Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? Inscrivez-vous
Rechercher
Partager E-LEARNING
X
appliquer

Désagréments de la grossesse et conseils alimentaires

La grossesse est une aventure excitante, exaltante et complètement différente d’une femme à une autre.

Vous trouverez ci-dessous une liste de symptômes souvent associés à la grossesse. Pour chacun de ces désagréments, nous vous fournissons des conseils que vous pouvez appliquer pour que votre grossesse demeure une expérience heureuse et inoubliable.

 

Fringales

Personne ne sait vraiment à quoi elles sont dues et pourtant, de nombreuses futures mamans en font l’expérience. Vous pouvez subitement avoir une envie irrépressible de pastèque ou de chocolat, ou encore de fraises .

Attitude à adopter en cas de fringale :

  • Ne culpabilisez pas, elles sont indissociables de votre grossesse !
  • Servez-vous des quantités raisonnables et conservez une alimentation saine par ailleurs.

 

Nausées matinales

Les nausées et les vomissements sont un véritable calvaire pour de nombreuses futures mamans, notamment au cours du premier trimestre. Leur cause est inconnue ; elles sont peut-être le fruit d’un changement hormonal ou d’une  glycémie moins élevée en début de grossesse. Comme leur nom l’indique, elles se produisent souvent le matin, mais rien ne les empêche de frapper à tout moment de la journée !

Astuces pour limiter les nausées matinales :

  • Mangez de plus petites portions de nourriture.
  • Privilégiez les aliments énergétiques que vous consommerez sous forme de collation.
  • Votre odorat peut être exacerbé pendant votre grossesse. Évitez tous les facteurs déclenchants tels que, par exemple les arômes forts, les parfums ou la fumée de cigarette.
  • Préférez les plats peu relevés aux plats épicés. Prenez une petite collation au moment de vous coucher et de vous lever, comme une tranche de pain grillé ou une biscotte.
  • Prenez des vitamines prénatales pendant ou après vos repas.
  • En cas de nausées sévères, consultez votre médecin.

 

Constipation

Les hormones de grossesse relâchent vos muscles intestinaux et ralentissent la circulation des aliments dans vos intestins. En pesant sur vos intestins, votre bébé contribue également à ce processus.

Adoptez ces gestes simples qui peuvent vous aider à améliorer votre transit :

  • Buvez beaucoup chaque jour : de l’eau en priorité mais vous pouvez aussi compléter avec des soupes, du lait, des jus de légumes. Les légumes et les fruits contenant beaucoup d’eau comme le céleri, les baies et la pastèque peuvent aussi vous aider à vous sentir mieux.
  • Consommez davantage d’aliments riches en fibres tels que les fruits, les légumes et des céréales complètes.
  • Faites de l’exercice : marcher régulièrement peut faciliter le transit !

 

Chevilles gonflées

Le gonflement des chevilles est l’un des maux habituels de la grossesse. Votre corps stocke naturellement davantage de liquide pour vous et votre bébé. Les changements hormonaux peuvent également provoquer ces gonflements. Les chevilles semblent davantage gonflées le soir, notamment si vous êtes restée debout toute la journée.

Ces astuces peuvent vous soulager :

  • Buvez beaucoup.
  • Relevez vos jambes dès que possible.
  • Ne portez pas de chaussures trop serrées.

Si ce gonflement vous inquiète, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

 

Brûlures d’estomac

Les brûlures d’estomac se manifestent par une sensation de brûlure au milieu de votre poitrine. Elles sont parfois dues au poids que fait peser votre bébé sur votre estomac et vos intestins. Les acides contenus dans votre estomac sont comprimés, remontent dans l’œsophage tandis que le muscle situé en haut de l’œsophage se relâche ; cela crée une désagréable sensation de brûlure que nous appelons « brûlures d’estomac ».

Observez si ces changements de régime alimentaire soulagent vos brûlures d’estomac :

  • Mangez plus souvent au cours de la journée mais en plus petite quantité et en prenant votre temps.
  • Évitez les aliments gras et épicés.
  • Attendez au moins une heure avant d’aller vous allonger après un repas.

Consultez votre médecin avant de prendre des anti acides, contre les brûlures d’estomac, disponibles en vente libre, car beaucoup contiennent des taux élevés de sodium.

 

Si vous êtes végétarienne

Les régimes alimentaires végétariens et végétaliens sont sans danger pendant la grossesse si vous consommez également des protéines de haute qualité nutritionnelle et que vous avez une alimentation équilibrée composée de céréales complètes, de fruits, de légumes et de bonnes graisses.

Prenez en outre ces mesures additionnelles :

  • Demandez à votre médecin de vous prescrire des compléments alimentaires, contenant de la vitamine B12, de la vitamine D, de l’acide folique, du calcium et du zinc, qui vous permettra d’apporter les nutriments qui feraient  peut-être défaut dans votre alimentation.
  • Informez votre obstétricien de votre régime (ou futur régime) alimentaire végétarien ou végétalien.

 

Régime sans produits laitiers

Ne vous inquiétez pas ! Même si vous ne consommez pas de produits laitiers, vous pouvez trouver d’autres sources de calcium.

Suivez ces quelques conseils lorsque vous faites vos courses :

  • Choisissez des produits enrichis en calcium comme peuvent l’être certains  jus d’orange, le lait de soja, le lait d’amande et les céréales, qui sont tous de bons produits non laitiers.
  • Procurez-vous un bon supplément de calcium. Les sources de calcium non laitier ne sont pas aussi bien absorbées par votre organisme ; c’est pourquoi un supplément de calcium peut rester nécessaire.
  • Demandez à votre médecin de vous prescrire  un supplément de vitamine D. La vitamine D est particulièrement présente dans les produits laitiers. À moins de pouvoir vous prélasser au soleil quotidiennement, le supplément vitaminé demeure la meilleure solution pour pallier ce manque.

 

Pression artérielle élevée

L’hypertension gestationnelle (forte pression artérielle au cours de la grossesse) doit être attentivement surveillée par votre professionnel de santé.

En attendant :

  • Essayez d’avoir une prise de poids progressive, dans la fourchette conseillée par le médecin qui vous suit.
  • Conservez une activité physique compatible avec la grossesse.
  • Évitez bien entendu de consommer de l’alcool et de fumer.
  • Prévenez votre médecin si vous prenez actuellement des médicaments sur ordonnance ou en vente libre.

 

Diabète gestationnel

En cas de diabète lié à la grossesse, vous devez absolument vous conformer aux instructions de votre médecin. Sans être une certitude absolue, il semblerait que le diabète gestationnel résulte d’une interférence entre les hormones de grossesse et l’insuline de la maman. Ce phénomène provoquerait un déséquilibre avec l’insuline de votre bébé qui se manifesterait par un taux élevé de glucose (ou sucre) dans le sang. Les bébés présentant un taux d’insuline déséquilibré à la naissance sont davantage susceptibles de souffrir d’obésité ou de diabète au cours de leur vie. L’objectif des traitements contre le diabète gestationnel est de ramener et maintenir le taux de glucose de la maman au taux habituellement constaté chez la femme enceinte bien portante. Le traitement de cette maladie passe inévitablement par l’adoption d’un régime alimentaire spécial et d’une activité physique encadrée.

Une mesure que vous pouvez prendre :

  • Demandez à votre médecin de vous orienter vers un diététicien professionnel. Un diététicien professionnel spécialiste du diabète gestationnel peut élaborer un régime alimentaire adapté et vous apprendre à gérer votre maladie.

 

Grossesse multiple

Une grossesse gémellaire ou multiple nécessite que vous absorbiez davantage de calories. Afin de connaître vos besoins en calories et nutriments, vous devez :

  • consulter votre professionnel de santé, car l’apport en calories peut varier en fonction du poids que vous faisiez avant de tomber enceinte.

 

Crampes musculaires dans les jambes

Les crampes dans les jambes, qui tendent à survenir la nuit, sont l’un des effets secondaires observés chez la femme enceinte, notamment au cours du troisième trimestre de grossesse, principalement en raison de votre surcharge pondérale.

Essayez ces mesures pour vous soulager :

  • Étirez vos jambes et pliez vos chevilles.
  • Absorbez suffisamment de calcium. En plus d’être bon pour vos os, le calcium agit également sur la contraction de vos muscles. Si votre professionnel de santé vous prescrit un supplément de calcium pour vous aider à détendre vos muscles, celui-ci contiendra peut-être également du magnésium, un minéral qui permet d’équilibrer la teneur en calcium.

Même si cela n’est pas systématique, il est possible que vous soyez confrontée à certains de ces désagréments au cours de votre grossesse. Sachez simplement que la plupart peuvent être traités et qu’il existe des solutions pour que vous restiez en bonne santé et bien dans votre corps. Quoi qu’il en soit, suivez les conseils de votre professionnel de santé : c’est la personne la mieux informée sur vous et votre grossesse !

 

  • Pas du tout utile
  • Il pourrait m'être utile
  • Assez utile
  • Bien
  • J'adore !

Devenez membre du Club Nestlé Bébé

Devenir parent, c’est se poser beaucoup de questions. Avec le Club Nestlé Bébé, nous vous aidons à trouver les réponses qu’il vous faut en accompagnant votre nouveau-né jusqu’à ses 3 ans. Newsletters personnalisées, bons de réduction (hors préparations pour nourrissons), programme nutritionnel : découvrez tous les avantages dont vous bénéficiez en rejoignant le Club Nestlé Bébé.

  • Pour une question ou un conseil, Nestlé Bébé est à votre écoute.
  • Vous faites des économies, votre bébé fait des découvertes.
  • Des outils pour vous aider au quotidien avec votre bébé.

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.

Vous avez un compte

Connectez-vous pour profiter des contenus exclusifs réservés aux membres !