Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager Article
X

Comment sevrer votre bébé ? Quelques conseils pour un sevrage tout en douceur

 

Vous avez décidé de sevrer votre bébé ? C'est une étape importante pour lui... Et pour vous ! Découvrez les grandes étapes du sevrage et des conseils pratiques pour sevrer votre bébé en toute sérénité. 

Mercredi 30 août 2017

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou à l'avis d'un professionnel de santé. En cas de doute, consultez un pédiatre ou votre médecin généraliste. L’alimentation lactée de préférence l’allaitement maternel doit être poursuivi aussi longtemps que possible 

A 6 mois ? A 1 an ? A 18 mois ? A quel âge faut-il sevrer bébé ?
L'Organisation Mondiale de la Santé recommande l'allaitement maternel exclusif jusqu'à 6 mois et une poursuite de l'allaitement pendant les deux premières années de vie. Si vous décidez de sevrer, le meilleur moment pour sevrer votre bébé sera celui que vous aurez choisi et qui correspondra le mieux avec le rythme de votre vie quotidienne, votre anatomie et votre envie. Cette étape ne doit pas être perçue comme une contrainte ou imposée, c’est vous et votre bébé qui choisirez le moment idéal. 
 
Comment sevrer bébé et faut-il sevrer bébé la nuit ou le jour ? 
Il faut compter en moyenne 15 jours pour gérer la transition. 
Il n’y a pas de meilleur moment, l’étape doit se faire selon votre choix et se caler au mieux avec votre confort à tous les deux (ou à tous les 3 si vous avez des jumeaux). 
 
  • Si vous choisissez de sevrer votre bébé le jour : Le principe est simple : remplacez, tous les deux ou trois jours, une des tétées quotidiennes par un biberon, en commençant par les moins abondantes, celles du milieu de la journée. Le moment parfait est celui qui vous conviendra le mieux et qui sera en harmonie avec votre planning, que vous ayez repris le travail ou non. Soyez rassurée, sachez qu’il est possible de continuer l’allaitement (mixte) après la reprise de votre travail et vous pourrez gérer votre temps de travail en fonction car vous disposez peut-être d’une réduction de votre temps de travail à raison de 30 minutes le matin et de 30 minutes l’après-midi. Renseignez-vous auprès de votre entreprise (comité d’entreprise si vous en avez un). Pour toute information complémentaire sur vos droits, vous pouvez consulter le site service-public.fr 
     
  • Vous pouvez vous faire un planning pour vous aider à instaurer ce nouveau rythme (tant en préparation qu’en durée d’alimentation). Voici un exemple de planning de sevrage pour un bébé avec 5 tétées par jour : intégrez 1 biberon les 3 premiers jours avec 4 tétées, puis tous les 3 jours ajoutez un biberon à la place d’une tétée. Par exemple, au bout de 12 jours : 4 biberons et une tétée. Conservez en dernier les tétées du soir puis celle du matin.
     
  • Si vous choisissez de sevrer votre bébé la nuit : Assurez-vous préalablement que ses réveils nocturnes ne soient pas liés à un problème de santé (reflux, constipation, diarrhée…). En cas de doute, consultez votre médecin habituel. Si votre bébé se réveille naturellement avec une petite fringale, vous pouvez essayer d’introduire cette nouvelle forme d’alimentation. Soyez attentive à ses réactions et dans tous les cas, ne prolongez pas trop longtemps cette habitude pour que ses parents puissent eux aussi faire leurs nuits. 
 
Quelle tétée supprimer en premier pour un sevrage en douceur de votre bébé?
Vous pouvez commencer par celle du milieu de journée lorsque bébé est bien éveillé. Si vous ne souhaitez pas encore le sevrer totalement, vous pouvez garder, par exemple, une tétée le matin et une tétée le soir. Pour les autres repas, vous pouvez lui donner une formule infantile et des aliments solides (s'il a commencé la diversification alimentaire).
 
Quelques conseils pratiques pour bien vivre l’étape du sevrage :
Pour une transition en douceur, vous pouvez tirer votre lait que vous donnez à bébé au biberon. Une fois habitué au biberon, vous pourrez le remplir de formule infantile, la transition sera plus douce ainsi. S'il a toujours du mal à accepter le biberon, essayez de changer de tétine. 
Vous pouvez également modifier ses habitudes en lui donnant le biberon dans un autre endroit que la pièce où vous aviez l'habitude de l'allaiter, ou confier l'opération au papa ou à une nounou quand vous n'êtes pas là. Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander conseils à votre médecin pour que cette étape se fasse dans les meilleures conditions.
 
 

3 choses à retenir :

 
  • Il n’y a pas d’âge pour sevrer votre bébé
    • Vous seule pouvez décider du moment qui conviendra pour sevrer bébé et lui, vous indiquera à sa manière quand et comment il le ressent le mieux.
  • La nuit ou le jour ? Chacun son rythme ! 
    • Choisissez le moment qui vous convient le mieux tant physiologiquement que professionnellement, si vous avez repris le travail par exemple. Si vous choisissez la nuit, assurez-vous que votre bébé se réveille par faim et non en raison de coliques ou autres petits soucis.  
  • Petit conseil pour sevrer votre bébé en douceur
    • Tirez votre lait que vous donnerez au biberon pour l’habituer doucement à cette transition alimentaire et optez pour une tétine adaptée que vous pourrez changer selon son rythme de tétées.

 

En savoir plus

Rejoignez le Club NESTLÉ bébé.

Recevez vos conseils personnalisés toutes les semaines par e-mail.

  • Apprenez-en plus sur la nutrition, à votre rythme
  • Essayez nos outils personnalisés et interactifs
  • Profitez de l'expertise de nos diététiciennes qui sont à votre écoute
  • Bénéficiez d’échantillons et faites jusqu’à 30 euros d’économie*

Commençons l'aventure !

En savoir plus

Nous ne trouvons pas
ce que vous recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.