Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Vacances avec bébé : comment se déplacer ?

 

Quel(s) moyen(s) de transports privilégier pour les voyages avec votre bébé ?

Jeudi 10 nov 2016

Pendant que votre bébé fait d'incroyables découvertes et vit de folles aventures en voyageant au cœur de son univers, entre sa maison et la crèche, vous aimeriez partir vers d'autres contrées lointaines, pour découvrir le monde. Seulement, sortir avec votre nourrisson, en prenant le bus ou le métro, c'est déjà tout un périple... Alors quel moyen de transport préférer pour les plus longs trajets avec votre bébé ?

Sur la route avec votre bébé

 

Un trajet en voiture peut paraître plus ou moins long avec un tout-petit. Parfois il semble même durer une éternité ! Pour éviter cela, l'idéal serait que votre bébé dorme pendant la plus grosse partie du trajet. Le rêve de tout parent ! Partir de nuit permet de voyager avec des enfants endormis. Néanmoins, pour éviter les risques de somnolence accrus, surtout si vous voyagez entre 2h et 5h du matin, n’oubliez pas de multiplier les pauses (une toutes les 2 heures minimum) et de réaliser une petite sieste de 20 min.

Lorsque vous partez en voiture avec votre bébé, prévoyez :

  • un peu de nourriture ; 

  • de quoi le divertir comme un mobile ou des jeux d’éveil, par exemple. Veillez toutefois à ne pas prendre d’objet susceptible d’être jeté dans la voiture ou de jouets bruyants qui pourraient vous déconcentrer pendant la conduite ;
  • un ou deux changes complet (en cas de mal des transports ou de compote renversée sur les vêtements et selon la durée du trajet). 


 

Un voyage au-dessus des nuages 


Dès sa première semaine, votre bébé pourra prendre l’avion. Si toutefois vous avez décidé de voyager vers des contrées vraiment lointaines, attendez au moins qu’il ait 3 semaines ! Jusqu’à 2 ans, votre bébé peut voyager sur vos genoux.

 

Voyager avec un tout-petit en avion demande un peu d'organisation !

 

À l'aéroport, avant le décollage, le temps d'attente peut être long entre l'enregistrement et les différents points de contrôle. Heureusement, vous pourrez promener votre bébé dans sa poussette pour le distraire. Cependant vous devrez l'en sortir pour les contrôles et avant l'embarquement.

Malgré l'interdiction des liquides dans les bagages à main au-delà de 100 ml, l’alimentation de bébé reste toutefois autorisée. Préférez les repas pour bébé industriels fermés par opercule. Les produits de soin pour le change, eux, sont soumis à la réglementation en vigueur : il ne faut donc pas plus de 100 ml par contenant.

Au moment de l'embarquement, grâce à votre tout-petit, vous serez les premiers à être invités à prendre place dans l'avion. Votre poussette sera placée en soute, mais rassurez-vous, à l'atterrissage, ce sont les premières sorties !

Voici quelques astuces pour un trajet en avion zen :

  • Si durant le vol, votre bébé se met à pleurer ou à s'agiter, présentez-lui un jouet, bercez-le.
  • Au moment du décollage ou de l’atterrissage, donnez-lui sa tétine ou le sein, si vous l’allaitez encore, 
sinon offrez-lui un biberon ou de la nourriture à machouiller : cela lui permet d'éviter d’avoir mal aux oreilles, à cause du changement de pression. 

  • Tout au long du trajet, proposez-lui régulièrement à boire afin qu'il soit bien hydraté car en cabine, l'air
est sec et pressurisé. 


Avec un peu de chance, les sensations du décollage impressionneront tellement votre bébé qu'il n'osera plus bouger et s'endormira sur vous. 

 

Voyager sur des rails 


Les voyages en train paraissent souvent plus pratiques, avec moins de contraintes pour les parents.

Il est plus facile de s’y mouvoir surtout si votre bébé marche déjà pour lui dégourdir les jambes, il y a plus d’espace et vus êtes plus disponible pour votre bébé. Si possible, réservez votre place au sein de l'espace famille où 
logiquement vous ne dérangerez pas et où votre tout-petit pourra même se faire quelques copains. 
Certains trains Intercités possèdent même un wagon dédié aux enfants avec un tapis de jeux. Un bon moyen de vous faire préférer le train avec votre bébé. J

 

Le saviez-vous ? Jusqu’à 4 ans, votre enfant peut voyager gratuitement sur vos genoux. 


 

 À emporter lorsque vous voyagez avec un bébé :

  • Un sac de change
  • Un sac de jouet
  • Votre repas ainsi que celui de votre bébé avec de l’eau en grande quantité. Parce qu’il arrive aussi que les trains soient en retard, n’hésitez pas à prendre aussi un P’tit Goûter (à partir de 4 mois).
  • Enfin, parfois, l’été, la climatisation peut-être parfois un peu forte dans les TGV, prévoyez de quoi couvrir votre bébé : un plaid ou un petit gilet.

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • À emporter, quel que soit le moyen de transport choisi

    Prévoyez toujours une tenue de rechange, de quoi boire et manger et quelques jeux ou livres.

  • Quel est le meilleur moment pour prendre la route avec bébé ?

    Dans la mesure du possible, essayez de partir au moment d'une sieste ou de la nuit afin que votre bébé dorme.

  • Train ou avion, comment calmer votre bébé en cas de pleurs ?

    Dans le train ou en avion, vous avez la possibilité de vous déplacer, profitez-en pour bercer votre tout-petit. Les petits explorateurs apprécieront de pouvoir bouger dans le train.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.