Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Bébé qui pleure : pourquoi ?

 

Décodez les pleurs de votre bébé pour mieux le consoler

Jeudi 10 nov 2016

Quand bébé pleure le soir et qu’il reste inconsolable, naturellement, vous vous demandez ce qui peut bien lui arriver. Vers 4 – 5 mois, certains nourrissons peuvent être sujets aux angoisses du soir, celles qui surgissent à la tombée de la nuit. Voici quelques astuces pour les aider à trouver le chemin vers le pays des rêves.

Pourquoi votre bébé est inconsolable ?

Tous les soirs, c'est la même chose : vous l’avez nourri, changé, couché, et soudain votre bébé se met à hurler. Vous vous précipitez : il est tout rouge, s’agite frénétiquement et semble furieux. Et vous, vous vous demandez pourquoi, alors que vous avez tout bien fait, votre bébé pleure le soir ?

Les coliques, ces crampes intestinales douloureuses, sont souvent responsables. Elles cessent naturellement, tout comme les pleurs, autour de 4-5 mois. On parle aussi des fameux 100 jours de la vie après lesquels se règlent la plupart des soucis digestifs  de votre nouveau-né. Les pleurs peuvent être aussi dûs une intolérance passagère au lactose. Pour être rassurés, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

L'une des autres causes pour expliquer ces pleurs peut être le stress. Lorsque votre bébé se met à pleurer, vous êtes parfois désorientée parce que vous ne savez pas quelle réponse apporter à ces pleurs. Et c’est tout à fait normal, un bébé au cours des premiers mois est encore un inconnu : ses moyens d’expression sont limités, la vie commune ne fait que commencer, le dialogue n’est pas toujours au point. Rassurez-vous, il s’agit juste pour vous deux de trouver votre rythme !

 

Quelques astuces pour consoler votre bébé

Pour votre bébé, sa naissance a été un changement radical d’univers et de sensations : de l’obscurité à la lumière, d’un univers sonore assourdi à des bruits qui font sursauter, de la satiété permanente à la faim, d'un environnement liquide à l'air libre. Pas étonnant donc de constater que les choses qui calment le mieux votre nouveau-né sont souvent en rapport avec la vie utérine : le fait d’être porté, le bercement, les bruits ronflants et réguliers, les balades en voiture !

Si vous pensez que votre bébé souffre de coliques, consultez son pédiatre. Si le diagnostic est confirmé, pour calmer les coliques de votre nourrisson, vous pourrez, par exemple masser le ventre de votre bébé dans le sens des aiguilles d’une montre ou encore marcher en portant votre bébé à plat ventre sur votre avant bras, sa tête dans le creux de votre main en laissant ses jambes et bras libres de mouvement.

Rassurez-vous si malgré tous les efforts votre bébé pleure encore un peu, ces petites angoisses ne seront bientôt plus qu’un lointain souvenir.

Après 3-4 mois, votre bébé aura plus de possibilités d’expression et de mouvements. Les interactions avec ce qui l'entoure seront plus riches et les tensions s'apaiseront autrement.

Elles s’estompent peu à peu et l’âge des grandes crises incompréhensibles passe. Vous les oublierez bien vite !

En savoir plus

Ce qu'il faut retenir

  • Quand la nuit arrive votre bébé s'agite et pleure

    L'angoisse du soir touche de nombreux nourrissons, 20% en moyenne. Elles se manifestent autour de 4-5 mois, le temps que votre bébé trouve son rythme !

  • Quelles sont les raisons de ces pleurs ?

    Coliques, intolérance au lactose ou une façon de se décharger des tensions de la journée, voilà autant de raisons qui peuvent expliquer les pleurs du soir de votre bébé.

  • Comment réagir durant cette période de pleurs intenses ?

    Portez et bercez votre bébé pour le rassurer. Même si ses pleurs ne cessent pas immédiatement, il sait que vous êtes là pour lui et qu'il est en sécurité. Peu à peu, il s'apaisera.

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.