0 - 3 mois
Article
Add this post to favorites

Comprendre et soulager un bébé qui pleure

Les pleurs de bébé sont un outil de communication de votre enfant. Dépourvu d'autres réels moyens d’expression, hormis les sourires, le nourrisson apprend à moduler ses cris afin de faire passer différents messages à son entourage. Voici des astuces et conseils pour apprendre à décoder les pleurs de votre bébé, et pour mieux consoler votre enfant.

8 mins de lecture avril 28, 2022

Le développement de l'enfant passe par les pleurs

Les premiers pleurs du nouveau-né se font généralement entendre dès sa naissance. L'air entrant pour la première fois dans ses poumons a pour action de les gonfler, ce qui peut être douloureux. Ensuite, dans les premières semaines, un nourrisson qui pleure, même si cela peut être difficile à supporter, apporte la preuve qu'il est éveillé et tonique. Voilà une bonne nouvelle !

Dois-je m’inquiéter si mon enfant pleure ?

Les pleurs du bébé ne sont pas forcément un signe de tristesse. Ils sont une forme de langage et lui permettent d’entrer en communication avec le monde extérieur. En cas de besoin, pleurer est sa manière d'appeler à l'aide, mais aussi sa méthode pour s'apaiser en se libérant de ses tensions. Les pleurs du nourrisson exprimant avant tout un besoin d'attention, il est important d'aller le voir à chaque fois. Il ne deviendra pas capricieux pour autant. La présence de ses parents est rassurante. Ainsi, bébé sait qu'il peut compter sur ses parents quoiqu'il arrive. Cela lui évite quelques angoisses et lui permet de grandir sereinement.

En cas de doute, contactez votre médecin traitant ou un médecin généraliste.

Pourquoi votre bébé pleure-t-il ?

Soudain votre bébé se met à hurler. Vous vous précipitez : il est tout rouge et s’agite frénétiquement. Et vous, vous vous demandez pourquoi votre bébé pleure, alors que vous avez tout bien fait ? Voici quelques astuces pour comprendre les raisons des pleurs de bébé

  • Bébé a faim : pour montrer sa faim, bébé commence généralement par envoyer quelques signes comme sucer ses mains, bouger ses lèvres, bouger ses yeux rapidement. Les pleurs de faim de bébé sont un signal tardif.
  • Il a chaud (ou froid) : les bébés peuvent se mettre à pleurer s’ils sont trop ou pas assez habillés. L’astuce est de faire porter à votre enfant le même nombre de couches que pour vous + 1.
  • Sa couche est sale : si votre enfant fait une grimace et commence à pleurer, cela peut indiquer un inconfort de bébé et un besoin de changer sa couche
  • Les coliques, ces crampes intestinales douloureuses, sont souvent responsables des pleurs de votre enfant, même si bébé est allaité. Elles cessent naturellement, tout comme les pleurs, autour de 4-5 mois. On parle aussi des fameux 100 jours de la vie après lesquels se règlent la plupart des soucis digestifs de votre nouveau-né.
  • Les bébés qui souffrent de certains troubles digestifs comme les rots ou les reflux gastroœsophagiens (RGO) peuvent être victimes de pleurs
  • Les pleurs des bébés peuvent être aussi dus à une intolérance passagère au lactose après avoir bu son biberon de lait habituel. Pour être rassurés, n’hésitez pas à consulter votre médecin.
  • Si bébé fait ses dents, cela peut aussi influer sur la fréquence et l’intensité de ses pleurs.
  • L'une des autres causes pour expliquer ces pleurs peut être le stress. Lorsque votre bébé se met à pleurer, vous êtes parfois désorienté parce que vous ne savez pas quelle réponse apporter à ces pleurs. Et c’est tout à fait normal, un bébé au cours des premiers mois est encore un inconnu : ses moyens d’expression sont limités, la vie commune ne fait que commencer, le dialogue n’est pas toujours au point. Rassurez-vous, il s’agit juste pour vousdeux de trouver votre rythme !
  • Bébé peut être malade et faire de la fièvre : ses pleurs peuvent être liés à sa santé. N’hésitez pas à consulter un médecin en cas de besoin.
  • Votre enfant est fatigué et a sommeil.

Découvrez également le Dunstan Baby Language pour apprendre à décoder les besoins de votre enfant selon 5 pleurs « universels » ainsi que notre checklist récapitulative sur les raisons des pleurs.

Identifier le niveau d'importance des pleurs de bébé

Sans mode d'emploi, savoir distinguer les différentes sortes de pleurs du bébé s'acquiert au fil des jours.

Au bout de quelques semaines, les parents apprennent à reconnaître la musique des pleurs de sommeil, de celle des pleurs de faim ou de couche sale.

Avant de devenir expert en pleurs du nourrisson, voici quelques remarques de bon sens pouvant aider : si bébé se calme dès qu'il est pris à bras et recommence à protester dès qu'on le repose, il a certainement besoin d'être câliné.

Si bébé refuse d'être ailleurs que dans les bras de sa mère ou de son père 24 heures sur 24, cela peut devenir problématique. S'il n'y a d'autres moyens que de laisser le bébé en pleurs afin de pouvoir se doucher ou aller aux toilettes, il faudra bien lui expliquer la situation pour qu'il ne se sente pas abandonné : « Mon chéri, maman va te laisser un peu dans ton lit, même si tu pleures un peu car elle doit se doucher ! Tu verras comme elle sentira bon après, et on pourra aller faire une petite balade tous les deux. »

Durant les trois premiers mois du nouveau-né, en moyenne, les pleurs peuvent également être causés par les coliques du nourrisson ou les angoisses du soir. Ces deux sortes de pleurs sont difficiles à calmer. Comme les autres pleurs, les parents finissent par les identifier clairement. Ensuite, il faut faire preuve de patience.

Il existe également différents types de pleurs, comme les pleurs du soir, les pleurs pendant la nuit, ou encore les pleurs de décharge.

Quelques astuces pour consoler votre bébé et soulagerses pleurs

Pour votre bébé, sa naissance a été un changement radical d’univers et de sensations : de l’obscurité à la lumière, d’un univers sonore assourdi à des bruits qui font sursauter, de la satiété permanente à la faim, d'un environnement liquide à l'air libre. Pas étonnant donc de constater que les choses qui calment le mieux votre nouveau-né sont souvent en rapport avec la vie utérine : le fait d’être porté, le bercement, les bruits ronflants et réguliers, les balades en voiture !

Si vous pensez que votre bébé souffre de coliques, consultez son pédiatre. Si le diagnostic est confirmé, pour calmer les coliques de votre nourrisson, vous pourrez, par exemple masser le ventre de votre bébé dans le sens des aiguilles d’une montre ou encore marcher en portant votre bébé à plat ventre sur votre avant-bras, sa tête dans le creux de votre main en laissant ses jambes et bras libres de mouvement. Découvrez plus de conseils pour soulager les coliques.

Sans mode d'emploi, surtout les premiers jours, vous pourrez éprouver quelques difficultés à savoir distinguer les différentes sortes de pleurs de votre bébé. Mais vous verrez, au fil des jours, vous les comprendrez de mieux en mieux.

Quand votre bébé se met à pleurer, votre premier réflexe est d’essayer d’en trouver la raison afin de le calmer. Cependant, ce n’est pas toujours évident. En éliminant un par un les problèmes possibles, vous finirez par trouver une solution.

Voici quelques astuces pour calmer bébé :

  • Portez et bercez votre bébé pour le rassurer. Même si ses pleurs ne cessent pas immédiatement, il sait que vous êtes là pour lui et qu'il est en sécurité. Peu à peu, il s'apaisera. Si votre bébé se calme dès que vous le prenez dans vos bras et recommence à protester dès que vous le reposez, le motif de ses cris ne doit pas être bien grave. Il a besoin d’attention et se sent probablement seul. Pour avoir un peu de répit, vous pouvez lui proposer une veilleuse musicale pour l’aider à s’endormir dans son lit. N’hésitez pas aussi à ritualiser le moment du coucher. Il est important que votre bébé comprenne que vous n’êtes pas en train de l’abandonner et qu’il s’habitue peu à peu à vos absences.
  • Si votre bébé pleure chaque soir, c'est peut-être qu'il a des coliques du nourrisson ou des angoisses du soir. Ces deux sortes de pleurs sont difficiles à calmer, même lorsqu’il est dans vos bras. Comme les autres pleurs, vous finirez par les identifier clairement. Patience, ces pleurs survenant à la tombée de la nuit finissent par se calmer après ses trois premiers mois. En cas de coliques, pour le soulager, vous pouvez, par exemple, masser son ventre dans le sens des aiguilles d’une montre

Si prendre votre bébé dans vos bras ne semble pas suffire, vous pouvez aussi tenter des options de secours qui ont fait leurs preuves pour apaiser un bébé qui pleure beaucoup : le portage en écharpe, la balade en poussette ou en voiture.

Si vous êtes vraiment stressé(e) par les pleurs de votre bébé, passez la main à votre partenaire ou à l'un de vos proches. En effet, votre bébé sent votre fatigue et votre énervement. C’est pourquoi, il peut être important de prévoir des tours de garde, surtout les premiers jours. En cas de doute, si vous ne parvenez toujours pas à calmer votre bébé, n’hésitez pas à consulter son pédiatre.

Se ménager en tant que parents

Quand les pleurs du bébé deviennent insupportables, dans le couple, il faut savoir se relayer et passer la main, histoire d'éviter le « burn out ». En cas de doute, n’hésitez pas à consulter son pédiatre. Rassurez-vous si malgré tous les efforts votre bébé pleure encore un peu, ses petites angoisses ne seront bientôt plus qu’un lointain souvenir. Après 3-4 mois, votre bébé aura plus de possibilités d’expression et de mouvements. Les interactions avec ce qui l'entoure seront plus riches et les tensions s'apaiseront autrement.

Rejoignez

MVP Logo

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail

  • Des conseils de professionnels

    Un doute? Une hésitation? Nos diététiciennes sont à votre écoute.
     

  • Bons de reduction

    Des outils pratiques

    Des outils pour suivre les besoins de Bébé au fur et à mesure qu'il grandit!
     

  • Nos marques à votre service

    Tous les sites de nos différentes marques accessibles grâce à votre compte unique Nestlé.
     

review.svg

Besoin d’un conseil? Une question?

Contactez-nous selon le moyen que vous préférez

Search icon

Vous ne trouvez pas ce que vous recherchez ?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.