé d'apprendre à l'accepter et à l'aimer.

7. Proposez-lui une alimentation aux couleurs de l'arc-en-ciel
Les fruits et légumes de diverses teintes contiennent des nutriments différents. Essayez de remplir le bol de votre bébé d'une vaste palette de nuances au cours des prochaines semaines. Votre bout de chou recevra ainsi les vitamines et les minéraux dont il a besoin pour bien grandir. Les fruits et légumes contiennent également des phytonutriments, des composés produits par les plantes qui ont des effets bénéfiques sur la santé et sur lesquels les chercheurs en apprennent tous les jours.

8. N'oubliez pas les produits laitiers
Votre bout de chou peut maintenant manger du des desserts lactés type yaourt, qui lui apporte du calcium et des nutriments importants pour l'aider à renforcer ses os et soutenir sa croissance rapide. Préférez les nature non sucrés ou avec peu de sucre spécialement conçus pour ses besoins nutritionnels.

9. Évitez le sucre
Il n'est pas recommandé d'ajouter du sucre lorsque vous préparez des aliments pour votre bébé, ni de lui proposer des boissons sucrées. Certains grands experts en nutrition et en santé suggèrent que les jus de fruits ne devraient pas être introduits la première année en raison de leur teneur naturelle en sucres relativement élevée. Les fruits en purée ou écrasés contiennent des fibres dont sont dénués les jus de fruit, et il y a fort à parier que votre bébé les dévorera d'un trait ! Si toutefois vous choisissez de lui proposer du jus, donnez-le-lui de façon exceptionnelle, dans une tasse et limitez la quantité à 120 ml. Évitez les boissons à base de jus ou autres boissons mélangées de type jus de fruit, qui sont additionnées d'édulcorants. Vérifiez toujours l'étiquette.

10. Donnez-lui à boire de l’eau
Pendant ses 6 premiers mois, le lait maternel est à la fois source d'alimentation et d'hydratation de votre bébé. Néanmoins, au moment d'initier votre bébé aux aliments solides, vous devez aussi l'initier à l'eau. Cette période est propice pour permettre à votre bébé d'apprendre à aimer l'eau. Essayez de lui en proposer un peu (de 30 à 60 ml) dans une tasse au moment des repas et des collations afin de l'aider à apprécier l'eau pour son côté désaltérant et non sucré. L'eau lui permettra d'apprendre à faire bouger ses aliments dans sa bouche, à les avaler et à boire dans une tasse. Par ailleurs, si vous initiez votre bébé à l'eau dès maintenant, vous pourrez l'aider à en faire sa boisson favorite à l'avenir. Il est important de garder en tête que le lait de vache ne doit pas être donné en boisson avant le premier anniversaire de votre bébé.

 

Votre bébé est prêt à découvrir les textures ?

Vous avez initié votre bébé aux aliments solides et il est habitué à manger des purées lisses ? Votre bout de chou est peut-être prêt à passer à des aliments à la texture plus épaisse ou comportant de petits morceaux tendres. « Les bébés acquièrent les fonctions motrices orales nécessaires à la maîtrise des textures entre 6 et 12 mois », explique le Dr Sarah Smith-Simpson, chercheuse en chef et experte en alimentation chez NESTLÉ Nutrition dans le Michigan (États-Unis). « Les bébés exercent leur langue à faire bouger les aliments solides dans leur bouche de manière à pouvoir les avaler et s'entraînent à les déplacer d'un bord à l'autre lorsqu'ils mangent des textures plus complexes contenant des morceaux. L'acquisition de ces fonctions est davantage liée à leur expérimentation des textures qu'à un âge en particulier. » Voici quelques suggestions afin d'introduire
les textures :
essayez d'écraser de la banane ou de l'avocat au lieu d'en faire de la purée ;
proposez à votre bébé une petit quantité d'oeufs brouillés bien cuits ;
ajoutez de la semoule, du riz ou des pâtes en tout petits morceaux aux purées lisses ;
préparez des aliments cuits ou tendres, tels que des carottes ou des patates douces, à l'aide d'un mixeur plongeant (exercer de brèves pressions), d'un pilon ou d'une fourchette, jusqu'à obtenir une purée grossière ;
ajoutez du porridge d'avoine à des fruits tendres hachés fin ou à un produit lacté spécialement conçu pour les bébés.

 

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Grâce à votre compte unique Nestlé, accédez aux sites de nos différentes marques.
  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme et essayez nos outils personnalisés.
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*
En savoir plus
Rechercher

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !